Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Carolina Panthers Green Bay Packers Résumés

Packers – Panthers (24-16) : succès très poussif pour Green Bay

Malgré un excellent début de match, Aaron Rodgers et les siens ont souffert pour décrocher la victoire.

Green Bay Packers (11-3) – Carolina Panthers (4-10) : 24-16

Après un départ canon, l’attaque de Green Bay s’est totalement grippée et s’est éteinte. Peu inspirée, la variété des schémas qui fait d’habitude sa force était restée au vestiaire. La ligne offensive, d’habitude si solide, a pris l’eau et concédée 5 sacks, son plus haut total de la saison. De l’autre côté du ballon, la défense qui avait très bien démarré, à l’image de cette action d’éclat réalisée par le rookie Krys Barnes sur leur propre ligne, s’est progressivement épuisée à force de revenir trop rapidement sur le terrain et a laissé Carolina revenir peu à peu dans le match.

Les Panthers n’ont pas démérité, notamment après un début de rencontre qui leur promettait l’enfer. La défense a su se remobiliser pour limiter Aaron Rodgers (20/29, 143 yards, 1 TD, 1 TD au sol) et revenir dans le match. Teddy Bridgewater (21/35, 258 yards, 1 TD au sol) a même eu l’opportunité de mener le drive de l’égalisation en toute fin de match. Sans succès.

40e rugissant pour Aaron Rodgers

Green Bay n’a une nouvelle fois pas tardé à prendre le match en main. Après un rapide stop défensif, l’attaque déroule par l’intermédiaire de son duo de coureurs Aaron Jones et Jamal Williams. Rodgers finit le travail et s’offre son 40e touchdown de la saison en trouvant Robert Tonyan. Il devient le premier quarterback de l’histoire à atteindre la barre des 40 touchdowns à la passe dans trois saisons différentes.

Sur le drive suivant, nouvelle démonstration offensive des vert et or. Cette fois le quarterback conclut au sol pour le break. (14-3). Les Panthers n’entendent pas subir sans réagir. Arrivés brillamment sur la goal line adverse, Teddy Bridgewater tente de passer par dessus les lignes pour marquer. Le quarterback est contré dans son effort et perd le cuir. La défense remonte sur 50 yards par l’intermédiaire de Kevin King. La sanction ne tarde pas. Une poignée de jeux plus tard, Aaron Jones (20 courses, 145 yards, 1 TD) termine sa course dans la end zone.

La défense des Panthers entretient l’espoir

Matt Rhule a su faire des ajustements pour perturber Green Bay et son futur All of Famer. Après avoir concédé trois touchdowns sur les trois premiers drives, Carolina a forcé le punt sur les 5 séries suivantes, limitant Rodgers et les siens à des miettes. En parallèle, l’attaque des Panthers n’est pas plus vaillante mais finie quand même par trouver la faille. Bridgewater marque à la course. (21-10)

Les défenses continuent de mener la vie dure aux attaques. Chaque équipe devant se contenter d’un field goal durant le 4e quart-temps. En fin de match, les Panthers font même trembler le Lambeau Field. Après un nouveau field goal pour revenir à une possession, les visiteurs ont le ballon de l’égalisation après avoir une nouvelle fait déjouer Rodgers. Mais jetant leurs dernières force dans la bataille, les Packers résistent et parviennent à sécuriser une victoire poussive et pas vraiment rassurante à quelques semaines des playoffs.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu