Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Atlanta Falcons Résumés Tampa Bay Buccaneers

Falcons – Buccaneers (27-31) : gagner en ne jouant qu’une mi-temps, c’est possible

Menés 17-0 à la pause, les Bucs de Tom Brady ont réussi à renverser la vapeur.

Atlanta Falcons (4-10) – Tampa Bay Buccaneers (9-5) : 27-31

Un match, deux mi-temps, deux scénarios complètement différents. Ce dimanche à Atlanta, les Falcons et les Buccaneers ont chacun eu leurs moments forts, mais c’est bien l’équipe de Tampa Bay qui est repartie avec la victoire. Menés 17-0 après une première période assez cata, les visiteurs ont réagi de façon impressionnante après la pause, scorant 31 points tout en limitant l’attaque adverse. Avec ce succès, les Bucs se rapprochent un peu plus des Playoffs en NFC.

Les Pirates portés disparus

Cette saison, les Buccaneers ont pris la mauvaise habitude de mal commencer les matchs. Et les mauvaises habitudes changent difficilement. Sur le tout premier drive du match, la défense de Tampa Bay prend l’eau face à Matt Ryan (34/49 à la passe, 356 YDS, 3 TD), qui démarre fort après son match compliqué de la semaine dernière : 6/6 à la passe, 71 yards, touchdown pour Russell Gage (5 REC, 68 YDS, 1 TD), le ton est donné (7-0).

En face, Tom Brady et ses coéquipiers n’arrivent pas à répondre. Pire, les Bucs ne trouvent absolument aucun rythme en attaque pendant toute la première période. Quatre drives, quatre punts, Brady malmené face à la défense agressive des Falcons (deux sacks) et un jeu de course inexistant.

C’est au contraire Atlanta qui va creuser l’écart, en se basant énormément sur son jeu de passe malgré l’absence de Julio Jones. Après deux drives difficiles, Matt Ryan donne à manger à ses receveurs. Pas moins de 11 joueurs touchent le ballon en première mi-temps dont un certain Calvin Ridley (10 REC, 163 YDS, 1 TD), qui trouve la end zone (14-0). Les Falcons ne sont pas loin d’enfoncer le clou juste avant la pause, mais la défense des Bucs parvient à limiter Atlanta à un field goal (17-0).

Le réveil de la bande à Tom Brady

Au retour des vestiaires, on attend une réaction des Buccaneers, surtout de la part de l’attaque. Et elle arrive, en force. Dans le troisième quart-temps, Tampa Bay réalise trois drives et ils se terminent tous de la même manière : par un touchdown. Grâce à un Tom Brady (31/45, 390 YDS, 2 TD) mieux protégé et des joueurs enfin sur la même longueur d’onde, le jeu aérien produit des big plays, avec notamment Mike Evans (6 REC, 110 YDS) qui sort plusieurs grosses réceptions. À deux reprises, le remplaçant de Ronald Jones (forfait) – Leonard Fournette (14 courses, 49 YDS, 2 TD) – est à la conclusion pour le touchdown, tandis que le receveur Chris Godwin (4 REC, 36 YDS, 1 TD) trouve lui aussi la end zone. Bref, le jour et la nuit par rapport à la première période.

Dans le même temps, les Falcons perdent leur rythme offensif. Certes, leur premier drive de la seconde période se termine par un touchdown du tight end Hayden Hurst (4 REC, 21 YDS, 1 TD), servi par Matt Ryan après une grosse réception de Ridley, mais la suite est beaucoup moins reluisante. Zéro first down sur les deux prochaines séries, et la menace de Tampa Bay qui se fait de plus en plus pesante.

Revoilà Antonio Brown !

Le dernier quart-temps débute sur le score de 24-21 pour Atlanta. Les deux équipes ont chacune la possibilité de trouver la end zone mais elles sont incapables de conclure contre la défense adverse et s’échangent plutôt des field goals (27-24). Mais ce n’est que partie remise pour les Buccaneers. Avec un peu plus de six minutes à jouer dans la rencontre, Tom Brady envoie une bombe vers Antonio Brown (5 REC, 93 YDS, 1 TD), qui inscrit son premier touchdown depuis septembre 2019 avec une réception de 46 yards (27-31).

Pour la première fois du match, Tampa Bay est en tête. Et la défense surfe sur la vague en mettant la pression sur Matt Ryan. Les Falcons parviennent cependant à récupérer le ballon assez vite après un sack sur Brady, et possèdent donc une chance pour remporter la rencontre : trois minutes à jouer, balle sur la ligne des 12 d’Atlanta. Mission difficile donc, qui devient vite impossible quand Ryan perd six yards sur un sack. Pas de miracle sur une 4e & 16, la balle est rendue aux Bucs, qui n’ont plus qu’à conclure. Les arbitres offrent en plus un first down à Tampa Bay, game over.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR