Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Detroit Lions Minnesota Vikings Résumés

Lions – Vikings (35-37) : la victoire pour Minnesota, le record pour Justin Jefferson

Avec 1 400 yards à la réception cette saison, le receveur des Vikings bat le record pour un rookie, détenu jusqu’ici par Anquan Boldin.

Detroit Lions (5-11) – Minnesota Vikings (7-9) : 35-37

Dans un match sans enjeu, c’est bien la performance de Justin Jefferson (9 réceptions, 133 yards) qui a été scrutée avec intérêt. Une fois de plus, l’ancien de LSU n’a pas déçu, faisant tomber le record d’Anquan Boldin, datant de 2003. Pour cela, il a été bien aidé par un Kirk Cousins impérial (28/40, 405 yards, 3TDs ; 2 courses, 5 yards, 1TD), ainsi qu’un jeu au sol solide porté par Alexander Mattison (21 courses, 95 yards, 1TD ; 3 réceptions, 50 yards, 1TD) en l’absence de Dalvin Cook.

De leur côté, les Lions ont pu compter sur un Marvin Jones (8 réceptions, 180 yards, 2TDs) injouable. Matt Stafford (20/31, 293 yards, 3TDs, 1int), malgré une bonne performance, a une nouvelle fois craqué avec une interception évitable qui coûte cher.

Des Vikings à réaction

Les Lions rentrent mieux dans la partie et semblent prendre le dessus sur la défense des Vikings. Après un 3&out inaugural, Stafford trouve coup sur coup Marvin Jones puis Quintez Cephus pour les 2 premiers touchdowns des locaux.

Comme souvent cette année, l’attaque de Minnesota est à réaction. Elle commence donc par trois punts, avant d’accélérer dès que l’adversaire marque des points. Mattison et Abdullah permettent aux visiteurs d’être devant, puisque Matt Prater a manqué sa première tentative d’extra point, 13-14.

Le kicker de Detroit se rattrape en redonnant l’avantage à son équipe sur un coup de pied de 54 yards. Dan Bailey a l’occasion de lui répondre mais se manque à 46 yards des poteaux.

Juste avant la mi-temps, Chad Beebe sort sa version du « Minneapolis Miracle » et permet aux violets de passer devant avant d’aller au vestiaires, 16-21.

Detroit, si proche, si loin

Un retour sur coup de pied de 70 yards et 2 passes de Stafford dont une pour Marvin Jones, et Detroit reprend immédiatement les devants. Kirk Cousins est toujours dans le bon rythme et amène son équipe aux portes de la endzone. Mattison termine le travail, et le chassé-croisé continue, 23-28.

Alors que les deux quarterbacks semblent avoir pris le dessus sur les défenses adverses, Stafford craque le premier et se fait intercepter par Harrison Smith. Minnesota en profite pour ajouter 3 points, mais Stafford remet la marche avant. Une possession conclue par Adrian Peterson sur une course de 5 yards. La tentative à 2 points est manquée, 29-31.

La défense des Lions est toujours en souffrance, et n’est pas aidée par des décisions arbitrales douteuses. Cousins ne s’en préoccupe pas et va inscrire en personne le cinquième touchdown des violets. Dan Bailey semble vouloir assurer sa coupe en fin de saison et manque l’extra point, 29-37.

Les Lions s’accrochent et reviennent une fois de plus au score grâce à un touchdown de D’Andre Swift, mais Detroit rate à nouveau la conversion à 2 points, 35-37.

Il reste alors un peu plus de quatre minutes à jouer, mais les Lions ne reverront plus jamais la balle. Les Vikings alternent entre réceptions de Jefferson, courses de Mattison et mangent le chrono jusqu’à la fin de la rencontre.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR