Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Cleveland Browns

[Playoffs 2021] Browns : la fierté retrouvée comme moteur

Loin d’être favoris, le coeur et la chance du débutant suffiront-ils pour aller encore plus loin ?

Cleveland Browns :  11 victoires – 5 défaites, sixième de l’AFC

Dix huit années ! Cela fait dix huit saisons que Cleveland attendait de regoûter aux joies d’une qualification en playoffs. Après autant d’années de galère, les moqueries, la valse des quarterbacks, Hue Jackson… la saison est déjà une réussite.

La franchise a décroché son Graal. Pour autant, cette équipe a-t-elle les moyens d’avoir de l’ambition et de rivaliser dans une conférence AFC terriblement relevée ?

Comment sont-ils arrivés là ?

Dans une division très compétitive qui qualifie trois représentants, les Browns ont parfaitement su exploiter leur calendrier extra-division pour se mettre en position idéale. En croisant avec la faible NFC Est, ils ont fait le plein, et en remportant (presque) toutes les confrontations face aux équipes à bilan négatif (Jaguars, Texans, Bengals), les Browns se sont mis en position favorable.

Presque, car les hommes de Kevin Stefanski se sont quand même fait une très grosse frayeur en perdant en semaine 16 face aux Jets, mais ils ont fini par valider leur ticket face à l’équipe A’ des Steelers.

Le joueur clé : Nick Chubb

Plus de 1000 yards en 12 matches, 12 touchdowns, Nick Chubb est l’atout offensif numéro un de Cleveland. Le facilitateur de la vie de Baker Mayfield aussi. Il soulage son quarterback de la pression du jeu et lui permet de s’exprimer plus facilement. Durant son absence d’un mois en cours de saison, son équipe a perdu deux fois en quatre matches. L’équipe n’est pas la même avec ou sans lui.

Chubb s’est imposé cette saison comme un des tout meilleur à son poste. Son influence et ses performances en playoffs donneront le La à toute son attaque.

Pourquoi vont-ils aller au bout ?

Les Browns disposent de bons ingrédients pour réussir en playoffs. D’abord un gros jeu au sol. Cleveland est troisième de la ligue dans le domaine (148,4 y/match). Nick Chubb est un gros moteur mais pas que. La présence de Kareem Hunt apporte un profil complémentaire et rend les schémas plus difficiles à lire pour les défenses. Le duo est parmi les plus prolifiques en NFL.

En défense, sans avoir été toujours étincelante durant la saison, l’équipe dispose de playmakers capables de faire basculer un match. Myles Garrett (12 sacks en 2020, 4 fumbles forcés) est un poison permanent pour les quarterbacks adverses. Il emmène dans son sillage une ligne défensive ne manquant pas de talent et qui pourrait prendre de la hauteur et faciliter le travail des lignes arrières. Des lignes arrières dans lesquelles Denzel Ward (2 interceptions et 18 passes défendus) a prouvé qu’il pouvait également faire basculer une rencontre.

Pourquoi ils n’iront pas ?

Aucune équipe ne symbolise plus la défaite que les Browns. Après 18 années de disette, difficile d’imaginer Cleveland inverser la tendance du tout au tout. La franchise n’a même jamais goûté au Super Bowl et n’a plus gagné de titre depuis 1964, avant la fusion avec l’AFL et la création du Super Bowl. Le défi semble immense.

En playoffs, rien ne vaut l’expérience. Avec un coach dans sa première année et un effectif jeune et inexpérimenté à ce niveau, la marche risque d’être trop haute. Manquant de régularité que ce soit en attaque ou en défense, les Browns sont parfois capable de totalement s’éteindre. Il sera difficile de suivre les armadas que sont les Chiefs, les Bills ou les Ravens avec ce genre d’absence.

Joueurs blessés

Mayfield est privé de sa cible numéro un depuis fin octobre. Odell Beckham est le grand absent des Browns à l’orée des playoffs. Le receveur s’est déchiré les ligaments croisés et ne rejouera pas avant la prochaine saison. La ligne défensive sera orpheline d’Olivier Vernon qui s’est déchiré le tendon d’Achille lors du dernier match de saison régulière.

L’épidémie de Covid a bien failli leur jouer des tours dans la course à la qualification. Mais si les choses se sont un peu arrangés notamment avec les receveurs, plusieurs joueurs titulaires sont toujours sur la liste et très incertains pour le week end prochain. Le second rideau défensif est particulièrement touché avec Malcolm Smith et B.J Goodson testés positifs. Les situations de Andrew Sendejo (S), Harrison Bryant (TE) et Denzel Ward (CB) sont également à suivre.

Pronostic

Après la victoire étriquée de la dernière semaine face à une équipe des Steelers qui avait laissé ses meilleurs joueurs au repos, la revanche du week-end prochain semble être un obstacle trop haut à franchir pour une équipe en manque de repère dans les grands matches. Le dernier déplacement des Browns au Heinz Field de Pittsburgh en octobre s’était conclu par une très nette défaite 38-7.

Cleveland a réussi à mettre fin à sa série noire en décrochant son strapontin pour les playoffs, mais devra certainement encore grandir un peu pour rêver plus grand.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR