Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Paris en ligne

Paris en ligne : vers un réveil des défenses

Coup de projecteur sur quelques bons plans de ce Divisional Round.

Pour la cinquième année consécutive, TDActu en partenariat avec Unibet, vous propose chaque semaine un détour sur nos favoris et les cotes les plus intéressantes des matchs du dimanche à venir. Voici celles qui ont attiré notre attention pour ce divisional round !

Le combiné

Green Bay Packers – Los Angeles Rams : moins de 44,5 points inscrits : cote à 1,82

Opposition de style dans le Wisconsin entre la 5e attaque de la ligue qui reçoit la défense classée numéro 1. En difficulté lors de ses 9 dernières titularisations (9 touchdowns, 13 pertes de balles), Jared Goff n’est pas très à l’aise loin de ses bases (14 touchdowns pour 14 pertes de balles sur ses 12 derniers matchs à l’extérieur). Étant donné la nature récente de sa blessure au pouce, difficile de penser qu’il puisse suivre le rythme d’Aaron Rodgers. Du moins dans les airs. Comme face à Seattle, Les Rams s’appuieront en grande partie sur Cam Akers et leur jeu au sol, véritable point faible de Green Bay depuis 2 ans. À Mike Pettine de trouver les solutions dans ce secteur, Matt LaFleur devant lui chercher comment contourner les obstacles Aaron Donald et Jalen Ramsey. Dans ce contexte de force contre force et « faiblesse contre faiblesse », les points ne devraient pas être légion pour l’ouverture de ce second week-end de playoffs.

Buffalo Bills – Baltimore Ravens : les Bills gagnent de 4 points ou plus : cote à 1,98

Comment les Bills ont-ils surmonté leur défaite à domicile en semaine 6 face Chiefs ? Et bien plutôt bien. Depuis, les hommes de Sean McDermott n’ont plus connu la défaite sur leurs terres. L’équipe compte en moyenne 36 points et un total retentissant de 380 yards par match pendant cette période de 6 victoires de rang. Mais face à eux, Baltimore, qui reste sur 6 succès, série en cours. Mieux, les Ravens n’ont connu que deux défaites loin du M&T Bank Stadium cette saison. Le duel s’annonce alléchant. La défense de Buffalo éprouve des difficultés contre le jeu au sol, force principale de son adversaire avec Lamar Jackson, J.K. Dobbins et Gus Edwards. À Josh Allen de faire la différence lorsqu’il aura le ballon en main. Les Ravens sont solides contre la course et ont de l’expérience, mais ils gardent des lacunes dans la pression émise et la couverture, ce qui peut les exposer davantage avec leurs fréquents blitz. Il s’agira de savoir quel quarterback peut faire les actions décisives en dehors du scénario attendu. Et dans ce cas, Buffalo dispose de plus d’armes offensives pour diversifier son plan de jeu et prendre le dessus d’une courte tête.

Kansas City Chiefs – Cleveland Browns : moins de 55,5 points inscrits : cote à 1,85

Kansas City a terminé la saison régulière après une défaite face aux Chargers, et leurs titulaires au repos. Mais leurs sept dernières victoires ont été remportées avec une marge moyenne de 4,5 points par match. Ce n’est pas l’équipe dominante dirigée par Patrick Mahomes que nous avons vue en 2019. Cela pourrait nous amener à remettre en question les chances de qualification des champions en titre ? Pas jusque-là. Baker Mayfield ne dispose pas de la même puissance offensive que les Chiefs. Et défensivement, le dernier rideau risque de passer une sale soirée face à la multitude d’armes à disposition. Loin d’être irréprochable dans ce secteur, K.C dispose des playmakers capable de réaliser le jeu important quand le besoin s’en fait ressentir. Les Browns n’auront pas de réponses pour contenir Mahomes. Au contraire, les Chiefs en trouveront pour Mayfield en deuxième mi-temps avec un total de points raisonnable à la clé.

La surprise

New Orleans Saints – Tampa Bay Buccaneers : victoire des Buccaneers : cote à 2,16

Le premier match de Tom Brady en tant que Buccaneer’ a été difficile à la Nouvelle-Orleans en semaine 1. Son deuxième contre les Saints a été encore pire à domicile deux mois plus tard. Mais Brady ne jouait pas au même niveau qu’aujourd’hui avec l’aide de ses cibles profondes que sont Mike Evans, Chris Godwin et Antonio Brown. Sans oublier Cameron Brate ou son vieux copain Rob Gronkowski qui s’occupent des tracés intermédiaires. Les Saints ont développé plus de problèmes de couverture sur tout le terrain et après avoir vu leur défense à deux reprises à la vidéo, Brady s’adaptera, privilégiant le duel avantageux à chaque fois. Bucs et les Saints arrêtant tous deux bien le jeu au sol, reste à savoir quel quarterback peut éviter les erreurs mais aussi faire les jeux décisifs. Brady est tout simplement le passeur le plus impressionnant avec le bras le plus fort pour son âge et il a plus de cibles sur lesquelles s’appuyer. Drew Brees aura du succès en travaillant sur des parcours plus courts vers Michael Thomas et Alvin Kamara, mais Evans, Godwin et Brown seront d’une plus grande aide pour Brady.

Toutes ces cotes et bien d’autres sont disponibles sur le site de notre partenaire Unibet.

Toutes les cotes

Parier en ligne sur la NFL avec
Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu