Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

decathlonjanvier

Avant match

[Preview] Semaine 17 : l’heure de vérité

Cleveland, Indianapolis, Chicago, Washington… pour de nombreuses franchises ce sera quitte ou double en ce dernier week-end de saison régulière.

La victoire ou les vacances. Voilà l’état d’esprit de nombreuses franchises avant d’aborder cette semaine 17 qui sera décisive. Si quelques places sont déjà assurées, il reste encore beaucoup d’incertitudes de partout. Deux divisions n’ont pas encore rendu leur verdict, une dans chaque conférence. Surtout, ce sont les places en Wild-Cards qui vont s’arracher. Il en reste deux en NFC et trois en AFC et elles sont toutes plus indécises les unes que les autres.

Pour savoir où et quoi regarder, on vous fait un petit tour d’horizon. L’AFC Sud et la NFC Est qui vont connaître leur vainqueur, Los Angeles, Chicago et Arizona qui se disputent trois places pour deux, les Dolphins, les Ravens et les Browns qui ne veulent pas laisser rentrer le deuxième de l’AFC Sud : voici le programme de la semaine 17.

Les Wild-Cards NFC

Coup d’envoi dimanche à 22h25
Los Angeles Rams (9-6) – Arizona Cardinals (8-7)

Coup d’envoi dimanche à 22h25
Chicago Bears (8-7) – Green Bay Packers (12-3)

Ils sont trois pour deux places. Alors que Tampa Bay a déjà composté le premier ticket en Wild Cards, Los Angeles, Arizona et Chicago vont se battre ce dimanche pour récupérer les deux billets restants. Les deux premières franchises citées s’affrontent. Pour l’instant, les Cardinals ne sont pas virtuellement qualifiés et doivent battre les Rams. Les Californiens quant à eux sont sur un fil. Ils sont actuellement tête de série numéro 6, mais pourraient sortir avec une défaite, couplée à une victoire des Bears. Surtout, ils abordent le match le plus important de l’année sans Jared Goff, Cooper Kupp, Darrell Henderson et Cam Akers. Difficile de faire avancer une attaque dans ces cas-là. Même pour Sean McVay.

Ils miseront donc tout sur la défense, comme depuis quelques semaines. Le duel entre Jalen Ramsey et DeAndre Hopkins promet une nouvelle fois d’être électrique. Dans le même temps, les Bears, qui reviennent presque de nulle part, sont en position favorable. Une victoire à domicile et les voilà en playoffs. Le problème est qu’il affronte la meilleure équipe de la conférence actuellement : Green Bay. Les Packers les avaient giflés en semaine 12 (41-25) et abordent leur dernier match avec encore quelques objectifs à accomplir. Matt LaFleur et ses hommes doivent en effet valider la tête de série numéro 1 pour pouvoir profiter d’une semaine de repos et on se doute bien qu’Aaron Rodgers espère livrer une dernière grande performance pour consolider un troisième titre de MVP qui lui tend les bras.

Les Wild-Cards AFC

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Cleveland Browns (10-5) – Pittsburgh Steelers (12-3)

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Cincinnati Bengals (4-10-1) – Baltimore Ravens (10-5)

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Buffalo Bills (12-3) – Miami Dolphins (10-5)

Défaite interdite ! Voilà le mot d’ordre pour les Browns, les Bengals et les Dolphins ce dimanche. Ces trois franchises sont en position favorables pour l’instant. Elles ont un bilan similaire (10-5) et si la saison s’arrêtait maintenant, elles seraient toutes les trois qualifiées en playoffs. Sauf qu’il reste encore un match et que rien n’est joué. En effet, derrière eux se cache Indianapolis avec le même bilan. On peut en effet penser que les Colts vont s’imposer face aux Jaguars et mettre la pression sur les trois de devant. Le premier qui craque sera éliminé. Malheureusement, elles n’ont pas toutes le même challenge devant eux. Pour les Ravens par exemple, cela ne devrait pas être trop compliqué. Les Ravens restent sur trois victoires consécutives et affrontent une équipe qu’ils ont largement battue en semaine 5 (27-3) et qui a depuis perdu son quarterback titulaire.

Pour Miami et Cleveland, c’est une autre histoire. Ils affrontent chacun le futur champion de leur division respective. Pour les Dolphins, se sera à l’extérieur. Ils devront battre des Bills qui restent sur huit victoires lors de leurs neuf derniers matchs et qui n’ont chuté à domicile que face au champion en titre. Pas évident pour Miami qui n’a d’ailleurs battu Buffalo qu’à une reprise lors des sept derniers matchs. Pour les Browns, ce sera à domicile, mais pas forcément plus facile. Cleveland devra se battre contre les Steelers et contre la CoVID-19. La franchise est touchée au pire moment alors qu’elle a la possibilité de retrouver les playoffs pour la première fois depuis 2002.

L’AFC Sud

Coup d’envoi dimanche à 22h25
Indianapolis Colts (10-5) – Jacksonville Jaguars (1-14)

Coup d’envoi dimanche à 22h25
Houston Texans (4-11) – Tennessee Titans (10-5)

Jusqu’au bout il aura été impossible de les séparer. À l’abord du dernier match de la saison, Tennessee et Indianapolis ont exactement le même bilan (10-5) et ont remporté un match chacun lors de leurs confrontations directes. Pour l’instant, ce sont les Titans qui ont l’avantage et qui maitrisent donc leur destin. Une victoire à Houston leur assurerait les playoffs et le titre de la division. Pas besoin donc de faire des calculs d’apothicaire pour Mike Vrabel et ses hommes : il faut gagner. Attention tout de même, malgré un bilan médiocre (4-11), les Texans ne sont pas facile à aborder. À l’image du « match aller »Ryan Tannehill et ses coéquipiers avaient du s’employer pour s’imposer en prolongations (42-36, en semaine 6).

À la même heure, les Colts espèreront un faux pas de leur adversaire pour saisir l’occasion. Car eux sont dans une position plus délicate. Deuxièmes de leur division, ils sont pour l’instant hors des playoffs. Pour pouvoir continuer à jouer en janvier, il leur faudra donc un coup de pouce du destin. C’est-à-dire une défaite des Titans ou un revers de l’une des équipes actuellement qualifiées en Wild-Cards (Miami, Baltimore, Cleveland). Mais dans tous ces scénarios, il y a une seule constante : Indianapolis doit l’emporter face à Jacksonville. On se dit que cela devrait être une partie de plaisir face à une équipe qui n’a gagné qu’un match, mais quand on regarde bien, la seule victoire des Jaguars était… face aux Colts. Les hommes de Frank Reich ne doivent donc pas se faire surprendre une deuxième fois. L’entraîneur a d’ailleurs affirmé que toute l’équipe sera concentrée sur ce match et ne regardera les scores adverses qu’à la fin de la rencontre. Surprise, surprise.

La NFC Est

Coup d’envoi dimanche à 19h00
New York Giants (5-10) – Dallas Cowboys (6-9)

Coup d’envoi dans la nuit de dimanche à lundi 02h20
Philadelphia Eagles (4-10-1) – Washington Football Team (6-9)

Ils sont trois à pouvoir encore remporter cette division. Les deux premiers s’affrontent dès 19h dimanche et peu importe le résultat (à moins d’un match nul) mettront la pression sur Washington plus tard dans la soirée. En effet, le vainqueur de la rencontre entre New York et Dallas s’installera provisoirement en tête de la NFC Est en attendant le match des joueurs de la capitale. Sur le papier, les Cowboys sont favoris. Ils restent sur trois victoires consécutives et la défense semble s’être réveillée au bon moment. Les hommes de Mike McCarthy ont d’ailleurs déjà battu New York (37-34, en semaine 5), mais Dak Prescott était encore là. Pour les Giants, malgré une période compliquée (trois défaites de rang) et un quarterback amoindri physiquement c’est une belle opportunité à domicile de se mettre en position de remporter la division pour la première fois depuis 2011.

Washington aura donc, quoi qu’il arrive, son destin entre ses mains au moment d’aller en Pennsylvanie pour y affronter les Eagles pour le dernier Sunday Night Football de saison régulière. Toutefois, une défaite serait tragique et les empêcherait de retrouver les playoffs 5 ans après (défaite 35-18 face aux Packers en Wild Card, le 10 janvier 2016). Cette semaine, il y a eu du remous dans la capitale avec notamment l’annonce de la coupe de Dwayne Haskins, le quarterback drafté l’an dernier. Du coup, on ne sait toujours pas qui d’Alex Smith ou Taylor Heinicke sera derrière la ligne dimanche. Terry McLaurin pourrait lui aussi être absent et Ron Rivera comptera surtout sur le retour d’Antonio Gibson en attaque pour faire avancer son escouade. Depuis le début de la saison, Washington mise de toute façon sur sa défense et c’est grâce à elle que la franchise espère l’emporter. À l’inverse du « match aller » (victoire 27-17 en semaine 1), l’escouade aura Jalen Hurts en face cette fois. À elle de s’adapter.

Ils peuvent se reposer

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Tampa Bay Buccaneers (10-5) – Atlanta Falcons (4-11)

Coup d’envoi dimanche à 22h25
Kansas City Chiefs (14-1) – Los Angeles Chargers (6-9)

Coup d’envoi dimanche à 22h25
San Francisco 49ers (6-9) – Seattle Seahawks (11-4)

Coup d’envoi dimanche à 22h25
Carolina Panthers (5-10) – New Orleans Saints (11-4)

Les Bucs vont retrouver les playoffs pour la première fois depuis 2007. Tom Brady et ses hommes n’ont plus grand-chose à jouer, si ce n’est conserver leur tête de série numéro 5 et affronter le champion de la NFC Est. Bruce Arians a déjà annoncé que Tampa Bay jouerait son match à fond et fera tout pour battre des Falcons qui leur avaient posé des problèmes pendant une mi-temps il y a deux semaines. Pour le champion en titre, la semaine 17 n’a aucun intérêt puisque Kansas City est sûr de finir premier de l’AFC et d’avoir un week-end de repos la semaine prochaine. Les Chiefs ont même décidé de préserver Patrick Mahomes et ne devraient pas trop en demander à la plupart de leurs joueurs majeurs (Tyreek Hill, Travis Kelce, Clyde Edwards-Helaire, Le’Veon Bell…). C’est en tout cas Chad Henne qui mènera l’attaque face aux Chargers.

En NFC, Seattle et New Orleans sont au coude à coude pour finir tête de série numéro 2. Les deux franchises se sont déjà assurées du titre de leur division respective et espèrent finir le mieux classées possible. Pour l’instant, New Orleans à l’avantage. Les Saints pourraient même arracher la première place de la conférence en cas de victoire face à Carolina, de défaite des Packers et de victoire des Seahawks. Avec une victoire, ils s’assureraient en tout cas une deuxième place minimum et deviendraient la première équipe de la NFC Sud à afficher un bilan de 6-0 dans les duels de division depuis 2002. Pour Seattle c’est plus compliqué, il faut les défaites combinées des Packers et des Saints et bien sûr un succès à San Francisco. En tout cas, Pete Carroll l’a dit : les Seahawks vont jouer leur dernier match de la saison à fond !

Ils n’ont plus rien à jouer

Coup d’envoi dimanche à 19h00
New England Patriots (6-9) – New York Jets (2-13)

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Detroit Lions (5-10) – Minnesota Vikings (6-9)

Coup d’envoi dimanche à 22h25
Denver Broncos (5-10) – Las Vegas Raiders (7-8)

Cam Newton a-t-il joué son dernier match en NFL ? La question se pose après la mise sur le banc du quarterback la semaine dernière. New England n’a plus rien à jouer et Jarrett Stidham, le lanceur remplaçant, pourrait être titulaire face aux Jets. Pas sûr que l’ex MVP soit gardé dans le Massachusetts, pas sûr non plus qu’une autre équipe de la ligue lui offre une nouvelle chance au vu de ce qu’il a montré cette année. L’intersaison promet donc d’être agitée chez les Patriots comme chez les Jets qui pourraient se séparer de leur entraîneur et de leur quarterback en même temps. En tout cas, c’est bien New York qui arrive dans une meilleure dynamique avec deux victoires consécutives face à trois revers d’affilé pour les Patriots. Ils essayeront de gagner à Foxboro pour la première fois depuis la semaine 11 de la saison 2008.

La question de l’avenir du quarterback se pose aussi à Detroit. Après 12 ans dans le Michigan, Matthew Stafford pourrait changer d’horizon l’an prochain. En attendant, il doit affronter les Vikings avec la possibilité de dépasser les 4 000 yards pour la première fois depuis 2017 (il lui manque 209 yards) et d’atteindre les 45 000 yards en carrière (il lui en manque 184). Minnesota reste en tout cas sur six victoires consécutives face aux Lions. Enfin, les Raiders tenteront de conjurer le mauvais sort dimanche. Eux qui ont perdu leurs neuf derniers matchs de clôture (dont quatre contre les Broncos). Ils espèrent en tout cas finir avec un bilan équilibré.

Les affiches

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Buffalo Bills (12-3) – Miami Dolphins (10-5)
Cincinnati Bengals (4-10-1) – Baltimore Ravens (10-5)
Cleveland Browns (10-5) – Pittsburgh Steelers (12-3)
Detroit Lions (5-10) – Minnesota Vikings (6-9)
New England Patriots (6-9) – New York Jets (2-13)
New York Giants (5-10) – Dallas Cowboys (6-9)
Tampa Bay Buccaneers (10-5) – Atlanta Falcons (4-11)

Coup d’envoi dimanche à 22h25
Denver Broncos (5-10) – Las Vegas Raiders (7-8)
Los Angeles Rams (9-6) – Arizona Cardinals (8-7)
San Francisco 49ers (6-9) – Seattle Seahawks (11-4)
Indianapolis Colts (10-5) – Jacksonville Jaguars (1-14)
Houston Texans (4-11) – Tennessee Titans (10-5)
Kansas City Chiefs (14-1) – Los Angeles Chargers (6-9)
Chicago Bears (8-7) – Green Bay Packers (12-3)
Carolina Panthers (5-10) – New Orleans Saints (11-4)

Coup d’envoi dans la nuit de dimanche à lundi 02h20
Philadelphia Eagles (4-10-1) – Washington Football Team (6-9)

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR