Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Draft

[Draft] Si j’étais un espoir : Zaven Collins

Homme à tout faire sur le second rideau, Zaven Collins sera convoité lors de la draft.

Zaven Collins

Né le 19 mai 1999 à Hominy, Oklahoma
1m93 pour 118 kilos
Linebacker, Tulsa, junior

Zaven Collins a été élu meilleur linebacker universitaire de 2020 (Nagurski Award). Oh et il a aussi été élu meilleur défenseur tout court (Bednarik Award) ! Si vous ouvrez un profil avec ses mensurations et ses statistiques alors, vous saurez sur de deviner sa position : Defensive-End. Raté. Il joue linebacker intérieur. Focus sur un joueur atypique.

Si j’étais une qualité : couverture de passe

8 passes défendues en 3 saisons est déjà un bon résultat pour un homme du second rideau. À cela, il ajoute 5 interceptions dont 4 en 2020 dont 2 qu’il retourne pour un touchdown ! Qualité très recherchée, celle d’un joueur étant assez costaud et rapide pour répondre aux défis des tight-ends modernes.

Si j’étais un défaut : être plus actif

Zaven Collins apporte dans plusieurs domaines, c’est un fait. Sur la majorité des jeux, il est cependant beaucoup plus réactif qu’actif : très souvent en « espion » des intentions de l’attaque, il sait réagir et de belles manières. Il faudra cependant qu’il agisse davantage avant même de voir le jeu appelé car, en NFL réagir à une action ne donne pas le temps d’intervenir, c’est déjà trop tard. En 2020, il a montré des progrès en terme de plaquages (17 ratés en 2019).

Si j’étais une stat : 25 plaquages pour pertes

Car si Zaven Collins apporte beaucoup au jeu aérien, il connait néanmoins les basiques de sa position : plaquer. Plaquer c’est bien mais le faire en infligeant une perte de yards, c’est mieux. Il en signe 25 en 3 saisons et de façon constante : 9,5 en 2018 puis 8 puis 7,5 en 2020. Il plaque, y compris derrière la ligne d’engagement et cerise sur le gâteau, il arrache des ballons (2 en 2020).

Si j’étais un joueur NFL : Brian Urlacher (ex Bears)

Désolé si la comparaison date un peu puisque Brian Urlacher a sévit avec les Bears entre 2000 et 2012. Mais peu de joueur avec le gabarit de Zaven Collins jouent linebacker intérieur. Aucun, sauf Brian Urlacher, ne sait être autant un facteur contre le jeu aérien. Même gabarit, même poste, on souhaite à Zaven Collins la même carrière que l’ancien de Chicago.

Si j’étais un choix de draft : 25-40

Depuis une quinzaine d’années, la position de linebacker intérieur est dévaluée en NFL. Seuls les joueurs hors norme sont choisis dans le top 10 (Luke Kuechly, Devin White, Roquan Smith, Isaiah Simmons). Sa polyvalence, et sa qualité contre le jeu aérien, pourraient cependant lui permettre d’être sélectionné dès le jeudi de la draft.

Si j’étais une équipe NFL : Cleveland Browns

Bien qu’ils se soient déjà équipés en jeunes linebackers (Wilson, Phillips, Takitaki), les Browns sont toujours en manque d’un joueur d’impact sur le second rideau. Les Dolphins, les Chiefs et les Bills semblent également des candidats crédibles, pour le récupérer au 1e tour.

 

 

 

 

 

 

 

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR