Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Cleveland Browns Pittsburgh Steelers Résumés

Browns – Steelers (24-22) : 18 ans après, Cleveland retrouve les Playoffs !

En battant les Steelers, les Browns ont décroché leur ticket pour les Playoffs. Une première depuis janvier 2003.

Cleveland Browns (11-5) – Pittsburgh Steelers (12-4) : 24-22

Les fans de Cleveland attendaient ça depuis tellement longtemps. Pour la première fois depuis la saison 2002, les Browns vont participer aux Playoffs. En cas de victoire face aux Steelers, l’équipe de l’Ohio assurait sa place en postseason et elle n’est pas passée à côté de son rendez-vous. Dans un match comportant beaucoup d’absents de part et d’autre, les Browns ont mené pendant toute la rencontre pour finalement s’imposer de justesse 24-22, assurant ainsi l’essentiel. Et dès la semaine prochaine, on aura droit à un rematch entre Cleveland et Pittsburgh dans le Wild Card week-end, cette fois-ci en Pennsylvanie.

Nick Chubb met Cleveland sur la bonne voie

Bien décidés à commencer cette rencontre capitale du bon pied, les Browns ne connaissent pas de retard à l’allumage. Très vite, l’attaque trouve son rythme en alternant bien la course et la passe. Et c’est Nick Chubb (14 courses, 108 yards, 1 TD) qui débloque le tableau d’affichage avec un touchdown de 47 yards (7-0). Les Browns sont lancés !

Au début du deuxième quart-temps, l’attaque de Cleveland réalise un nouveau big play, cette fois-ci dans les airs. Baker Mayfield (17/27 à la passe, 196 YDS, 1 TD, 44 YDS au sol) – qui retrouve son groupe de receveurs après les nombreuses absences de la semaine dernière – se connecte avec Rashard Higgins (2 REC, 55 YDS), auteur d’une réception de 42 yards. Si les Browns n’arrivent pas à conclure dans la zone rouge, ils accentuent leur avance avec un field goal (10-0).

Côté Steelers, c’est bien plus compliqué offensivement. Trois drives, trois punts, sans jamais atteindre le camp adverse. La défense de Cleveland fait le boulot face au remplaçant de Ben Roethlisberger, Mason Rudolph (22/39, 315 YDS, 2 TD, 1 INT). Ce dernier parvient tout de même à trouver l’ouverture à travers une passe de 41 yards pour Diontae Johnson (3 REC, 96 YDS), qui permet aux visiteurs de marquer leurs premiers points avec un field goal (10-3). Un premier field goal qui sera suivi d’un second juste avant la pause suite à un gain de 26 yards de JuJu Smith-Schuster (6 REC, 65 YDS, 1 TD) (10-6).

Les Browns proches du but

Au retour des vestiaires, l’écart continue de se réduire. Alors que l’attaque des Browns peine, Rudolph trouve Chase Claypool (5 REC, 101 YDS, 1 TD) pour 41 yards. Encore une fois, les Steelers sont limités à un field goal, mais ça commence à devenir dangereux pour les Browns (10-9). Heureusement pour Cleveland, Baker Mayfield et les siens réenclenchent la machine au meilleur moment.

Le quarterback distribue et surtout, il réalise une course de 28 yards qui donne un gros coup de boost aux Browns. Arrivés dans la zone rouge adverse, les locaux rassurent leurs fans avec un touchdown d’Austin Hooper (4 REC, 37 YDS, 1 TD) (17-9). Et les supporters respirent encore mieux quand M.J. Stewart Jr. intercepte Rudolph (avec un roughing the passer oublié), ce qui ouvre la porte à un touchdown de Jarvis Landry (5 REC, 51 YDS, 1 TD au sol). 24-9 avec un quart-temps à jouer, les Browns se rapprochent très sérieusement des Playoffs.

Les Steelers à deux doigts de gâcher la fête

Si Cleveland a le match bien en main, les Steelers ne lâchent rien, eux qui rêvent de jouer un mauvais tour à leur rival de division. Sur un quatrième down avec dix yards à parcourir dans le camp adverse, Rudolph balance le ballon en direction de Claypool, qui fait le reste. Touchdown ! Le match semblait joué, il est désormais complètement relancé (24-16).

Les mauvais souvenirs du passé remontent à la surface dans le camp des Browns. Encore plus quand l’attaque rend le ballon à Pittsburgh sur une quatrième tentative non convertie. Encore plus quand Rudolph envoie une bombe de 47 yards vers Diontae Johnson. Encore plus quand Smith-Schuster trouve la end zone (24-22). Mais la défense de Cleveland tient le coup sur la conversion à deux points, et reste donc devant. Les Browns récupèrent le cuir sur l’onside kick, avant de faire le boulot pour conclure. Revoilà les Playoffs !

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu