Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Course au MVP

Course au MVP – Semaine 16 : Aaron Rodgers prend une option

Plus rien ne semble pouvoir empêcher Aaron Rodgers de devenir MVP pour la troisième fois !

Le jeudi c’est MVP ! Explosif face aux Tennessee Titans, Aaron Rodgers a montré au monde entier pourquoi il était le MVP légitime de cette saison. Dans le même temps, Patrick Mahomes éprouvait les pires difficultés à battre des Falcons accrocheurs. Derrière, Josh Allen continue de s’affirmer comme le seul joueur capable de venir déranger le duo qui domine cette saison. Derrière, Russell Wilson et Derrick Henry complètent le top 5.

1. Aaron Rodgers (-) Quarterback – Green Bay Packers (12-3)

15 matchs – 4059 yards à 70,3% – 44 touchdowns, 5 interceptions – 37 courses, 145 yards, 3 touchdowns – 119,4 d’évaluation

Mis sous pression avant la saison par la sélection de Jordan Love au premier tour de la dernière draft, Aaron Rodgers était forcément attendu lors de cette saison 2020. Et force est de constater que la star des Packers a parfaitement su répondre sur le terrain. Particulièrement dominant en cette fin de saison, le quarterback de Green Bay a lancé au moins trois touchdowns lors de quatre des cinq dernières victoires des Packers. Et grâce à son excellente performance de ce dimanche face aux Titans, il est désormais placé au mieux pour obtenir son troisième titre de MVP. Pour la treizième fois de la saison, Rodgers a terminé un match avec une évaluation supérieure à 100, ce qui égale un record NFL. Un total qu’il avait déjà atteint en 2011 et qui lui avait valu un titre de MVP.

Tout au long de la saison, Aaron Rodgers aura fait plus que les autres quarterback avec moins d’armes autour de lui. Il domine la ligue au nombre de touchdowns lancés (44) et à l’évaluation (119,4). Il se classe deuxième en pourcentage de passes complétées (70,3%) et cinquième en yards lancés. Et avec une victoire de plus en semaine 17 face à Chicago, il permettrait à Green Bay de terminer en tête de la NFC et de s’offrir une semaine de repos. Une performance qui pourrait finir de convaincre les derniers sceptiques qu’il est bien le MVP de cette saison 2020.

2. Patrick Mahomes (-) Quarterback – Kansas City Chiefs (14-1)

15 matchs – 4740 yards à 66,3% – 38 touchdowns, 6 interceptions – 62 courses, 308 yards, 2 touchdowns – 108,2 d’évaluation

Oui, Patrick Mahomes réalise une saison exceptionnelle menant les Chiefs a un incroyable bilan de quatorze victoires en quinze matchs. Mais finalement, il n’y a que peu de domaines ou il n’est pas battu par Aaron Rodgers cette année. Et ses difficultés face à de modestes Falcons cette semaine combinée à l’explosion Aaron Rodgers face aux Titans l’a un peu plus fragilisé. Ses trois interceptions face à Miami ne plaident pas non plus en sa faveur.

Et avec la décision d’Andy Reid de reposer son quarterback star, il apparaît difficile désormais pour Mahomes d’espérer devenir MVP à nouveau. Bien sur, tout cela n’enlève en rien à Patrick Mahomes qui demeure un quarterback incroyable et ultra dominant. Il mène la NFL en yards à la passe et est constamment en train de réaliser des jeux qui vont peupler les « best of » de la saison en cours. Mais pour le moment, il est simplement un très léger ton en dessous de son homologue de Green Bay.

3. Josh Allen (-) Quarterback – Buffalo Bills (12-3)

15 matchs – 4320 yards à 69,1% – 34 touchdowns, 9 interceptions – 100 courses, 418 yards, 8 touchdowns – 106,4 d’évaluation

Si il existait un titre de joueur ayant le plus progressé à la manière de ce que fait la NBA avec le titre de MIP, Josh Allen serait un vainqueur tout désigné. Aucun quarterback n’a vu, à ce point, son évaluation exploser ainsi (de 85,3 la saison passée à 106,4 cette saison). Et il a déjà lancé près de 1300 yards de plus que la saison dernière avant même le dernier match. Ses excellentes performances ont permis aux Bills de remporter l’AFC Est pour la première fois depuis 1995 et de battre deux fois les Patriots en une même saison, ce qui n’était plus arrivé depuis 20 ans.

Allen est probablement trop loin de Rodgers et Mahomes mais il mérite clairement d’être dans la discussion après s’être établit comme l’un des quarterback les plus dominants de cette ligue en permettant aux Bills de réaliser leur meilleure saison depuis 1993. Cerise sur le gateau, ses 34 touchdowns constituent un nouveau record de franchise.

4. Russell Wilson (-) Quarterback – Seattle Seahawks (11-4)

15 matchs – 4031 yards à 69,7% – 38 touchdowns, 13 interceptions – 78 courses, 484 yards, 2 touchdowns – 106,3 d’évaluation

Russell Wilson a su se rapprocher de sa forme de MVP du début de saison pour battre les Rams et s’assurer de remporter la NFC West. Réussir a ne pas laisser Aaron Donald affecter son plan de match est déjà une belle performance qui lui permet de rester la discussion. La défense des Seahawks a mis Wilson dans l’embarras à plusieurs reprises cette saison, le forçant à quelques exploits en fin de match. Mais ce qui le pénalise le plus dans sa candidature pour un premier titre de MVP, c’est probablement ces 13 interceptions, un des pires total de la ligue.

5. Derrick Henry (-) Running Back – Tennessee Titans (11-4)

15 matchs – 1777 yards à 5,2 yards/course et 15 touchdowns – 114 yards à 6 yards/réception – 1 fumble perdu

Tout proche de son deuxième titre consécutif de meilleur coureur de la saison, Derrick Henry est aussi à 223 yards de devenir le huitième joueur à briser la barre mythique des 2000 yards en une saison. En décembre, il émerge à 5,9 yards par course, un record égalé dans l’histoire de la NFL. Et finalement, le plus impressionnant quand on considère sa charge de travail est peut-être qu’il n’a perdu le ballon qu’une seule fois cette saison.

Avec 75 yards à la course dans 12 de ses 15 matchs, il serait surprenant que cela ne permette pas aux Titans d’assurer leur présence en playoffs en même temps que de remporter l’AFC Sud.

Mentions spéciales

T.J. Watt (LB, Steelers) – 53 plaquages, 15 sacks, 2 fumbles forcés, 7 passes défendues, 1 interception
Ryan Tannehill (QB, Titans) – 3603 yards à 65,4% de passes complétées, 32 touchdowns, 7 interceptions, 106,7 d’évaluation
Tom Brady (QB, Buccaneers) – 4234 yards à 65,9% de passes complétées, 36 touchdowns, 11 interceptions, 101 d’évaluation
Tyreek Hill (WR, Chiefs) – 1276 yards à 14,7 yards/ réception, 15 touchdowns, 13 courses, 123 yards, 2 touchdowns
Travis Kelce (TE, Chiefs) – 1416 yards à la réception à 13,5 yards/ réception, 11 touchdowns
Alvin Kamara (RB, Saints) – 932 yards au sol à 5 yards/course, 16 touchdowns – 83 réceptions pour 756 yards, 5 touchdowns
Davante Adams (WR, Packers) – 1328 yards au sol à 12,2 yards/réception, 17 touchdowns
Aaron Donald (DT, Rams) – 41 plaquages, 13,5 sacks, 4 fumbles forcés, 1 passe défendue

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une