Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Avant match Minnesota Vikings New Orleans Saints

[Preview] Semaine 16 (vendredi) : Minnesota en trouble-fête ?

Les Vikings veulent être l’embûche de Noël des Saints.

Coup d’envoi vendredi à 22h30

New Orleans Saints (10-4) – Minnesota Vikings (6-8)

Et si Minnesota gâchait la fête ? Défaits la semaine dernière, les Vikings n’ont plus grand-chose à jouer tant il faudrait un miracle pour qu’ils atteignent les playoffs. Toutefois, ils pourraient bien avoir un autre objectif en tête : embêter les Saints jusqu’au bout. New Orleans a la possibilité de remporter la NFC Sud en cas de victoire. Mais s’ils venaient à perdre, ils donneraient l’occasion aux Buccaneers de revenir à hauteur et tout se jouerait sur le dernier match.

Une bonne raison de jouer les trouble-fête du côté des Vikings en ce Thursday Night Football décalé le jour de Noël. Sur le papier, Minnesota n’a pas le niveau des hommes de Sean Payton, mais dans un bon jour, ils peuvent poser des problèmes à n’importe quelle équipe. Pour cela, il faudra être bien meilleur que la semaine dernière face aux Bears.

Un sol bouché

La priorité pour Minnesota sera d’abord de protéger Kirk Cousins (3 569 yards, 29 TDs et 18 turnovers dont 13 INTs). Les franchises le savent désormais, quand elles affrontent New Orleans, leur quarterback risque de passer une soirée agitée. Les Saints mettent énormément de pression sur le lanceur adverse à l’image de leur match la semaine dernière où ils ont atteint Patrick Mahomes à 4 reprises. Au total, les joueurs de Louisiane affichent 40 sacks (6e de la ligue), portés par la doublette Cameron Jordan Trey Hendrickson qui cumule en plus 11 plaquages pour perte chacun. La ligne offensive a beaucoup bougé cette saison à Minnesota et il faudra trouver de la stabilité vendredi pour mettre Kirk Cousins dans les meilleures conditions, lui qui s’est déjà fait sacker à 34 reprises cette saison.

S’il a du temps, l’ancien de Washington pourra s’appuyer sur son nouveau joujou : Justin Jefferson (73 réceptions, 1 182 yards et 7 TDs). Le rookie livre une saison formidable avec une moyenne de 16,2 yards/réception. Depuis le début de l’année, seuls quatre joueurs ont dépassé les 100 yards dans les airs face aux Saints (Allen Lazard, Darren Waller, Calvin Ridley et Mike Williams). S’il était le 5e ce vendredi, l’ancien de LSU ferait beaucoup de bien à son équipe. D’autant que si les airs sont parfois dégagées à la Nouvelle-Orléans, le sol est bouché tel le périphérique parisien aux heures de pointe. Depuis le début de la saison, New Orleans autorise moins de 100 yards par rencontre dans ce domaine (95,6 unités/match, 4e de la ligue). C’est Dalvin Cook (1 484 yards pour 15 TDs) qui va être content.

Orphelin de Michael Thomas

De l’autre côté du ballon, il reste encore pas mal d’interrogations que les coéquipiers de Drew Brees tenteront de lever. D’abord parce qu’après trois matchs orchestrés par Taysom Hill (3 victoires et 1 défaite), le champion 2010 est revenu sans vraiment convaincre. La semaine dernière, le numéro 9 a semblé rouillé, notamment en début de match. On observera donc s’il réussit à (re)prendre du rythme et de la confiance. Il affronte en tout cas une défense qui a fait passer Mitch Trubisky (15/21, 202 yards, 1 TD et 1 INT) et David Montgomery (32 courses, 146 yards et 2 TDs) pour un duo inarrêtable la semaine dernière. L’autre question résidera surtout dans la capacité des receveurs des Saints à faire la différence. Orphelin de Michael Thomas, son meilleur attrapeur de ballon, face à Kansas City (et jusqu’au playoffs), New Orleans a vu ses joueurs en grandes difficultés pour créer de la séparation face à la défense individuelle des Chiefs.

La clé de voute de cette attaque sera une fois de plus Alvin Kamara. Le running back a déjà dépassé les 1 500 yards depuis la ligne de scrimmage (777 à la course et 10 TDs + 739 à la réception et 5 TDs). Il est l’homme à tout faire de Sean Payton et c’est lui qui tentera de faire sauter le verrou des Vikings qui n’est pas des plus solides cette saison (378 yards encaissés par rencontre, 23e en NFL). Une opposition entre New Orleans et Minnesota qui paraît déséquilibrée donc mais qui livre toujours des rencontres excitantes.

Parier en ligne sur la NFL avec
Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR