Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Les flops de la semaine 16 : les Colts s’écroulent et mettent leur saison en péril

La saison NFL est longue et il y a parfois des rencontres à oublier pour certains joueurs, coaches ou franchises. Un petit tour d’horizon qui en fera rire certains et pleurer d’autres. 

La deuxième mi-temps des Colts

Il y avait 24-7 et puis plus rien. Pittsburgh s’est réveillé et tous les défauts d’Indianapolis sont ressortis. Philip Rivers n’est plus mobile du tout et il est inefficace lorsqu’il n’est pas parfaitement protégé. Et comme il manquait ses deux tackles sur ce match, cela n’a pas pardonné face à l’énorme pass rush des Steelers.

Force est de constater que, sans être mauvaise,  la défense des Colts n’est pas suffisamment forte pour tenir une équipe à distance si l’attaque n’avance plus. Sur ce match, le secondary s’est fait ouvrir en deuxième mi-temps, particulièrement en profondeur, ce qui a d’ailleurs permis à Pittsburgh de revenir et même de passer devant en fin de match. Cette défaite pourrait bien avoir coûté les playoffs à la franchise d’Indianapolis.

Jared Goff et la gestion de son cas

Non, la blessure au pouce du quarterback des Rams n’excuse pas sa performance de la semaine 16. Parce qu’avant que cette blessure au pouce, il n’avait strictement rien montré à part ses lancés habituels de moins de 10 yards. La médiocrité de Goff est d’ailleurs en train de plomber la saison des Rams car s’ils ne gagnent pas la semaine prochaine, ils seront éliminés.

Maintenant, pourquoi n’avoir pas remplacé Goff après sa blessure ? Parce que les Rams ont un illustre inconnu en guise de remplaçant et que Sean McVay n’avait pas suffisamment en confiance en lui pour le mettre sur le terrain. Alors que dire du management des Rams pour le poste de quarterback ? Pas terrible.

Bill O’Brien

Il n’est plus le coach ni le manager général des Texans, mais son incompétence pénalise encore la franchise de Houston qui est désormais l’une des pires de la ligue tout en ayant l’un des meilleurs quarterbacks. L’effectif a des trous partout et son avenir est très incertain car les Texans ont très peu de choix de Draft.

Oui, parce qu’en général, la compensation d’une mauvaise saison est une bonne place à la Draft. Pas pour les Texans puisque Bill O’Brien a balancé tous les tours de Draft qu’il a pu avant de se faire virer. Le chantier semble monstrueux et la route très longue pour Houston.

A.J. Dillon

Parce que c’est bête et méchant de rire de ça …

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR