Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

San Francisco 49ers War Room

[Intersaison] War Room : San Francisco 49ers, un gros chantier dans la Baie

John Lynch et Kyle Shanahan vont avoir du boulot durant l’intersaison.

La saison 2020 vient de se terminer, et dès le 17 mars prochain, la campagne 2021 ouvrira ses portes. Touchdown Actu en profite donc pour vous proposer un tour d’horizon des différentes franchises pendant l’intersaison. Quels joueurs garder et couper ? Quel agent libre prolonger ? Quelles recrues observer ? Voici quelques idées, franchise par franchise. A l’honneur, aujourd’hui, les San Francisco 49ers.

Attendus au tournant après avoir retrouvé le Super Bowl, la saison des 49ers ne s’est pas déroulée comme prévu. De très nombreuses blessures sont venues contrarier les plans de Kyle Shanahan, et l’équipe a du terminer sa saison loin de son camp de base, dans l’Arizona.

L’effectif reste tout de même pétri de talent. Mais certaines positions posent questions, notamment sur le backfield défensif. C’est simple : le poste de cornerback est décimé. Beaucoup de joueurs sont en fin de contrat, et tous ne pourront pas être prolongés. Si des tauliers devraient retrouver le terrain, le poste de quarterback reste aussi une éternelle question en Californie. Un gros chantier attend John Lynch.

Les tauliers

1. George Kittle (TE)
2. Fred Warner (LB)
3. Arik Armstead (DE)

Auteur de deux saisons incroyables, George Kittle a connu un coup d’arrêt l’an dernier. Touché par plusieurs blessures, il n’a joué que la moitié des matchs de son équipe, accumulant tout de même 634 yards. Le tight end, qui a signé un contrat record il y a un an, reste toujours la cible privilégiée de Jimmy Garoppolo, et devrait encore cette année faire le bonheur de son quarterback.

San Francisco s’est trouvé un capitaine de défense. Auteur d’une saison remarquable, qui lui a valu d’être élu dans la première équipe All-Pro, Fred Warner est le leader que les Niners attendaient au poste de linebacker depuis Navorro Bowman. A seulement 24 ans, il représente l’avenir à ce poste.

S’il n’est pas le joueur le plus médiatisé de la ligne défensive, Arik Armstead reste une assurance tous risques. Embêté par les blessures en début de carrière, il vient d’enchaîner trois saisons complètes. Si sa production a baissé en 2020, le retour de Nick Bosa doit lui permettre de se libérer de la pression, et donc de retrouver ses standards.

L’indésirable

Dee Ford (DE)

La situation autour de Dee Ford est très compliquée. Sévèrement touché au dos, il n’a disputé qu’un seul match cette saison, le premier. Deuxième salaire de l’équipe, le couper permettrait d’économiser 5,7 millions de dollars, mais laisserait 14,3 millions de dead-cap. Cependant, sa situation physique complique les choses. En effet, il aura, au 1e avril, 11,6 millions de dollars garantis de son contrat qui lui seront versés. Si cet argent n’a pas d’incidence sur le salary cap, sa blessure, toujours active, pourrait lui empêcher de passer des tests physiques d’ici le 1e avril. S’activeraient alors ses garanties de blessure, dont le montant reste inconnu, et qui pourraient réduire drastiquement, voir même supprimer les 5,7 millions que pourraient économiser les 49ers en le coupant.

L’homme de l’été

Nick Bosa (DE)

Très attendu après sa formidable saison rookie, l’ascension de Nick Bosa s’est stoppée net avec une rupture des ligaments croisés en deuxième semaine, contre les Jets. Lui qui était attendu comme un potentiel joueur défensif de l’année a dû ronger son frein, voyant ses coéquipiers traverser une saison compliquée.

Il va retrouver sa place de titulaire en 2021, sur une ligne qui a quelque peu déçu en 2020. Son retour devrait permettre à Arik Armstead et Javon Kinlaw d’être moins ciblé par la ligne, et donc d’avoir un danger venant de partout. Avec une pression supplémentaire, celle de devoir mettre encore plus de pression sur le quarterback adverse pour pallier à un backfield défensif en chantier.

Les principaux free agents

1. Trent Williams (OT)
2. Richard Sherman (CB)
3. K’Waun Williams (CB)
4. Jaquiski Tartt (S)
5. Solomon Thomas (DE)

et aussi : Kyle Juszczyk (FB), Jason Verrett (CB), Ahkello Witherspoon (CB), Tevin Coleman (RB), Kendrick Bourne (WR), D.J. Jones (DT), Jordan Reed (TE), Ronald Blair (DE), Ben Garland (C)

Arrivé l’an dernier pour remplacer le légendaire Joe Staley, Trent Williams n’a pas déçu, étant élu 1e équipe All-Pro. Sa prolongation est une priorité pour les 49ers, mais Williams pourrait succomber aux sirènes de franchises pouvant lui offrir plus d’argent. Un tackle de ce niveau est évidemment courtisé, et s’il souhaite rester dans la Baie, son salaire en sera impacté.

Richard Sherman devrait quitter San Francisco, après 3 ans sous le maillot rouge et or. Il a lui-même déclaré que, sauf miracle, son avenir s’écrirait sous d’autres couleurs. Les 49ers ont beaucoup de monde à prolonger, et le cornerback sait qu’il n’est pas le premier nom sur la liste, à 32 ans, et après une saison quasi-blanche. Sur le backfield défensif, K’Waun Williams, l’un des meilleurs slot cornerback de la ligue, et Jaquiski Tartt, solide safety, son également en fin de contrat.

Solomon Thomas n’a jamais réussi à prouver qu’il méritait le 3e choix que les 49ers ont misé sur lui en 2017. Le defensive end pourrait rebondir ailleurs.

Le Top 5 des besoins

1. Cornerback
2. Defensif end
3. Centre
4. Safety
5. Quarterback

Pour l’instant, San Francisco n’a qu’un seul cornerback pour 2021, Emmanuel Moseley. Il y a donc un besoin urgent de renforcer ce poste pour la saison à venir, alors que Richard Sherman a déclaré que ses chances de rester dans la Baie étaient moindres. Moseley n’étant pas une assurance tout risque, c’est un chantier qui s’annonce chez les Niners. La draft et la free agency doivent impérativement répondre à ce besoin urgent.

C’est devenu une habitude, mais la ligne défensive devrait de nouveau voir des arrivants. Entre la situation concernant Dee Ford et la fin de contrat de Solomon Thomas, San Francisco va avoir besoin d’un defensive end. La ligne a constitué la base de la reconstruction des 49ers, et ils doivent la maintenir au plus haut niveau.

Moins tranchante qu’en 2019, la ligne offensive a surtout souffert à l’intérieur. Weston Richburg étant blessé de manière permanente, il faut lui trouver un remplaçant digne de ce nom pour ne pas sombrer, notamment lorsqu’on affronte Aaron Donald deux fois par an.

Le poste de quarterback pose beaucoup de questions. Jimmy Garoppolo ou pas Jimmy Garoppolo ? Vont-ils drafter ou non un jeune lanceur ou profiter d’un marché très actif pour récupérer un quarterback star ? Le mystère reste entier.

La cible

Shaquill Griffin (CB)

Les 49ers ont impérativement besoin de cornerbacks. Si la draft devrait vraisemblablement voir une ou plusieurs arrivées dans ce secteur, le besoin est si grand que la free agency va également devoir répondre à ce problème, car D.K. Metcalf et DeAndre Hopkins vont se présenter sur la route de San Francisco deux fois par an.

Recruter Shaquill Griffin pourrait être un gros coup. Non seulement il a démontré qu’il était un joueur de qualité, étant notamment Pro Bowler en 2019, et capable de défendre la passe et également s’impliquer contre le jeu de course. Son recrutement permettrait également d’affaiblir les Seahawks, rival de division. De plus, à seulement 25 ans, il pourrait s’inscrire dans l’avenir à San Francisco.

Le sang neuf

Jaycee Horn (CB)

Oui, le besoin de cornerback est très important à San Francisco. Avec Jaycee Horn, les 49ers répondraient à un besoin immédiat avec joueur de talent qui correspond au système. La défense extérieure contre la passe évolue principalement en zone, le système préférentiel de Horn. C’est un cornerback grand et physique, qui sait également évoluer dans le slot. De plus, il arrive de l’université de South Carolina, comme deux autres joueurs draftés récemment par les Niners, Deebo Samuel et Javon Kinlaw.

Mais San Francisco pourrait faire le choix d’attendre le second tour et se concentrer sur la ligne offensive, avec par exemple Christian Darrisaw si d’avenir Trent Williams venait à partir, ou Alijah Vera-Tucker pour renforcer l’intérieur. Plus surprenant mais pas inimaginable : la draft d’un quarterback, comme Trey Lance ou Mac Jones.

Autres choix possibles : Caleb Farley (CB), Patrick Surtain II (CB), Christian Darrisaw (OT), Alijah Vera-Tucker (G)

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR