Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

L'équipe type Le journal des Rookies

[Power Rooking] Équipe type offensive : les Justin, c’est la panacée

L’avenir leur appartient. Même si certains postes souffrent de la comparaison…

Chaque mercredi, le journal des Rookies honore les novices les plus en vue. La saison régulière étant terminée, on fait le bilan. Cette semaine, place à l’équipe type offensive des débutants, dominée par une paire de Justin. Dans sept jours, parole sera donnée à la défense.

Quarterback

Justin Herbert – QB / Los Angeles Chargers (6ème choix)
396/595, 4336 yards, 31 touchdowns, 10 interceptions + 55 courses, 234 yards, 5 touchdowns

On aurait pu assister à un duel de haute volée, mais la terrible blessure de Joe Burrow a changé la donne. Justin Herbert achève sa première saison professionnelle avec une armoire de records, comme celui des touchdowns lancés par un novice, après avoir débuté 15 rencontres sur 16. Tyrod Taylor était au centre d’un premier épisode victorieux mais ensuite, le numéro 10 a pris le rôle principal, pour ne jamais le rendre. L.A. a trouvé son chef d’orchestre.

Derrière ces deux pépites, Tua Tagovailoa ou Jalen Hurts ont eu de bons passages, mais ils jouent pour l’instant les figurants.

Running back

Jonathan Taylor – RB / Indianapolis Colts (41ème choix)
232 courses, 1169 yards, 11 touchdowns + 36 réceptions, 299 yards, 1 touchdown

James Robinson, auteur d’une saison à plus de 1400 yards au total avec les Jaguars, a longtemps tenu la corde. Mais le coureur de Jacksonville a connu des pépins physiques et souffre des résultats de son équipe. De son côté, Jonathan Taylor a trouvé son rythme au fil des sorties, pour terminer en boulet de canon et atteindre les playoffs avec Indianapolis. Contre Buffalo, il a d’ailleurs excellé, malgré la défaite. Il faudra compter sur lui durant cette décennie.

À ce poste, Clyde Edwards-Helaire avait aussi très bien démarré, avant de se faire discret par la suite. D’autres débutants méritent également les honneurs, comme Cam Akers avec les Rams, J.K. Dobbins à Baltimore ou Antonio Gibson, l’une des belles révélations dans les rangs de Washington.

Receveurs

Justin Jefferson – WR / Minnesota Vikings (22ème choix)
88 réceptions, 1400 yards, 7 touchdowns

Chase Claypool – WR / Pittsburgh Steelers (49ème choix)
62 réceptions, 873 yards, 9 touchdowns + 10 courses, 16 yards, 2 touchdowns

CeeDee Lamb – WR / Dallas Cowboys (17ème choix)
74 réceptions, 935 yards, 5 touchdowns + 10 courses, 82 yards, 1 touchdown

Cette cuvée de receveurs devait avoir une douce saveur, il n’y a pas eu tromperie sur la marchandise. En tête d’affiche, l’exceptionnel Justin Jefferson, détenteur du record de yards à la réception pour un novice dans l’ère Super Bowl, devant Anquan Boldin (1377 en 2003). La nouvelle star de Minnesota a fait oublier le transfert de Stefon Diggs et dépassé Randy Moss dans le livre des Vikings.

Derrière lui, Chase Claypool a surtout brillé par sa présence dans la red zone, avec des actions de grande classe et un physique dominant. CeeDee Lamb a lui offert aux Cowboys une menace supplémentaire, malgré une année compliquée à Dallas. Tee Higgins, parfait avec Cincinnati, aurait pu intégrer ce trio et devrait être un ami de Joe Burrow pendant de longues années. Brandon Aiyuk, Devin Duvernay, Jerry Jeudy, Darnell Mooney, Jalen Reagor, Henry Ruggs et d’autres ont montré des qualités et auront aussi leur mot à dire à l’avenir. À ce poste, la ligue a de beaux jours devant elle.

Tight end

Harrison Bryant – TE / Cleveland Browns (115ème choix)
24 réceptions, 238 yards, 3 touchdowns

À cette position en revanche, ce n’était pas la panacée cette année. Seulement trois joueurs comptent 300 snaps et, dans ce trio, Harrison Bryant a été le plus en vue dans le secteur aérien, avec notamment une partie à deux touchdowns contre les Bengals. Cole Kmet a eu quelques opportunités, mais le tight end des Bears n’a pas atteint la barre des 50 yards. Pour sa part, Adam Trautman s’est montré précieux dans le jeu au sol avec les Saints.

Ligne offensive

Mekhi Becton – OT / New York Jets (11ème choix)

Damien Lewis – G / Seattle Seahawks (69ème choix)

Tyler Biadasz – C / Dallas Cowboys (146ème choix)

Mike Onwenu – G / New England Patriots (182ème choix)

Tristan Wirfs – OT / Tampa Bay Buccaneers (13ème choix)

Arriver chez les pros, avoir la mission de protéger Tom Brady, la remplir avec brio. Voici le résumé de la saison de Tristan Wirfs, exemplaire et régulier pendant un premier exercice remarquable. Le tackle de 21 ans a bataillé avec Joey Bosa, Cameron Jordan ou Khalil Mack, sans broncher. À l’autre bout de la ligne, New York a les honneurs avec le colosse Mekhi Becton, l’une des rares satisfactions dans l’effectif des Jets.

Encore une trouvaille sur la ligne de la part du coaching staff des Patriots, avec les débuts fracassants de Mike Onwenu. Sa polyvalence est à souligner et, à la place de guard ou à celle de tackle, le numéro 71 a fait le job, pour s’installer comme l’une des références dans son domaine. À Seattle, Damien Lewis a tout de suite eu le rôle de titulaire et s’est montré efficace dans le jeu au sol, malgré quelques errements en protection.

Enfin, au centre de cette ligne, Tyler Biadasz n’as pas été transcendant, mais il a eu le mérite d’apporter un peu de stabilité dans le Texas, à un poste où le vétéran Joe Looney n’a pas vraiment convaincu. Lloyd Cushenberry, le centre des Broncos, a connu un apprentissage délicat cette année et Cesar Ruiz, enrôlé au premier tour par New Orleans, a essentiellement joué guard avec les Saints.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu