Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

New England Patriots War Room

[Intersaison] War Room – New England Patriots : un flou curieux

Les Patriots abordent cette intersaison sans aucune certitude et comme souvent, il est impossible de savoir ce que Bill Belichick a en tête.

La saison 2020 vient de se terminer, et dès le 17 mars prochain, la campagne 2021 ouvrira ses portes. Touchdown Actu en profite donc pour vous proposer un tour d’horizon des différentes franchises pendant l’intersaison. Quels joueurs garder et couper ? Quel agent libre prolonger ? Quelles recrues observer ? Voici quelques idées, franchise par franchise. A l’honneur, aujourd’hui, les New England Patriots.

Il y a bien longtemps que les Patriots n’avaient pas été dans un brouillard aussi épais avant d’aborder une intersaison. Des dizaines de questions se posent sur cet effectif. Forcément, la première concerne le poste de quarterback qui est la clé de tout, mais pas seulement. Les Patriots ont de nombreux joueurs sur le point d’arriver sur le marché des agents libres. De la ligne offensive aux cornerbacks, en passant par la ligne défensive, Bill Belichick a du travail. Est-il prêt à tout reconstruire ?

La bonne nouvelle est que les Patriots ont une marge de manœuvre confortable concernant le salary cap. New England est la troisième franchise avec le plus d’espace actuellement derrière les Jaguars et les Jets.

Les tauliers

1. Dont’a Hightower (LB)
2. Sony Michel (RB)/Isaiah Wynn (T)
3. Kyle Dugger (S)

Difficile de sortir des tauliers de cette équipe tant le flou règne au sein de cet effectif. Les hommes d’expériences que sont Stephon Gilmore, Julian Edelman ou encore Devin McCourty, n’ont pas l’assurance de démarrer la saison dans le Massachusetts. Ils ne peuvent pour l’instant pas être considérés comme des tauliers, même si leur expérience et leur niveau font d’eux des leaders naturels. Dont’a Hightower, lui, devrait bel est bien être là au début de la saison. Celui qui a décidé de ne pas jouer en 2020 en raison de la pandémie devrait reprendre sa place au centre de la défense pour le plus grand plaisir de Bill Belichick.

Pour le reste, plus que des tauliers, nous avons mis en avant de jeunes joueurs qui doivent s’imposer comme des patrons de cet effectif. En attaque d’abord avec deux joueurs, Sony Michel et Isaiah Wynn, qui ne jouent pas du tout au même poste, mais qui sont liés par leur draft. Les deux hommes ont été choisis au premier tour en 2018 et on le potentiel de leaders. Du moins sur le terrain. Le running back montre de belles choses depuis deux ans et doit devenir l’option numéro un, tandis que le tackle et l’une des rares certitudes de la ligne offensive actuellement. Enfin en défense, Kyle Dugger a impressionné dès sa première année en 2020. À termes, il doit remplacer Devin McCourty comme le gendarme du fond du terrain.

Les indésirables

1. Marcus Cannon (RT)
2. Brandon Bolden (RB/ST)
3. Matt LaCosse (TE)

Financièrement, New England possède l’une des situations les plus confortables de la ligue. Si on ne connait pas exactement le plafond du futur salary cap, les Patriots ont pour l’instant plus de 63 millions de dollars de marge par rapport aux 180 initialement annoncés. Ils ne sont donc pas dans l’obligation de faire de la place. Mais pourquoi se priver d’économies si l’opportunité se présente ? La première pourrait venir sur la ligne offensive. Marcus Cannon aura 33 ans au début de la saison. Il n’a pas joué en 2020 et n’avait pas laissé un souvenir impérissable de sa saison 2019. Surtout, les Pats ont drafté Michael Onwenu pour le remplacer au poste de tackle droit. Le rookie a montré de belles choses cette année et on ne serait pas surpris que Bill Belichick décide de lui faire totalement confiance. Surtout quand on sait que couper Cannon libérerait plus de 7 millions. 

Pour le reste, on est plutôt sur de l’ajustement d’effectif. Bolden et LaCosse n’ont pas joué non plus en 2020 et leur absence n’a pas été préjudiciable. Le running back est à New England depuis 7 ans (980 yards et 9 TDs + 56 réceptions, 484 yards et 3 TDs), mais n’a plus qu’une place limité dans le groupe de coureur des Patriots. Il faudrait en revanche le remplacer sur les équipes spéciales. Concernant le tight end, la franchise du Massachussets a sélectionné deux joueurs (Devin Asiasi et Dalton Keene) sur le poste l’an dernier et voudra certainement développer ces jeunes. Couper Bolden et LaCosse ferait économiser près de 3 millions sur le salary cap.

L’homme de l’été

Le futur quarterback (QB

Qui va lancer les passes à New England l’an prochain ? Après une saison très mitigée avec Cam Newton, pas sûr que les Patriots réitèrent l’expérience. L’identité du futur quarterback est donc inconnue pour l’instant et si d’autres franchises se sont activées pour régler leurs soucis à ce poste, Bill Belichick ne semble pas pressé. Il a pour l’instant Jarrett Stidham à sa disposition, mais l’ancien d’Auburn n’a jamais vraiment convaincu.

Il pourrait ainsi décider de sélectionner un lanceur durant la prochaine draft (Mac Jones ?), mais cela passerait certainement par un trade pour montrer plus haut que le 15e choix que les Patriots possèdent actuellement. Belichick pourrait aussi faire signer un lanceur durant la free agency (Jameis Winston, Dak Prescott, Jacoby Brissett…). Enfin, le nouveau quarterback pourrait aussi arriver via un trade. On pense forcément à Deshaun Watson, mais New England pourrait lancer son dévolu sur des cibles plus surprenantes comme Marcus Mariota par exemple. Pour l’instant les Patriots sont dans le flou, mais peu importe son identité, le futur lanceur de New England aura la pression.

Les principaux free agents

1. Joe Thuney (G)
2. Lawrence Guy (DT)
3. J.C. Jackson (CB)
4. David Andrews (C)
5. Adam Butler (DT)

Les autres : Cam Newton (QB), James White (RB), Jason McCourty (CB), Rex Burkhead (RB), Deatrich Wise Jr. (DT)…

La première décision que devra prendre Bill Belichick concerne sa ligne offensive. Après avoir joué une saison sous le franchise tag, Joe Thuney est désormais free-agent. En cinq ans en NFL, l’ancien de North Carolina s’est imposé comme l’un des meilleurs gardes de la ligue. Difficile donc de le laisser partir, même si on sait que les Patriots offrent rarement des ponts d’or à leurs free-agents. Il faudra ensuite décider du sort de David Andrews. Le centre est bien revenu cette année après sa saison blanche en 2019 et va lui aussi prétendre à un joli chèque.

De l’autre côté du ballon, certains postes inquiètent. En premier lieu au milieu de la ligne défensive. Lawrence Guy, Adam Butler et Deatrich Wise Jr. arrivent tous les trois sur le marché en même temps. New England va pouvoir certainement en garder un, voire deux, probablement pas les trois. Enfin, dans le fond du terrain, les deux cornerbacks, J.C. Jackson et Jason McCourty, sont free agents. Là encore, il faudra certainement choisir entre les deux. Jackson aura probablement les faveurs, surtout que l’homme aux 9 interceptions en 2020 est agent libre restreint.

Le Top 5 des besoins

1. Quarterback
2. Receveur
3. Tight end
4. Linebacker
5. Ligne défensive

Si les dirigeants doivent trouver un nouveau visage pour le poste de quarterback, c’est tout le secteur aérien qu’il faut renforcer. Il y a celui qui lance le ballon, forcément, mais aussi ceux qui les reçoivent. Côté receveur, Julian Edelman aura 35 ans au début de la saison et Jakobi Meyers et N’Keal Harry tardent à prendre la relève. Pour ce qui est des tight ends, on ne sait pas dans quel état va revenir Matt LaCosse et les deux rookies, Devin Asiasi et Dalton Keene, n’ont pas convaincu cette saison.

De l’autre côté du ballon, un gros chantier se prépare aussi. En priorité sur le second rideau. Si le retour de Dont’a Hightower devrait faire du bien dans le milieu du terrain, Bill Belichick a besoin de plus de talent à ces postes. Son schéma défensif s’appuie beaucoup sur ses linebackers et du renfort dans ce secteur ne serait pas de tout refus. Tout comme sur la ligne défensive d’ailleurs. On l’a dit, les trois principaux joueurs à l’intérieur seront bientôt agents libres (Adam Butler, Lawrence Guy et Deatrich Wise Jr). Tandis que le pass-rush a quasiment était inexistant la saison dernière et ne peux que s’améliorer.

La cible

Hunter Henry (DE)

Le départ de Rob Gronkowski il y a deux ans a laissé un énorme vide au poste de tight end à New England. Depuis deux saisons, les receveurs rapprochés des Patriots sont ceux qui ont enregistré le moins de réceptions (55), de yards (673), de passes dans leur direction (87) ainsi que de touchdowns (3) de toute la ligue. Le besoin de talent à ce poste est urgent et les Pats pourraient sortir le chéquier pour y remédier.

Hunter Henry est certainement le meilleur tight end disponible cette saison. Il apporterait une réelle présence ainsi que son expérience au sein d’un groupe de jeunes joueurs à ce poste dans le Massachusetts. Toutefois, si le Charger s’avérait trop dur à convaincre, Bill Belichick et son staff pourraient se tourner vers Jonnu Smith. Le Titan serait lui aussi une très bonne pioche pour les Patriots.

Le sang neuf

Jaylen Waddle (WR)

Une fois n’est pas coutume, les Patriots seront amenés à faire un choix tôt lors de cette draft. Leurs options seront multiples avec ce 15e choix. En imaginant qu’ils ne montent pas (et qu’ils ne descendent pas), les meilleurs quarterbacks ne devraient plus être disponibles au moment de sélectionner un joueur. Restent alors les receveurs. Ja’Marr Chase et DeVonta Smith auront certainement déjà trouvé un point de chute, mais Jaylen Waddle pourrait être l’élu de Belichick.

Le receveur d’Alabama apporterait un talent certain dans un groupe de receveurs qui en a bien besoin et deviendrait automatiquement l’option numéro un pour le futur quarterback. S’il est sélectionné plus haut (en numéro 11 par les Giants par exemple), New England se tournerait certainement vers un autre poste.

Autres possibilités : Kyle Pitts (TE), Jeremiah Owusu-Koramoah (LB), Gregory Rousseau (DE)…

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une