Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Detroit Lions Résumés Tennessee Titans

Lions – Titans (25-46) : Ryan Tannehill éclipse Derrick Henry

Si leur quarterback s’y met, les Titans vont être difficiles à arrêter.

Detroit Lions (5 – 9) – Tennessee Titans (10 – 4) : 25 – 46

Les Tennessee Titans ont réalisé une superbe performance offensive pour vaincre les Detroit Lions ce dimanche. Portés par une attaque où Ryan Tannehill (21/27, 273 yards, 3TDs à la passe, 21 yards, 2 TDS à la course) aura pour une fois éclipsé un Derrick Henry toujours impressionnant  (24 courses pour 147 yards et 1 touchdown), les Titans ont empilé pas moins de 463 yards pour l’emporter. Avec cette deuxième victoire consécutive, les Titans passent à 10 – 4 et sont quasiment assurés d’aller en playoffs.

Ce résultat gargantuesque couronne un match pourtant plus indécis qu’il n’y paraît, tant les Lions se sont longtemps accrochés. Sans entraîneur et sans espoir pour les playoffs, les joueurs de Detroit ont réalisé un match courageux. Grâce à un Matthew Stafford (22/32, 252 yards, 1 touchdown) très bon malgré sa douleur aux côtes et un D’Andre Swift inspiré (15 courses, 67 yards, 2 touchdowns), les Lions ont mis à jour les faiblesses d’une défense des Titans incapables de générer de la pression sur le quarterback adverse (aucun sack).

A l’orée du dernier quart-temps, les Lions n’étaient ainsi menés que de 13 points (31 -18). Mais, avec une défense en énorme difficulté, les Lions ont dû prendre des risques. Ils ont tenté une feinte sur punt, arrêtée à quelques centimètres. Les Titans ont profité de l’occasion pour s’envoler définitivement par A.J Brown (39 – 18), scellant le destin du match.

Opération portes ouvertes dans l’équipe Ford

Les Titans semblaient de toute façon avoir de la marge tant leur attaque s’est baladé au milieu d’une défense des Lions peu désireuse de se frotter à l’intensité physique adverse. Tennessee a ainsi commencé son match avec trois touchdowns sur les trois premiers drives (7-21), dont le deuxième où il leur aura suffi d’une action pour marquer sur une passe de 75 yards pour Corey Davis.

Detroit aura eu le mérite de faire durer le suspense, grâce notamment à une safety sur le seul sack concédé par Ryan Tannehill du match en fin de première mi-temps, ou à un troisième quart-temps sans concéder de point, mais les Titans semblaient marquer à volonté.

Avec une telle démonstration, l’équipe sensation des playoffs 2019 se rappelle à l’AFC comme une des équipes qu’il ne faudra pas prendre à la légère en janvier. Mais pour aller loin, il faudra serrer les vis en défense.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR