Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

decathlonjanvier

Avant match

[Preview] Wild Card week-end : la NFC Sud favorite, l’AFC Sud outsider

Inauguration des playoffs nouvelle version cette année. Seules deux équipes profitent du repos, en l’occurrence Kansas City en AFC et Green Bay en NFC, les autres elles doivent ferrailler dès ce week-end. Résultat, six équipes de chaque conférence sont sur le pont pour trois matchs par jour entre samedi et dimanche. Ce qui n’est pas pour déplaire les fans.

Pour ce Wild Card Round, trois thèmes se dégagent. D’abord, les franchises de la NFC Sud, Tampa Bay et New Orleans, qui se posent en favoris. Tandis qu’à l’inverse, celles de l’AFC Sud, partent elles avec un désavantage sur le papier. Enfin, nous aurons le droit à deux rencontres impliquant des équipes de mêmes divisions qui s’affronteront donc pour la troisième fois de l’année.

La NFC Sud favorite

Coup d’envoi dans la nuit de samedi à dimanche à 2h15
Washington Football Team (4) – Tampa Bay Buccaneers (5)

Coup d’envoi dimanche à 20h40
New Orleans Saints (2) – Chicago Bears (7)

Si on ne sait pas encore si Tampa Bay et New Orleans sont vraiment taillées pour aller au bout, ces deux franchises abordent en tout cas leur premier match des playoffs en favoris. À la différence que la première d’entre elles jouera à l’extérieur.

Deuxièmes de leur division, les Buccaneers sont obligés de se déplacer dans la capitale fédérale. Voyager ne leur pose pas vraiment de problème cette année puisqu’ils affichent un bilan de 6 victoires pour seulement 2 défaites hors de leurs bases. Dans ce match, l’affrontement que tout le monde attend est celui entre l’attaque explosive de Tampa Bay (30,8 points/match, 3e de la ligue) face à la défense imperméable de Washington (304,6 yards encaissés/rencontre, 2e en NFL). Une bataille symbolisait par le duel entre Tom Brady, triple MVP et sextuple champion, et Chase Young, deuxième choix de la dernière draft et probable rookie défensif de l’année.

Pour les Saints, à domicile, et les Bears, le schéma sera sensiblement le même. L’attaque menée par Drew Brees devra trouver la faille dans la défense de Chicago. Pour cela, New Orleans espère retrouver Alvin Kamara, absent la semaine dernière pour cause de CoVID-19, et Michael Thomas, écarté des terrains depuis quelques semaines. Si les hommes de Sean Payton n’arrivent pas à mettre leur machine offensive en route, ils pourront toujours compter sur leur défense, l’une des meilleures de la ligue. De ce côté du terrain, les Bears risquent d’avoir beaucoup plus de mal, eux qui n’ont battu qu’une seule équipe avec un bilan positif cette saison.

L’AFC Sud outsider

Coup d’envoi samedi à 19h05
Buffalo Bills (2) – Indianapolis Colts (7)

Coup d’envoi dimanche à 19h05
Tennessee Titans (4) – Baltimore Ravens (5)

Pour les deux franchises de l’AFC Sud la tâche s’annonce immense. Ces deux équipes qui se sont tirées la bourre jusqu’à la dernière semaine de la saison régulière et doivent maintenant se tourner vers de nouveaux adversaires coriaces et ne partent pas favorites.

C’est Indianapolis qui ouvrira le bal de ces playoffs. Un déplacement à Buffalo qui n’annonce rien de bon. À domicile, les Bills n’ont chuté qu’à une seule reprise. C’était face au champion en titre en semaine 6. Depuis, ils n’ont perdu qu’un match (sur un Hail Mary improbable). Surtout, ils impressionnent dans le sillage d’un Josh Allen qui joue le meilleur football de sa carrière. Et même si Stefon Diggs est incertain, les Colts vont avoir du mal à suivre le rythme de cette attaque (31,3 points/rencontre, 2e de la ligue) et devront miser sur leur défense pour la ralentir.  De l’autre côté du ballon, leur atout numéro 1 se nommera Jonathan Taylor. Le rookie running back est monté en puissance toute la saison et tentera de profiter des largesses défensives au sol de Buffalo (119,6 yards encaissés par rencontre, 20e de la ligue).

Du jeu au sol et de la défense. Voilà la recette qu’ont utilisée les Titans l’an dernier pour arriver en finale de conférence. Sur leur chemin, ils avaient croisé les Ravens qu’ils avaient écartés à la surprise générale. Cette année, ils retrouvent Baltimore, mais à domicile cette fois. À la seule différence que la défense n’est plus du tout au même niveau. Difficile d’arrêter un Lamar Jackson en pleine forme quand on autorise 398,3 yards par match (28e de la ligue) et encaisse 27,4 points par rencontre (24e). Il faudra donc que l’attaque redouble d’efforts. Cela tombe bien, Derrick Henry semble encore meilleur que l’an dernier. Le running back vient de passer la barre mythique des 2 000 yards et paraît inarrêtable. Ce sera en tout cas l’occasion de voir s’affronter les deux meilleures attaques au sol de la ligue.

Duels de division

Coup d’envoi samedi à 22h40
Seattle Seahawks (3) – Los Angeles Rams (6)

Coup d’envoi dans la nuit de dimanche à lundi à 02h15
Pittsburgh Steelers (3) – Cleveland Browns (6)

Elles se connaissent par cœur, s’affrontent deux fois par an chaque saison et vont se retrouver de nouveau en playoffs. Adversaires dans la NFC Ouest, Seattle et Los Angeles se retrouvent de nouveau samedi. Même chose pour Pittsburgh et Cleveland qui vont eux se jouer deux semaines consécutives puisqu’ils ont terminé la saison régulière par le même match.

1-1. Voila, le bilan dans les confrontations directes entre ces deux équipes. La première s’est jouée à Los Angeles en semaine 10. Les Rams avaient pris l’avantage grâce à une énorme défense. Ce sera l’atout numéro 1 de nouveau de l’équipe de Sean McVay samedi. Son escouade défensive est à son top en ce moment portée par Aaron Donald devant et Jalen Ramsey derrière. Attention tout de même, lors du deuxième match, Russell Wilson et ses coéquipiers avaient réussi à prendre la mesure de leurs adversaires et s’étaient imposés 20-9 en semaine 16. Ce sera donc une belle qui se jouera au CenturyLink Field où les Seahawks n’ont perdu qu’un match cette saison (vs. les Giants, 12-17). Le gros point d’interrogation de cette rencontre réside dans le quarterback qui sera aligné par les Rams. Jared Goff est-il apte ? Si non, John Wolford est-il capable de réitérer sa performance de la semaine dernière ? Réponses samedi.

Difficile pour ce Steelers-Browns de tirer quelques enseignements des matchs précédents. Le premier remonte au 18 octobre. Depuis les deux équipes ont bien changé. Le deuxième, celui de la semaine dernière, s’est joué avec une équipe B de Pittsburgh et ne nous dit pas grand-chose sur ces deux équipes. Dimanche, Pittsburgh va retrouver son équipe type avec les retours notamment de Ben Roethlisberger en attaque et TJ Watt en défense. Malheureusement pour les Browns, eux n’ont plu n’auront pas la même équipe. Le CoVID-19 continue de faire des ravages dans l’Ohio et Joël Bitonio, le lineman d’expérience de Cleveland ne sera pas de la partie. Pire, les Browns ne pourront pas compter sur leur coach, Kevin Stefanski, absent pour les mêmes raisons. Des conditions difficiles pour cette équipe qui retrouve les playoffs pour la première fois depuis 18 ans.

Les affiches

Coup d’envoi samedi à 19h05
Buffalo Bills (2) – Indianapolis Colts (7)
Coup d’envoi samedi à 22h40
Seattle Seahawks (3) – Los Angeles Rams (6)
Coup d’envoi dans la nuit de samedi à dimanche à 2h15
Washington Football Team (4) – Tampa Bay Buccaneers (5)

Coup d’envoi dimanche à 19h05
Tennessee Titans (4) – Baltimore Ravens (5)
Coup d’envoi dimanche à 20h40
New Orleans Saints (2) – Chicago Bears (7)
Coup d’envoi dans la nuit de dimanche à lundi à 02h15
Pittsburgh Steelers (3) – Cleveland Browns (6)

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR