Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Philadelphia Eagles

[Autopsie d’un échec] Philadelphia Eagles : l’accident industriel

Une saison ratée et un chantier immense, voilà le programme.

Ils ont échoué en 2020. Retour sur le pourquoi du comment et sur leurs possibilités de rebondir. Aujourd’hui, peut-être la plus grosse déception 2020 : les Philadelphia Eagles.

Le bilan

Attendus comme favori (avec les Cowboys) pour remporter la NFC Est et se qualifier pour les playoffs pour une quatrième année consécutive, les Eagles ont fini loin, très loin de cet objectif. Dès la première semaine, Philadelphie a gâché une avance de 17 points contre Washington, pour finalement perdre de piteuse manière. Les hommes de Doug Pederson ne le savent pas encore, mais ce n’est que le début d’une année galère.

La suite de la saison a ressemblé à un long pèlerinage, les mauvaises performances se succédant, portées par un quarterback en plein doute. Carson Wentz incarne malgré lui l’accident industriel qu’est la saison 2020, même s’il n’est pas le seul responsable. Quatre petites victoires au total, dont 3 contre des quarterbacks remplaçants, l’enthousiasme d’avant-saison est très loin, et les questions sont nombreuses.

Le flop : Doug Pederson (HC) & Howie Roseman (GM)

Le responsable « facile » serait Carson Wentz, mais les problèmes des Eagles sont bien plus larges. Et les principaux responsables sont les décideurs que sont Doug Pederson et Howie Roseman, ce dernier qui malgré une saison ratée sera toujours en place en 2021. Bien sûr, la régression du quarterback de NDSU a contribué à l’explosion d’un système, mais le colosse avait déjà des pieds d’argiles.

La première erreur est de ne pas avoir anticipé la fin de cycle. L’effectif est un des plus vieux de la ligue, donc forcément sujet aux régressions et blessures, et le recrutement depuis le titre est basé sur la venue de vétéran, en négligeant le développement des jeunes.

Dans le même temps, une succession de drafts moyennes ont appauvri l’effectif en jeune talent. Depuis 2014, les Eagles n’ont pas choisi un joueur Pro Bowler à l’exception de Carson Wentz, qui est aujourd’hui plus un motif d’inquiétude qu’une force. Les leaders s’effacent, et il n’y a pas de relève.

La reconstruction s’impose donc, mais une gestion agressive du cap rend cette période difficile à gérer. Les Eagles ont actuellement un cap projeté autour des -70 millions, et une grande partie des salaires des cadres sont garantis au moins sur 2021. Il va probablement falloir au moins deux ans pour assainir la situation, et également se séparer de joueurs cadres, comme le fidèle Zach Ertz. Roseman a commencé ce travail en restructurant notamment les contrats de Malik Jackson et Alshon jeffery pour pouvoir les couper plus facilement en mars, mais 2021 sera malgré tout une année délicate sur le plan financier.

La situation est loin d’être enviable, et un possible traversé du désert est à attendre pour la franchise. Pour mener sa reconstruction, le propriétaire Jeffrey Lurie a décider de se séparer de Doug Pederson, mais de continuer avec Howie Roseman. Une décision dont il est trop tôt pour décider si c’était la bonne.

Le motif d’espoir

Même si beaucoup des problèmes des Eagles sont structurels, il faut concéder qu’ils n’ont pas été aidés par les blessures. Dès le premier mois de compétition, ils se sont retrouvés privés d’une dizaine de titulaires, dont 4 joueurs de la ligne offensive. Difficile d’être performant quand la ligne change 14 fois en 16 matches.

Le mieux qu’on puisse souhaiter à cette équipe est d’être épargné par lesdites blessures, surtout pour des cadres tels que Lane Johnson, Miles Sanders, Dallas Goedert ou encore Javon Hargrave. Ce n’est pas la panacée, mais c’est déjà une condition nécessaire pour retrouver le chemin de la victoire.

Comment repartir de l’avant

Comme évoqué, les Eagles ne disposent pas aujourd’hui de jeunes s’étant révélé comme étant des titulaires, mis a part peut-être Jordan Mailata. Philadelphie a besoin que des jeunes se révèlent, notamment les sophomore K’Von Wallace, Jalen Reagor et Davion Taylor qui évoluent sur des postes affaiblis chez les Eagles.

Les Eagles disposent du 6e choix de la draft, ce qui constitue également un bon moyen d’amorcer la reconstruction avec le recrutement d’une possible star.

Mais avant de repenser à gagner, il va falloir régler le problème du quarterback. Carson Wentz peut-il être réparé après une année catastrophique ? Jalen Hurts a-t-il les épaules ? Faut-il drafter un quarterback ? Beaucoup de solutions possibles, mais aucune ne paraît évidente.

Il faudra s’armer de patience à Philadelphie, puisqu’avant de prendre des décisions il faudrait nommer un capitaine du navire.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu