Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Seattle Seahawks

[Playoffs 2021] Seahawks : en deux temps trois mouvements

Performantes à tour de rôle, les escouades défensives et offensives des Seahawks semblent s’être trouvées en semaine 17.

Seattle Seahawks : bilan 12-4, 3e en NFC

Sortir de la division de « la mort », telle était la tâche des Seahawks à l’orée de la saison 2020. Mieux, ils remportent une division connaissant plus de victoires que six autres divisions (seul l’AFC Nord fait mieux).

De quoi vous armer pour la suite et donner des gages de qualité. Mais les deux cotés du ballon doivent se montrer performants au même moment, il le faudra pour les matchs à élimination directe.

Comment sont-ils arrivés là ?

Comme pour un discours réussi, les Seahawks ont soigné le début et la fin de l’exercice 2020 : cinq victoires pour commencer, quatre pour terminer. En attaque, la saison s’est déroulée en deux parties : 415 yards de moyenne/match sur les huit premiers puis 324 yards sur les huit suivants. Une baisse significative que la défense a pu compenser avec 25 points encaissés de moyenne sur les huit premiers matchs, 16 seulement lors des huit derniers.

Les Seahawks ont su proposer une attaque équilibrée : 12e attaque au sol (123 yards de moyenne/match) et 16e dans les airs (246 yards). Sur les 6 premiers matchs de la saison (5-1), Seattle n’en a remporté qu’un de plus de 8 points, mais l’attaque n’était pas forcément responsable car la défense autorisait de 415 à 522 yards par match à ses adversaires ! Sur les 10 matchs suivants, la défense n’a concédé plus de 400 yards qu’une seule fois. Hasard ou pas, les progrès défensifs correspondent à l’arrivée de Carlos Dunlap.

Le graphique ci-dessous mesure la probabilité de faire un jeu d’impact avec son résultat final, en considérant le numéro de tentative et la position sur le terrain. L’attaque et la défense ont été au même niveau en 2020 seulement sur trois matchs : pour le pire face aux Rams et le meilleur face aux Jets. Enfin, les deux escouades ont été performantes face aux 49ers lors de la dernière journée : bon signe pour la suite ?

crédit : @SeahawksFrance

Le joueur clé : Russell Wilson

Qui d’autre ? Non pas qu’il soit isolé dans l’effectif de Seattle mais il est un joueur aussi régulier que décisif depuis son arrivée dans la ligue en 2012. Sur la première partie de la saison, Russell Wilson semblait en route pour le titre de MVP. Même s’il a quelque peu baissé de rythme et que d’autres ont haussé leur niveau, il est toujours ce joueur capable de faire la différence.

Pourquoi vont-ils aller au bout ?

Parce qu’ils en ont l’expérience et le talent. Que ce soit l’entraineur Pete Carroll ou le quarterback Russell Wilson, aller au Super Bowl, ils connaissent. Savoir gérer (ou pas) les matchs à élimination est souvent un des facteurs du succès d’une équipe en playoffs. Les linebackers Bobby Wagner et KJ Wright ont également cette expérience et le talent pour.

Les Seahawks possèdent plusieurs joueurs parmi les meilleurs à leur position. Bobby Wagner est sans doute le meilleur linebacker NFL alors que Jamal Adams est incontestablement parmi les meilleurs safeties, si ce n’est le plus décisif. DK Metcalf est une vraie terreur pour les défenses adverses avec sa puissance et sa vitesse. De plus, l’équipe s’appuie sur deux joueurs de grand talent à deux positions cruciales de ce sport : le quarterback Russell Wilson, capable de faire basculer un match sur son seul talent et, le tackle offensif Duane Brown, se comportant comme un mur infranchissable : 1048 snaps, 1 pénalité et 1 sack concédé !

Pourquoi ils n’iront pas ?

Aller au bout signifie battre toutes les équipes en conférence Nationale. Certaines, comme les Packers ou les Buccaneers, proposent des attaques aériennes de feu. Or, les Seahawks terminent la saison régulière avec la 31e défense aérienne NFL. Russell Wilson peut « cuisiner » tant qu’il veut, si sa défense ne stoppe pas les adversaires, tôt ou tard ils perdront et seront éliminés.

Joueurs blessés

Pour son second passage à Seattle, Bruce Irvin n’a pu faire une saison complète : blessé face aux Patriots, une opération du genou le prive de la saison dès le second match. Même match, même conséquence pour le safety Marquise Blair. Heureusement pour eux, les venues de Quandre Diggs (en 2019) puis de Carlos Dunlap (en 2020) ont pu compenser ces pertes.

Pronostic

Les Seahawks ont de quoi battre des Rams privés de Jared Goff puis la défense contre la course de Seattle (5e) pourrait stopper les assauts d’Alvin Kamara. Quant aux Packers, leur défense contre la course aura du mal à stopper le jeu au sol de Seattle.

Mais bien entendu, une marche après l’autre : battre les Rams, déjà, ne sera pas facile loin de là.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR