Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Paris en ligne

Paris en ligne : revanche et retrouvailles pour deux combinés

Coup de projecteur sur quelques bons plans de ce tour de Wild Card.

Pour la cinquième année consécutive, TDActu en partenariat avec Unibet, vous propose chaque semaine un détour sur nos favoris et les cotes les plus intéressantes des matchs du dimanche à venir. Voici celles qui ont attiré notre attention pour ce premier tour de de playoffs !

Le combiné du samedi

Buffalo Bills – Indianapolis Colts : les Bills gagnent de 7 points ou plus : cote à 1,75

Au cours de leurs 8 derniers matchs, les Bills sont l’équipe chaude du moment avec 7 victoires au total, tout en obtenant une moyenne de 37 points par match. Durant cette période, Josh Allen a totalisé 2 500 yards et 25 touchdowns contre seulement 5 interceptions. Et dire qu’il n’a pas joué la 2e mi-temps face à Miami et a été sorti prématurément face aux Patriots la semaine précédente, Buffalo ayant détruit New England. De leur côté, les Colts se classent peut-être parmi les 10 meilleures défenses de la ligue en termes de points concédés, mais cela ne s’est pas nécessairement traduit par des performances extraordinaires contre les équipes aux bilans positifs (35,4 points concédés en moyenne). Ils tenteront de suivre le rythme offensif imposé par Buffalo qui aura la chance d’accueillir une rencontre de playoffs pour la 1ère fois depuis 1996. Pas vraiment de bon augure. Indy n’a pas réussi à inscrire plus de 30 points lors des 3 derniers matchs de saison régulière. Misez sur la tendance et partez sur Buffalo à domicile qui pourra compter sur l’appui du public, certes réduit, pour franchir un nouveau palier.

Seattle Seahawks – Los Angeles Rams : moins de 41,5 points inscrits : cote à 1,82

Après Arizona la semaine dernière, Jared Goff (doigt), ne participera probablement pas à ce match, laissant le champ libre à John Wolford. Sur le papier, l’affrontement à distance face à Russell Wilson ne pourrait être plus déséquilibré. Le seul espoir de Los Angeles repose sur sa défense dirigée par Aaron Donald et Jalen Ramsey, qui peut empêcher Seattle d’utiliser toutes ses armes et maitriser le tempo. Les Seahawks n’ont obtenu que 18 points en moyenne lors des deux affrontements en saison régulière contre Los Angeles, Wilson ayant été sacké à 11 reprises. Autant d’éléments qui laissent présager une rencontre serrée avec un faible total de points.

Washington Football Team – Tampa Bay Buccaneers : les Buccaneers gagnent de 10 points ou plus : cote à 1,84

Après sa victoire face à Philadelphie, Alex Smith s’enorgueillit d’un record de 11 victoires en 16 matchs à la tête de l’équipe depuis son arrivée en 2018. Pendant cette même période, tous les autres quarterbacks de Washington n’ont obtenu qu’un maigre bilan de 6 victoires, 26 défaites lorsqu’ils ont été sur le terrain. N’oubliez pas que Smith a été titulaire pour les 49ers et Chiefs entre 2011 et 2017 avant de rejoindre la capitale, cumulant un bilan de 67-25-1. Cela signifie-t-il quelque chose au moment d’affronter les Buccaneers ? Très peu probable. Washington dispose certes d’un très bon front seven mais entamera sa campagne éliminatoire dans la peau d’outsider majeur. Offensivement, les armes sont trop limitées pour suivre le rythme d’un Tom Brady qui excelle lorsque janvier pointe le bout de son nez. Tampa Bay a battu ses deux derniers adversaires en ayant inscrit 91 points au total. Washington n’a pas marqué 91 points en deux matchs depuis 1991 ; son plus haut total ne dépasse pas les 64 unités cette année. Victoire confortable pour les hommes de Bruce Arians en ligne de mire.

Le combiné du dimanche

Tennessee Titans – Baltimore Ravens : plus de 56,5 points inscrits : cote à 1,89

La défense gagne des titres mais pas dans ce duel. Il y a apparemment plus de facteurs X dans ce seul match de Wildcard que dans les cinq autres. Cela commence avec Derrick Henry et sa fin de saison absolument irréelle. Le double meilleur coureur en titre a gagné 1 081 yards au sol et 9 touchdowns au cours des 7 derniers matchs. Soit une moyenne de plus de 154 yards par match. Ses deux dernières prestations face aux Ravens ont donné des résultats similaires avec 328 yards parcourus. Monstrueux. Et Tennessee aura besoin de son tracteur pour l’aider à se qualifier dans une revanche de l’an dernier. La défense n’est pas à la hauteur et a cédé 78 points lors des deux derniers matchs de saison régulière. Elle a aussi lâché plus de 400 yards à 8 reprises durant toute la campagne. Trop, face à une attaque qui carbure à plein régime depuis 1 mois. Baltimore affiche une moyenne de 36,6 points par match au cours de sa série de cinq victoires consécutives. Plus précisément, Lamar Jackson pourrait être en mesure de contrebalancer ce que Henry apporte sur la table. Depuis son retour de la COVID-19, Jackson a glané 1 239 yards avec 15 touchdowns à la clé, contre seulement 3 interceptions. Prenez donc les points dans ce duel.

New Orleans Saints – Chicago Bears : les Saints gagnent de 11 points ou plus : cote à 1,90

Une victoire en 7 matchs, tel est le bilan de Chicago face à des équipes aux bilans positifs cette saison, dont la dernière en date 35-16 face à Aaron Rodgers en semaine 17. Seul point positif, la moitié de ces défaites l’ont été par moins d’un touchdown d’écart. Cela semble indiquer qu’ils peuvent rester proche tant que Mitchell Trubisky joue bien. Malheureusement, il s’apprête à affronter une défense des Saints qui a intercepté 18 ballons cette saison, n’octroyant qu’un pourcentage de réussite à la passe inférieur à 60. Loin des standards des équipes qu’il a dominés cette année. À domicile, la Nouvelle-Orleans aura à cœur de laver les affronts subis ces deux dernières années pour, peut-être, les dernières semaines de Drew Brees sur un terrain. Victoire à deux chiffres en perspective.

Pittsburgh Steelers – Cleveland Browns  : les Steelers gagnent de 7 points ou plus : cote à 1,82

Les Browns ont obtenu la victoire nécessaire contre ces mêmes Steelers à Cleveland en semaine 17 pour accéder aux playoffs. Mais il leur a fallu s’employer sur le plan défensif et offensif pour cela, alors que Pittsburgh faisait sans Ben Roethlisberger et de nombreux titulaires. Avec une défense au complet, la donne ne sera pas la même, leur permettant de mettre une pression constante sur Baker Mayfield. Et dans cette situation, le quarterback n’est pas à son aise. Roethlisberger, quant à lui, se chargera d’attaquer le dernier rideau défensif de Cleveland qui affiche beaucoup de trous en couverture, à l’opposé de Denzel Ward. La perte d’Olivier Vernon à l’avant fait également mal. Les Steelers ont finalement pris la sage décision de ne pas montrer aux Browns un véritable plan de jeu. De retour à la maison, les hommes de Mike Tomlin ont suffisamment d’atouts et d’expérience pour l’emporter.

Toutes ces cotes et bien d’autres sont disponibles sur le site de notre partenaire Unibet.

Toutes les cotes

Parier en ligne sur la NFL avec
Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu