Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Atlanta Falcons Tampa Bay Buccaneers

Buccaneers – Falcons (44-27) : Tom Brady avance vers la NFC Est

Portés par une attaque de feu, les Floridiens se sont assurés la tête de série numéro 5 en playoffs, synonyme de déplacement sur le terrain du champion de la NFC Est en wildcard.

Tampa Bay Buccaneers (11-5) – Atlanta Falcons (4-12) :44 – 27

Les Buccaneers se sont compliqué la vie ce dimanche face des Falcons qui ont joué pour l’honneur. Menant rapidement 20–3, les joueurs de Tampa Bay se sont endormis et ont laissé leurs adversaires remonter à 3 points au cours du quatrième quart-temps (23 – 20 puis 30-27), notamment à cause d’une interception malchanceuse de Tom Brady.

En difficulté en défense, les joueurs de Bruce Arians se sont appuyés sur une attaque intenable pour finalement prendre le large. Menés par un Tom Brady en mode playoffs (26/41, 399 yards, 4 touchdowns, 1 interception), les Buccs ont également pu compter sur des performances XXL d’Antonio Brown  (14 cibles, 11 réceptions, 138 yards, 2 touchdowns) et de Chris Godwin (5 réceptions, 133 yards, 2 touchdowns). C’est d’ailleurs sur une double réception de ce-dernier que les Buccaneers ont définitivement pris le large avec 4 minutes à jouer (37 -27), avant que le fumble de Calvin Ridley ne scelle le destin du match.

Grâce à cette victoire, les Buccaneers s’assurent d’aller affronter le vainqueur de la NFC Est la semaine prochaine en wildcard. Ce sera sans doute sans Mike Evans, sorti pour une blessure inquiétante au genou. Mais il ne faudra pas prendre l’attaque de Tampa Bay à la légère.

Tampa Bay commence fort

On pensait le suspense mal embarqué dans ce match. Tom Brady et l’attaque des Buccaneers ont marqué sur chacune de leurs 5 possessions en première mi-temps. Comme par miracle, l’air de janvier a fait des merveilles sur le bras du futur Hall of Famer, qui a commencé par une merveille de passe longue de 27 yards pour le touchdown de Chris Godwin sur la première possession.

L’autre bonne nouvelle pour les Buccs, c’est la montée en puissance d’Antonio Brown. Après un field goal pour chaque équipe (10–3), Tony Toe-Tap inscrit son troisième touchdown en 3 matchs, plein d’opportunisme au moment de marquer en milieu de seconde mi-temps (17-3). Il en inscrit un quatrième en toute fin de match pour faire bonne mesure (44-27). Avec la blessure de Mike Evans, ce retour au premier plan de Brown arrive à point nommé pour Tampa Bay.

La remontée avortée des Falcons

A 17-3 dans le second quart-temps, alors que les Falcons concèdent un fumble dans leur camp, le match apparait quasiment terminé. Sauf que la défense moribonde d’Atlanta force le field goal (20-3), et que l’attaque prend feu.

Un touchdown avant la mi-temps (23-10) puis un deuxième au retour des vestiaires ramènent les Falcons dans le match (23-17). En l’absence de Julio Jones, Matt Ryan (29/44, 265 yards, 2 touchdowns + 1 touchdown sur un « sneak ») se démène. Mais les Falcons échouent en redzone au moment de profiter de l’interception de Brady et se contentent d’un field goal (23-20). Ils ne mèneront jamais dans ce match.

Pénalisés par une secondary perdue et un jeu au sol déficient, à l’exception d’une course de Brian Hill à l’origine du touchdown de Jayden Hurst dans le quatrième quart-temps (30-27), les Falcons finissent leur saison avec un triste 4 – 12 et le bilan terrible de 0 – 7 sur les matchs décidés par moins de 6 points. Il y avait mieux à faire pour cette équipe.

Pour les Buccs, l’aventure continue, à New York ou à Washington, la semaine prochaine.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR