Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Atlanta Falcons

[Autopsie d’un échec] : Atlanta Falcons : l’art et la manière de perdre

La saison des Falcons avait encore une fois, un air de déjà vu.

Ils ont échoué en 2020. Retour sur le pourquoi du comment et sur leurs possibilités de rebondir. Aujourd’hui, peut-être la plus grosse déception 2020 : les Falcons d’Atlanta

Le bilan

Entre les lacunes de l’effectif, les blessures, les erreurs de coaching… Les Falcons ont fini la saison avec seulement 4 victoires pour 12 défaites. Un bilan bien trop maigre pour une équipe avec cet effectif et qui a fini par coûter son poste à Dan Quinn durant la saison. Son remplacement par l’intérimaire Raheem Morris n’a pas changé grand chose.

Malgré tout, sur ses 12 défaites, Atlanta en a perdu 9 fois par 7 points ou moins. Prouvant que les limites de cette équipe sont peut-être plus du ressort du coaching et du mental qu’autre chose. Car, s’il y a une équipe dans cette ligue qui maitrise depuis quelques saisons l’art et la manière de la défaite, il s’agit bien des Falcons.

Cette année, encore, Atlanta a marqué les esprits avec ses ratés : l’onside kick non recouvert face aux Cowboys en toute fin de match, le kicker qui rate son seul field goal à moins de 40 yards pour égaliser face aux Chiefs. Les exemples sont nombreux et laissent songeur quant aux maux psychologiques dont souffre cette équipe.

Le flop : l’attaque

S’il est « dur » de mettre en flop une escouade qui a porté la franchise sur ses épaules ces dernières saisons, il n’en reste pas moins que les performances offensives des Falcons sont un des soucis de la saison. Moins dominante que par le passé, l’attaque des Falcons est en dehors du top 10 dans toutes les statistiques offensives.

L’expérience Todd Gurley s’est avérée peu convaincante, les jeunes de la ligne offensive n’ont pas connu les progrès escomptés et Matt Ryan a parfois interrogé sur ses choix et lectures. Seule l’escouade de receveurs s’est montrée au niveau.

Bien entendu, une meilleure défense et un meilleur coaching (taper sur Dan Quinn était trop évident) auraient pu combler cette baisse offensive.

Le motif d’espoir : un effectif pas si pauvre en talent

L’écart moyen des défaites d’Atlanta peut laisser optimiste pour l’avenir. L’équipe ne semble pas si loin que ça, ou en tout cas meilleure que son bilan, et l’on se dit qu’il ne manque pas grand chose pour remettre la franchise sur les bons rails.

De plus, l’effectif a des joueurs de talent sur plusieurs postes : Calvin Ridley, Julio Jones, Grady Jarett, Deion Jones, Keanu Neal… Un effectif qui pourrait accueillir une nouvelle pépite supplémentaire avec le 4e choix général à la prochaine Draft.

Comment repartir de l’avant

Et s’il était temps de tourner la page ? Le cycle victorieux des Falcons semble avoir pris fin l’an dernier déjà. La franchise ne s’en est rendu compte que cette saison en virant Dan Quinn. Une première page tournée donc.

Mais si les Falcons allaient encore plus loin ? Plus loin, ça serait proposer Matt Ryan en échange à une franchise outillée pour la gagne et se servir du 4e choix pour démarrer un nouveau cycle avec un nouveau quarterback et un nouveau coach.

Une stratégie pas si évidente avec un effectif pas totalement à reconstruire. Mais parfois, il faut savoir reculer pour mieux sauter…

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR