Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Denver Broncos War Room

[Intersaison ] War Room – Denver Broncos : encore (et toujours) en transition ?

Vic Fangio aborde sa 3e saison avec autant d’incertitudes qu’à son arrivée. Un nouveau manager général peut-il l’aider à y voir plus clair ?

La saison 2020 vient de se terminer, et dès le 17 mars prochain, la campagne 2021 ouvrira ses portes. Touchdown Actu en profite donc pour vous proposer un tour d’horizon des différentes franchises pendant l’intersaison. Quels joueurs garder et couper ? Quel agent libre prolonger ? Quelles recrues observer ? Voici quelques idées, franchise par franchise. A l’honneur aujourd’hui, les Denver Broncos.

Depuis le titre en 2015, la franchise du Colorado semble perpétuellement en année de transition. Le type d’année sensée poser les fondations d’un nouveau projet. Mais saison après saison, ce nouveau projet tarde à voir le jour. Après quelques espoirs entrevus fin 2019, les Broncos ont finalement connu un nouvel exercice en dessous des attentes.

Privé d’une bonne partie de ses cadres sur blessures, Vic Fangio n’a pas réussi à faire progresser son groupe pour sa seconde saison à la tête de l’équipe. La franchise a décidé de lui maintenir sa confiance et c’est finalement John Elway qui a pris du recul en quittant le poste de manager général.

L’équipe entame donc un nouveau chapitre avec George Paton, le successeur d’Elway, à la tête de la politique sportive. Le chantier n’est pas mince. Le groupe dispose de jeunes prometteurs des deux côtés du ballon, mais souffre encore de trous importants. Il y a plusieurs vétérans sur lesquels ils vont devoir statuer et le cas du quarterback se pose également. Il va donc falloir prendre des décisions, et des bonnes si Denver veut rejouer les premiers rôles dans sa division dans un futur proche.

Les tauliers

1. Von Miller
2. Garrett Bolles
3. Jerry Jeudy

Malgré ses 32 ans et une saison blanche suite à une déchirure du tendon d’Achille, Von Miller reste le leader de son équipe sur et hors terrain, l’âme de l’équipe. Même si la franchise doit encore lever l’option sur son contrat pour verrouiller sa présence en 2021, il ne fait aucun doute que le MVP du Super Bowl 50 sera encore vêtu d’orange la saison prochaine.

Il aura mis du temps, mais Garrett Bolles a enfin confirmé les espoirs placés en lui lors de sa sélection au 1er tour en 2017. Auteur d’une saison 2020 de haut vol, il n’a concédé aucun sack et a été honoré par une sélection dans la seconde équipe All Pro. Prolongé pour 4 ans et 68 millions de dollars, il fait désormais figure de leader. Les Broncos n’ont peut être pas encore leur quarterback du futur, mais ils ont déjà son garde du corps.

Si sa saison rookie a été en deçà des espoirs placés en lui, Jerry Jeudy a quand même rendu une copie prometteuse avec 52 réceptions et 856 yards. Pour sa seconde année dans la ligue, il devrait être le fer de lance de l’attaque de Denver et offrir une cible de premier plan à son quarterback. Il lui faudra régler ses problèmes de drops (12 en 2020) pour confirmer et exprimer tout son potentiel.

Les indésirables 

– Jurrell Casey (DL)
Kareem Jackson (S)

Dans un nouveau cycle, la franchise pourrait vouloir donner un coup de jeunes à son effectif et se débarrasser de contrats encombrants. Certains trentenaires pourraient alors être dans le viseur.

Difficile de juger l’apport de Jurrell Casey dans la défense des Broncos. Le joueur arrivé des Titans l’an dernier n’a disputé que trois petits matches avant de se blesser au biceps et déclarer forfait pour le reste de la saison. Avec la montée en puissance du joueur de seconde année Dre’Mont Jones en 2020, l’équipe pourrait être tentée par la perspective d’économiser 11,8 millions de dollars si ils mettent fin au contrat de Casey. De quoi gagner en flexibilité à l’heure de prolonger certains autres cadres.

Malgré un niveau de jeu toujours satisfaisant, la situation contractuelle de Kareem Jackson (et ses 33 ans) pourrait pousser son équipe à tourner la page. Disposant d’une option à lever pour 2021, les Broncos économiseraient 10 millions de dollars en cas de départ du safety.

L’homme de l’été

George Paton (GM)

Après 10 saisons, John Elway a décidé de quitter ses fonctions de manager général. Il reste dans l’organigramme, mais laisse les responsabilités de la politique sportive à George Paton. Ancien membre du front office des Vikings, où il a officié pendant 13 ans, il était notamment assistant manager général depuis 2012. Il aura notamment la tâche de décider si l’équipe doit continuer avec Drew Lock ou se tourner vers un dixième quarterback titulaire depuis 2016.

Dans une division très compétitive, il devra trouver des armes à donner à Vic Fangio pour espérer exister et ambitionner le premier bilan positif de l’équipe depuis 2016. Paton sera également attendu sur la gestion des agents libres avec plusieurs titulaires en fin de contrats sur lesquels la franchise va devoir faire des choix.

Les principaux free agents

1. Justin Simmons (S)
2. Shelby Harris (DL)
3. Philip Lyndsay (RB)
4. Jeremiah Attaochu (OLB)
5. Tim Patrick (WR)

Les autres : Elijah Wilkinson (G), Demar Dotson (OT), Will Parks (S), DeMarcus Walker (DE), Kevin Tolliver (CB)

Leader de dernier rideau, Justin Simmons a évolué sous franchise tag en 2020. En tant qu’un des tous meilleurs à son poste, le joueur pourrait faire sauter la banque lors de l’intersaison et sera à coup sûr fortement courtisé. La franchise a les moyens de le conserver, mais tout dépendra de la volonté du nouveau manager général de signer un gros chèque.

Devenu incontournable sur la ligne défensive, Shelby Harris ne devrait pas manquer de prétendants. En travailleur de l’ombre acharnée, son départ serait une perte importante pour Vic Fangio. Mais sa valeur sur le marché pourrait pousser Denver à le laisser voguer vers de nouveaux horizons. Son avenir dans l’équipe pourrait être lié à celui de Jurrell Casey.

Un peu moins en vu cette saison, Philip Lindsay reste un maillon important de l’attaque des Broncos. Après deux saisons à plus de 1000 yards en 2018 et 2019, la franchise ne devrait pas laisser partir le coureur natif de la ville. Il a l’avantage d’être agent libre restreint, ce qui permettra à son équipe de s’aligner sur d’éventuelles offres. Cas sensiblement identique pour Tim Patrick. Après une belle campagne en 2020, les Broncos devraient profiter de son statut pour prolonger l’aventure.

Le Top 5 des besoins

1. Defensifs back
2. Quarterback
3. Ligne défensive
4. Tackle droit
5. Linebacker

Après avoir largement considéré l’attaque en 2020, Denver devrait connaitre une intersaison 2021 d’avantage placée sous le signe de la défense. Dans le dernier tiers de la ligue de ce côté du ballon, des renforts sont nécessaires sur toutes les lignes. Qu’il semble loin le temps où Aqib Talib et Chris Harris formaient le meilleur duo anti-aérien de la ligue. Avec la récente coupe d’A.J Bouye, il semble évident qu’un renfort au poste sera une des priorités absolues du printemps. Les situations contractuelles de Simmons et Jackson pourraient également mener l’équipe à devoir changer sa paire de titulaires dans le fond du terrain.

Lock ou pas Lock ? Telle est la question dans le Colorado. Prometteur en 2019, décevant en 2020, le jeune quarterback n’a pas confirmé qu’il était le titulaire tant attendu pour diriger l’attaque. Depuis la retraite de Peyton Manning, aucune solution satisfaisante et pérenne n’a été trouvée et la position semble constamment être un besoin majeur.

Harris en fin de contrat, Von Miller et Jurrell Casey de retour d’une saison blanche à 32 ans, des renforts sont attendus à l’intérieur et à l’extérieur de la ligne défensive. De l’aide contre le sol où l’équipe est dans le dernier quart de la ligue est notamment attendue.

Le retrait de Ju’Wann James en raison du Covid a exposé le manque d’une solution de remplacement sur le côté droit de la ligne offensive. Si James devrait récupérer sa place en 2021, lui trouver une doublure serait pertinent. Que ce soit en cas de blessure ou pour prendre sa relève à moyen terme, la position devrait être considéré probablement durant la draft.

La cible

Sheldon Rankins (DL)

Les Broncos ont besoin de renforcer l’intérieur de leur ligne par un joueur capable de perturber la poche adverse et de bien défendre contre la course. Sheldon Rankins coche les cases. Pouvant évoluer aussi bien au centre que sur le côté d’un front à trois, il apporterait puissance et vitesse et sa capacité à attirer les prises à deux adverses pourrait profiter à ses coéquipiers. Si sa production statistiques n’est pas mirobolante, son travail n’en est pas moins efficace dans l’excellente défense des Saints. Il pourrait être le remplaçant idéal en cas de départ de Harris ou Casey. Vu les soucis de masse salariale des Saints, il ne sera pas retenu par Sean Payton.

Le sang neuf

Patrick Surtain II (CB)

A.J Bouye coupé en début de mois, le poste de cornerback qui nécessitait déjà du renfort est devenu une priorité absolue. Bonne nouvelle pour Denver, à leur position lors de la prochaine draft, ils devraient être en mesure d’avoir le choix entre les meilleurs de la cuvée 2021.

Fils d’un ancien cornerback All Pro des Dolphins, Patrick Surtain II a tout pour marcher sur les pas de son père. Element de base de la défense du champion universitaire Alabama, il est un joueur intelligent, discipliné et très sûr. Titulaire depuis sa saison Freshman, il dispose d’une riche expérience dans la conférence la plus relevée du pays. Malgré son manque de vitesse relative, Surtain dispose de toutes les qualités requises pour performer en NFL.

Autres choix : Caleb Farley (CB), Jaycee Horn (CB), Micah Parsons (LB)

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une