Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

NCAA

[Draft] Si j’étais un espoir : Trevon Moehrig

Le meilleur safety de la cuvée ? Peut-être.

Alors que la saison universitaire se déroule parallèlement à celle en NFL et en attendant les fiches draft d’après-saison, la rédaction de TDActu vous propose un coup de projecteur sur les futures pépites qui rejoindront la NFL en 2021.

Trevon Moehrig

Né le 16 Juin 1999
1m88 pour 91 kilos
Safety, TCU, junior

La classe de safety de la cuvée 2021 est intrigante. De nombreux joueurs peuvent prétendre aux deuxièmes et troisièmes tours, mais peu peuvent espérer être choisi plus haut. C’est pourtant le cas de Trevon Moehrig, vainqueur du Jim Thorpe Award récompensant le meilleur defensive back du pays en 2020.

Si j’étais une qualité : couverture de passe

Lorsqu’il faut défendre la passe, difficile de trouver mieux que Treon Moehrig. Redoutable en couverture, il est le prototype même du free safety, celui qui va jouer loin de la boite pour couvrir, parfois seul, le terrain.

Auteur de 20 passes défendues et 6 interceptions sur les deux dernières saisons, ils disposent de superbes mains et peux punir le quarterback à chaque erreur. En défense de zone, son QI football fera la différence.

Si j’étais un défaut : plaquages

Le péché du siècle ? C’est en tout cas une tendance récente très forte, les defensives backs ont parfois du mal en technique de plaquage. Moehrig a parfois tendance à trop vouloir plaquer avec son épaule, oubliant que les bras doivent suivre pour tenir son joueur. Bonne nouvelle, ce défaut technique peut facilement être corrigé par les coachs.

Si j’étais une stat : yards encaissés

Ciblé à 41 reprises en 2020, Trevon Moehrig n’a encaissé que 20 réceptions et 208 yards, sans prendre un seul touchdown. Dans le même temps, il a réussi 2 interceptions, et le rating du quarterback qui le vise est de 51.7. Solide non ?

Si j’étais un joueur NFL : Harrison Smith (Vikings)

La comparaison est audacieuse, car Smith dispose d’une dimension physique que n’a pas forcément Moehrig en termes de puissance d’impact. Et pourtant, les deux joueurs ont beaucoup en commun. Ce sont des « vrais » free safety, capable de cimenter une ligne arrière en portant assistance aux cornerbacks si besoin. Ce sont des safetys de talents, mais également les capitaines du navire.

Si j’étais un choix de draft : fin de premier tour

La valeur d’un safety aujourd’hui est loin d’être au plus haut, et la fin de premier tour est déjà une belle place pour la position. Cela dépendra du type de safety recherché par les équipes, mais en couverture, il est une valeur sûre.

Si j’étais une équipe NFL : Las Vegas Raiders

Les Raiders ont besoin de renforcer la ligne arrière, et Moehrig serait le complément parfait à Johnathan Abram, joueur intéressant dans la boîte, mais faible en couverture. Joueur volontaire et travailleur, le joueur de TCU est le genre de profil qui peut plaire à Jon Gruden.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu