Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Declarations Seattle Seahawks

Kam Chancellor : « Je ne comprendrais jamais que nous n’ayons pas donné le ballon à Marshawn Lynch »

L’histoire d’une action qui a brisé une équipe.

Tout peut changer en quelques secondes au football américain. Dans un match, mais aussi sur le destin de toute une équipe.

En février 2015, les Seahawks abordaient le Super Bowl dans la peau du champion en titre, avec une défense d’exception. Avec l’occasion de gagner et seulement 1 yard à parcourir à quelques secondes du terme, Pete Carroll a choisi de lancer plutôt que de donner le ballon à Marshawn Lynch. Interception. Victoire des Patriots.

Une action qui a coûté bien plus que le match à Seattle. C’est Kam Chancellor, un des membres de la défense de l’époque, qui le raconte dans un article qu’il a écrit pour The Athletic.

Après être revenu sur l’esprit de groupe total qui habitait cette équipe de Seattle lors de son premier titre et de la saison suivante, il raconte le moment où tout a basculé.

« Aujourd’hui encore, les gens me demandent : «Pourquoi n’avez vous pas donné le ballon à Marshawn?»

Et aujourd’hui encore, je ne sais pas.

Je n’ai jamais eu de réponse claire.

Tout ce que je sais, c’est que j’étais sur la touche, et juste avant l’action, j’ai vu notre entraîneur de la ligne offensive, Tom Cable, enlever son casque, le jeter au sol et partir énervé. Alors je me suis dit : « Attendez, qu’est ce qui se passe ? »

Ensuite, j’ai regardé sur le terrain et j’ai vu que nous étions sur la ligne des 1 yard, et je me suis dit, « Oh, je sais que nous allons donner ça à Marshawn… »

Puis j’ai vu Russ en shotgun et je me suis dit : « Attends, quoi ? »

Et quand j’ai vu Russ reculer pour passer, j’étais aussi confus que tout le monde.

Je ne pouvais tout simplement pas y croire.

J’ai joué ce match avec ligament du genou déchiré. Sherm avait des ligaments déchirés au coude. Earl avait un labrum déchiré. Beaucoup d’entre nous souffraient sur le terrain. Mais quand il y a une bague en jeu, vous y allez. Comme je l’ai dit, vous jouez pour le gars à côté de vous. C’est comme ça que nous avons fait les choses à Seattle, mec. Nous nous sommes battus les uns pour les autres et nous avons cru les uns en les autres.

Mais plus que tout, nous avons cru en la mission globale.

Je pense que c’est pourquoi il a été si difficile pour nous de surmonter cette perte.

Je ne comprendrai jamais cette action.

Même pendant mes dernières années à Seattle, c’était comme un nuage qui planait sur nous. Cela nous a hantés – comme ce rappel constant, invisible et tacite que nous n’étions plus sur la même longueur d’onde.

Je ne pense pas que nous ayons jamais récupéré cela. »

Ensuite, il y a eu des agacements, des départs, et une équipe désormais plutôt tournée vers l’attaque. À quelques secondes et un choix près, Seattle avait peut-être un tout autre destin.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR