Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Avant match

[Preview] Divisional Round week-end : le champion de retour, duel de légendes en Louisiane

Les Chiefs entrent en piste tandis que le Saints-Buccaneers sera le match le plus attendu du week-end.

Après un week-end chargé la semaine dernière, le programme s’allège un peu pour ce samedi et dimanche avec seulement deux matchs par jour. Mais si la quantité baisse, la qualité devrait encore un peu plus s’élever. D’abord parce que les premiers de chaque conférence, en l’occurrence les Packers et les Chiefs, font leurs apparitions dans le tableau final. Ensuite parce que chaque équipe qui veut atteindre la finale de conférence doit forcément élever son niveau de jeu lors du Divisional Round.

Début des hostilités dès samedi avec l’entrée en piste de Green Bay qui recevra Los Angeles. Ce sera ensuite au tour de Buffalo et Baltimore de nous offrir une joute indécise. Le lendemain, Kansas City accueillera la surprise de ce week-end en la personne de Cleveland avant que le week-end se conclue par ce qui est certainement le match le plus attendu : New OrleansTampa Bay. Drew Brees qui affronte Tom Brady au Superdome.

Coup d’envoi samedi à 22h35
Green Bay Packers (1) – Los Angeles Rams (6)

L’opposition de style sera totale. Alors qu’ils profitaient de leur semaine de repos pour se préparer, les Packers ont vu Los Angeles déjouer les pronostics pour éliminer les Seahawks. Résultat, ce match de Divisional Round opposera d’un côté l’escouade la plus prolifique de NFL cette année (31,8 points/match) et certainement la meilleure défense de la ligue (281,9 yards autorisés/match, 1e en NFL et 18,5 points encaissés/rencontre, 1e de la ligue). Ce sera la première fois que la meilleure attaque de saison régulière affronte la meilleure défense en playoffs depuis un fameux New EnglandAtlanta lors du Super Bowl LI. Ce duel sera symbolisé par les deux meilleurs joueurs de chaque côté.

Aaron Rodgers (4 299 yards, 48 TDs et 5 INTs), le quarterback certainement en route pour son troisième titre de MVP, et Aaron Donald, le défensive end auteur d’une partie monstrueuse samedi dernier (2 sacks et 3 plaquages). La pression sur le quarterback de Green Bay sera justement un élément clé. Face à Seattle, les Rams ont sacké Russell Wilson à cinq reprises. Un chiffre qui reste dans la lignée de ce qu’ils ont fait en saison régulière (53 sacks, meilleur total de la ligue). Sauf qu’Aaron Rodgers est difficile à atteindre. Green Bay est l’une des équipes qui encaissent le moins de sacks (21, 3e meilleur total). Il faudra toutefois observer comment les Packers compensent l’absence de leur tackle gauche All-Pro David Bakhtiari, blessé pour le reste de la saison. De l’autre côté du ballon, John Wolford étant indisponible, Jared Goff sera titulaire.

Coup d’envoi dans la nuit de samedi à dimanche à 02h15
Buffalo Bills (2) – Baltimore Ravens (5)

Enfin ! Lamar Jackson a enfin gagné son premier match de playoffs. Le MVP de la saison dernière vient de s’enlever beaucoup de pression et va pouvoir désormais se concentrer uniquement sur la quête du titre. Pour cela, son chemin passe à Buffalo pour y affronter les Bills, champions de l’AFC Est. Une équipe menée par un joueur qui s’est invité dans la course au MVP cette année. Il faut dire que le quarterback a livré une saison magnifique (4 544 yards, 37 TDs et 10 INTs + 421 yards à la course et 8 TDs). Surtout, il fait gagner son équipe, à l’image de la semaine dernière face aux Colts. À tel point, que John Harbaugh, l’entraîneur des Ravens, le compare à Ben Roethlisberger jeune. Don Martindale, le coordinateur défensif de Baltimore, va devoir s’adapter. La semaine dernière il a réussi, avec toute son escouade, à contenir Derrick Henry, ils s’attaquent désormais à un tout autre challenge.

De l’autre côté du ballon, Buffalo peut être inquiet. Il faut dire que le jeu au sol n’est pas forcément le domaine où les Bills excellent en défense (119,6 yards autorisés à la course/match, 18e de la ligue), à l’image de la semaine dernière où les Colts ont gagné 163 yards à la course. Et on le sait, avec Lamar Jackson et les Ravens, la moindre faille au sol sera exploitée. Il n’y a qu’à voir ce qu’ils ont fait aux Titans avec pas moins de 236 yards gagnés dans ce secteur. Buffalo aura beau marquer des points, il faudra surtout trouver une solution au problème Jackson au sol. Le duel sera d’autant plus intéressant que les deux entraîneurs se connaissent bien puisque John Harbaugh et Sean McDermott faisaient partie tous les deux du staff d’Andy Reid lors de son passage à Philadelphia au début des années 2000.

Coup d’envoi dimanche à 21h05
Kansas City Chiefs (1) – Cleveland Browns (6)

C’est certainement le match le plus déséquilibré de ce week-end. Le champion en titre, qui n’a perdu que deux matchs cette saison, reçoit les Browns, tête de série numéro 6. Peu de monde voit Cleveland gagner dimanche, en même temps, les Chiefs sont tellement impressionnants cette saison que cela relèverait du miracle. Kansas City a gardé les ingrédients qui ont fait sa victoire la saison dernière : une défense qui plie, mais qui ne rompt pas beaucoup (22,6 points encaissés/rencontre, 10e de la ligue) et surtout une attaque explosive. Le trio Patrick Mahomes (4 740 yards, 38 TDs et 6 INTs), Travis Kelce (1 416 yards et 11 TDs) et Tyreek Hill (1276 yards et 15 TDs) est tout simplement inarrêtable quand il est en forme. On observera toutefois l’état de santé de Clyde Edwards-Helaire, le rookie running back, touché en fin de saison et qui apporte une dimension supplémentaire à cette attaque.

Mais alors qu’elles sont les chances de Browns ? Bien que faibles, elles existent. Cleveland devra reproduire le même début de match que face aux Steelers. En effet, les hommes de Kevin Stefanski devront jouer sur l’effet de surprise, prendre le score rapidement et réussir à (mieux) gérer la fin du match. La franchise devra miser sur un démarrage en douceur des Chiefs après deux semaines sans jouer un match compétitif. Enfin, la faille se trouve peut-être au sol dans cette défense qui encaisse 122,1 yards à la course par rencontre. Nick Chubb (76 yards à la course + 69 yards à la passe et 2 TDs la semaine dernière) et Kareem Hunt, une vieille connaissance, auront certainement les moyens de faire avancer leur équipe.

Coup d’envoi dimanche à 00h40
New Orleans Saints (2) – Tampa Bay Buccaneers (5)

Dimanche sur le terrain, les deux quarterbacks afficheront un âge cumulé de 85 ans. Drew Brees (42 ans) et Tom Brady (43 ans) s’affronteront dans ce qui sera un duel de légendes entre deux lanceurs qui sont dans la ligue depuis près de 20 ans. Pour le numéro 9 de la Nouvelle-Orléans, ce sera peut-être le dernier match. Depuis une semaine la rumeur enfle sur un potentiel départ à la retraite au terme de cette saison. Tom Brady pourrait donc mettre un terme à la longue carrière de son homologue. Encore faut-il le battre. Car depuis le début de la saison, les Buccaneers ont échoué dans cette tâche à deux reprises. La première date de la semaine 1. Une défaite 34-23 qui montrait que Tampa n’était pas encore prêt. La seconde est plus inquiétante. Elle remonte à la semaine 9 et doit certainement leur rester en travers de la gorge. Les Saints étaient venus en Floride s’imposer 38 à 3 dans un match catastrophique des Bucs. Résultat, en deux matchs, Tom Brady a lancé 5 de ses 12 interceptions de l’année face à New Orleans, encaissant aussi 6 sacks.

Dans l’histoire de la NFL, il est arrivé à 22 reprises que deux équipes s’affrontent en playoffs après un 2-0 en saison régulière. Douze ont été remportés par l’équipe qui dominait tandis que 10 sont allés du côté de l’équipe qui avait perdu ses duels précédents. Tampa Bay a donc une chance. Surtout, les Bucs semblent avoir trouvé leur bonne carburation en attaque. Depuis leur week-end de repos en semaine 13, les Floridiens possèdent l’une des meilleures escouades offensives de la ligue. Tom Brady affiche des statistiques dignes de ses plus belles années sur la période (116/176, 1 714 yards, 14 TDs et 1 INT en 5 matchs). Reste désormais à savoir si Tampa Bay et son numéro 12 sont capables de continuer sur ce rythme face à cette défense des Saints.

Les affiches

Coup d’envoi samedi à 22h35
Green Bay Packers (1) – Los Angeles Rams (6)
Coup d’envoi dans la nuit de samedi à dimanche à 02h15
Buffalo Bills (2) – Baltimore Ravens (5)
Coup d’envoi dimanche à 21h05
Kansas City Chiefs (1) – Cleveland Browns (6)
Coup d’envoi dimanche à 00h40
New Orleans Saints (2) – Tampa Bay Buccaneers (5)

Parier en ligne sur la NFL avec
Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une