Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Le bon numéro

[Le bon numéro] #19 : Johnny Unitas, le pionnier

Le premier monstre sacré?

Un joueur est reconnaissable à son style de jeu, sa personnalité, son physique… mais aussi son numéro. Signe d’un fort attachement, les joueurs gardent souvent le même numéro (si possible) lorsqu’ils changent d’équipe, et il devient parfois un outil de communication.

Durant 99 épisodes, nous allons parler des meilleurs joueurs par numéro en NFL. Avec à chaque fois un titulaire et un remplaçant.

Dans ce dix-neuvième épisode, nous allons parler de deux légendes des années 60, dont un quarterback avant de passer dans une nouvelle dizaine.

Titulaire : Johnny Unitas (QB, Baltimore Colts 1956-72, San Diego Chargers 1973)

De tous les monstres au poste de quarterback, il est le pionnier, celui qui a fait passer le poste dans une autre dimension. Dix fois pro Bowler, huit fois All Star et trois fois MVP, il dispose d’un des palmarès individuel les plus impressionnants de l’histoire. Légende des Colts de Baltimore, il a pourtant longtemps cru que le Super Bowl se refuserait à lui.

Double vainqueur du titre NFL avant l’ère Super Bowl, il perd le 3ème Super Bowl dans un match légendaire contre les Jets de Joe Namath, avant de finalement décrocher le Graal deux ans plus tard. Auteur de 40 239 yards et 293 touchdowns en carrière, il est l’inspiration de nombreux quarterbacks modernes, comme Peyton Manning, qui lui rend souvent hommage.

La place de titulaire est indiscutable, pour un des pères fondateurs de la NFL sur le terrain. C’est donc symboliquement que le chapitre des quarterbacks se referme avec Johnny U, avant de passer dans les numéros de maillots dédiés aux skill players.

En bonus, le portrait est ici.

Remplaçant : Lance Alworth (WR, San Diego Chargers, 1962-70, Dallas Cowboys 1971-72)

Dans les joueurs que l’histoire a oubliés, Lance Alworth a une belle place. Légende de la défunte AFL et des Chargers, l’ancien d’Arkansas est pourtant septuple Pro Bowler et All Pro dans cette ligue. Mais dans une époque où le jeu de passe n’était pas aussi prolifique qu’aujourd’hui, c’est surtout sa production statistique qui interpelle.

Sous le maillot des Chargers entre 1963 et 1969, il dépasse chaque saison les 1 000 yards, réussissant en 1965 le total hallucinant de 1 603 yards et 14 touchdowns. Il est un des joueurs les plus dominants de la décennie, et il est logiquement membre de l’équipe du centenaire et Hall of Famer.

Il remportera même une bague, lors du Super Bowl VI comme membre des Dallas Cowboys, marquant un touchdown dans ce match. Cette carrière lui offre la place de remplaçant, sans contestation possible.

Mentions : Bernie Kosar (QB), Keyshawn Johnson (WR), Ted Ginn Jr. (WR), Willie Alexander (DB), Scott Mitchell (QB), Bill Munson (QB)

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu