Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

New Orleans Saints Résumés Tampa Bay Buccaneers

Saints – Buccaneers (20-30) : la défense de Tampa pousse Drew Brees vers la retraite

Clap de fin pour Drew Brees, Tom Brady continue lui !

New Orleans Saints (2) – Tampa Bay Buccaneers (5) : 20-30

La dernière de Drew Brees à New-Orleans se solde donc par un échec ! Dans un match tendu (12 pénalités et du trashtalk abondant), la légende des Saints a connu une soirée difficile avec 3 interceptions lancées. Pour ce qui était probablement son dernier match NFL, le numéro 9 pourra nourrir de nombreux regrets.

Chacun de ces turnovers ont coûté des points et ont permis aux Buccaneers de l’emporter sur le score de 30 à 20. Porté par une grosse défense, Tampa peut aussi remercier un Tom Brady qui a défaut d’être brillant, a su être létal quand il le fallait et comme il l’a si souvent fait en playoffs.

Le moment clé

Alors qu’ils sont menés 23-20 à 10 minutes de la fin, les Saints entament leur drive de remontée. Sauf que Drew Brees (19/34, 134 yard, 1 TD, 3 INT) et Alvin Kamara (18 courses, 85 yards) ne sont pas sur la même longueur d’ondes. Le quarterback envoie le ballon dans les mains de Devin White, le défenseur remonte jusqu’aux 20 yards des Saints pour positionner son attaque.

Quelques jeux après, c’est Tom Brady lui-même qui se lance dans une courte course pour le touchdown. 30-20 à 5 minutes de la fin. Tampa est définitivement lancé vers la victoire.

Le film du match

New Orleans entre bien dans son match en stoppant les deux premières série de son adversaire et en étant efficace sur les phases d’équipes spéciales, à l’image de Deonte Harris, qui sur ses retours de punt à failli marquer une fois et a amené les siens dans les 20 yards adverse une autre fois.

Mais l’attaque ne titre pas totalement profit des cadeaux offerts part les autres escouades et se contente de deux field goals (6-0) sur ses deux premières possession. Tampa ne s’en sort pas si mal à la fin du premier quart en n’étant mené que de 6 points (6-0).

Les Buccaneers et Tom Brady (18/33, 199 yards, 2TD + 1 TD à la course) entrent enfin dans leur match au début du deuxième quart en réussissant une série de près de 7 minutes et 70 yards. Mais là encore, les défenses sont dures à manœuvrer en red zone et Tampa est limité au field goal (6-3). Une dynamique qui se confirme sur le drive suivant quand la défense des visiteurs profite d’une mauvaise passe de Drew Brees pour l’intercepter et être tout proche du pick-6. Derrière, il ne faut qu’une passe au numéro 12 floridien pour trouver Mike Evans dans la end zone et le touchdown (6-10).

L’avantage au score des visiteurs n’est que de courte durée. Après un quarterback sneak sur troisième tentative, Drew Brees sort du terrain pour respirer un coup. Le moment choisi par Sean Payton pour faire entrer Jameis Winston et appeler un trick play qui fait sauter la défense des Buccaneers. Touchdown, New-Orleans reprend les commandes (13-10).

Ce match reste serré jusqu’au bout de la première mi-temps avec une équipe de Tampa toute proche de marquer sur des passes en profondeur mais qui finalement ajoute un field goal (13-13) juste avant de rentrer aux vestiaires.

A la reprise, New-Orleans réalise le drive parfait en faisant descendre le chrono et en trouvant Tre’Quan Smith (3rec, 85 yards, 2TD) dans pour le touchdown (20-13). En défense, les locaux parviennent aussi à stopper l’attaque adverse. Sauf que Jared Cook commet une perte de balle sous la pression de Devin White et voit ses adversaires du soir la récupérer. Encore une fois les Saints sont punis sur l’une de leurs erreurs, puisque qu’il ne faut pas longtemps à Brady pour envoyer Leonard Fournette (17 courses, 63 yards ; 5rec, 44 yards, 1 TD) au touchdown (20-20). C’est déjà le second touchdown du soir pour Tampa qui vient d’une perte de balle adverse.

Après un field goal (23-20) de Tampa, il reste 10 minutes aux locaux pour inverser la tendance. C’est malheureusement le moment choisi par Drew Brees et son attaque pour perdre leur troisième ballon du soir… Quelques secondes après, la sentence tombe avec le touchdown de la victoire (30-20) de Tom Brady.

Une « faillite » offensive qui se prolonge encore un peu lorsque le numéro 9 des Saints se fait de nouveau intercepter sur la série suivante. Derrière, Tampa se débrouille pour faire descendre le chrono sans en rajouter et filer vers la victoire.

Le MVP : Devin white

Avec 11 plaquages, 1 passe déviée, 1 fumble recouvert et une interception, Devin White a été omniprésent ce dimanche. Il a fait vivre une soirée compliquée à Drew Brees.

Symbole de cette défense agressive et opportuniste des Buccaneers, White a été, par son intensité, sa discipline et son jeu, la pièce maitresse de la défense de Tampa.

Le flop : Drew Brees

L’histoire est souvent cruelle avec les grands sportifs. Bien que Drew ai porté les Saints à de nombreuses reprises dans sa carrière, il est peut-être le responsable numéro 1 de ce fiasco.

Auteur de 3 interceptions, le quarterback n’a jamais vraiment semblé dans son match, que ce soit au niveau des lectures ou des lancers. En dehors de la passe pour Tre’Quan Smith, ses fans auront eu peu de chose à se mettre sous la dent.

Mention honorable à Michael Thomas qui se plaint souvent de ne pas être reconnu à sa juste valeur mais qui finit avec 0 réception au compteur. Un peu d’introspection ne fera sans doute pas de mal.

La stat : 21

Comme le nombre de points inscrits par Tampa Bay et étant issus des turnovers de leurs adversaires. 2 interceptions et 1 fumble après lesquels les Buccaneers se retrouvent toujours idéalement placés pour faire la différence en attaque.

Des opportunités qu’un quarterback de la trempe de Tom Brady ne laisse pas passer avec 3 touchdowns, et donc 21 points décisifs dans le résultat final.

La suite

Pour les Saints, cette nouvelle élimination semble marquer la fin de l’ère Drew Brees. Qui pour le remplacer ? Sean Payton aura toute l’intersaison pour y réfléchir et trouver une solution qui permette à son équipe de rester prétendante au titre.

Les Buccaneers rejoignent les Packers en finale NFC pour la dernière marche avant le rêve (et l’accomplissement historique) de jouer le Super Bowl à domicile. Un match qui s’annonce passionnant et le monde de la NFL va enfin avoir son duel interposé entre Tom Brady et Aaron Rodgers en playoffs.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR