Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Leçons de la semaine

Les 10 leçons de la Semaine 16 : les Packers favoris, Dwayne Haskins déjà cuit ?

Qui veut aller jouer dans la neige en février ? Qui veut de Dwayne Haskins ?

La dernière semaine sera folle !

Plus qu’un match, et il n’y a que trois équipes qualifiées en AFC. Derrière, les Titans, Dolphins, Ravens, Browns et Colts sont tous à égalité avec 10 victoires. Il n’y a plus le moindre droit à l’erreur, et cela veut dire qu’il y aura très peu de rencontres sans enjeu lors du dimanche à venir.

En NFC, les Bears, Rams et Cardinals sont lancés dans un combat pour les deux places restantes, tandis que la NFC Est va se jouer à distance.

Un régal jusqu’au bout.

Les Packers sont les favoris de la NFC

Oui, il y a toujours la crainte d’un match sans. Oui, sur un match tout peut se passer. Mais en ralentissant Derrrick Henry et en pulvérisant les Titans, les Packers ont prouvé qu’ils sont les favoris assez nets de la conférence nationale.

S’ils battent Chicago en Semaine 17, il faudra obligatoirement passer par Green Bay en playoffs. Bon courage ! La neige et le froid ne feront pas de cadeaux à Drew Brees ou Tom Brady. L’attaque de Seattle reste chancellante.

Green Bay a la main pour aller chercher un remake du tout premier Super Bowl contre les Chiefs.

Dwayne Haskins, déjà la sortie ?

À son arrivée en NFL, Dwayne Haskins était considéré comme un diamant brut. Une vingtaine de mois plus tard, sa sélection en quinzième position par Washington ressemble à un échec retentissant. Dimanche, l’ancien d’Ohio State a été incapable de mener son équipe à la victoire face à des Panthers pourtant prenables. C’était pourtant l’occasion de s’affirmer en décrochant la qualification pour les playoffs.

Mais Haskins n’y arrive pas, et il a même subi une humiliante mise sur le banc au profit de Taylor Heinicke. Tout ça après s’être fait pincer pour une sortie en strip-club sans masque.

« C’était clairement la semaine la plus difficile de ma vie », a avoué le joueur au Washington Post après la défaite. Je vais rebondir et aller de l’avant, prier et remettre ma vie sur les bons rails. »

Pour la vie en général, tant mieux. Pour le football, il y a beaucoup de boulot. Ron Rivera a expliqué qu’il doit voir qui sera le quarterback lors du dernier match décisif si Alex Smith ne peut pas jouer. Haskins n’a rien montré qui pourrait lui donner une nouvelle chance, que ce soit à court, moyen ou long terme.

Justin Herbert est le rookie offensif de l’année

Il n’y avait déjà plus beaucoup de suspense depuis la blessure de Joe Burrow, mais battre le record du nombre de touchdowns lancés par un rookie clos plus que jamais le débat.

28 passes de touchdowns pour une première campagne. Tout ça sans jouer le premier match. C’est mieux que Baker Mayfield en 2018, qui avait lancé 27 touchdowns en 14 matchs.

Chase Young est le rookie défensif de l’année

Pendant que les quarterbacks galèrent, Washington peut au moins se féliciter d’avoir décrocher un grand joueur lors de la Draft 2020 avec Chase Young. Comme Haskins, le pass rusher vient d’Ohio State. À l’inverse d’Haskins, il détruit tout sur son passage. Omniprésent, il a encore réussi 1 sack, dévié une passe, forcé un fumble et recouvert un fumble.

Cette saison, le joueur de 21 ans en est à 42 plaquages, 6,5 sacks, 4 fumbles forcés et 4 passes déviées.

Les Rams vivent et meurt selon les performances de Jared Goff

Cette semaine, c’était la mort.

Philadelphie, et maintenant ?

L’espoir furtif d’une qualification pour les playoffs mis de côté, voilà les Eagles face à une intersaison fascinante. Que faire de Carson Wentz ? De Doug Pederson ? De Howie Roseman ? Des cornerbacks ?

Beaucoup de questions très compliquées. Pas de réponses évidentes pour le moment.

Miami gagne et gagne et gagne encore quand Houston perd

Si J.J. Watt déprime autant, c’est peut-être aussi parce qu’il sait que les défaites qui s’accumulent ne prendront même pas la forme d’un bon choix de Draft. La sélection de Houston au premier tour va filer à Miami suite à l’échange qui a fait venir Laremy Tunsil dans le Texas.

Au moment de l’écriture de ces lignes, Miami détient donc le troisième choix de la prochaine Draft. L’occasion de sélectionner le très attendu Penei Sewell pour protéger Tua Tagovailoa pendant dix ans ? Merci Bill O’Brien.

Les Jaguars seront l’équipe la plus sexy de l’intersaison

Trevor Lawrence, bienvenue à Jacksonville !

De la place dans la masse salariale, des choix de Draft à la pelle (deux choix du 1er tour, deux au 2nd) et un quarterback attendu comme un talent générationnel. Difficile de faire plus intéressants pour les candidats aux postes de manager et coach.

C’est tout de même un peu étrange ces supporters qui veulent perdre

Oui, la Draft, oui les talents, oui le potentiel. Très bien. Mais applaudir l’équipe adverse au stade quand elle marque, c’est tout de même particulier.

La joie d’espérer se relancer avec un joueur comme Lawrence est tout à fait compréhensible. Mais difficile de ne pas penser aux joueurs sur le terrain, qui font de leur mieux, et ne vivent pas toujours très bien le fait de voir leurs supporters espérer les voir perdre.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu