Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Las Vegas Raiders War Room

[Intersaison] War Room – Las Vegas Raiders : objectif playoffs

Sur une courbe ascendante, les Raiders espèrent faire encore mieux en 2021.

La saison 2020 vient de se terminer, et dès le 17 mars prochain, la campagne 2021 ouvrira ses portes. Touchdown Actu en profite donc pour vous proposer un tour d’horizon des différentes franchises pendant l’intersaison. Quels joueurs garder et couper ? Quel agent libre prolonger ? Quelles recrues observer ? Voici quelques idées, franchise par franchise. A l’honneur aujourd’hui, les Las Vegas Raiders.

8-8. Beaucoup de fans des Raiders auraient signé, avant la saison, pour un bilan équilibré. Dans une division avec le champion en titre, la plupart des analystes leurs prédisaient une dernière place en AFC Ouest (sauf touchdownactu). Donc un bilan équilibré est en soit une réussite et surtout une progression sous la coupe de Jon Gruden : 4-12 en 2018, 7-9 en 2019 et donc 8-8.

Oui mais l’appétit vient en mangeant et après la semaine 10, les Raiders affichaient un bilan de 6-3. Ils étaient toujours en course pour les playoffs après la semaine 14 et une victoire in extremis face aux Jets. Trois défaites sur les quatre derniers matchs auront finalement raison des ambitions. Proches, que leurs a t’il manqué pour faire mieux ?

Les Tauliers

1. Darren Waller (TE)
2. Derek Carr (QB)
3. Rodney Hudson (OC)

Tel Travis Kelce avec les Chiefs, Darren Waller est le joueur le plus utilisé de son équipe dans le jeu aérien : 8e total de la NFL avec 107 réceptions. Avec 1200 yards et 9 touchdowns, il est la menace offensive par excellence et, puisqu’il joue tight-end, il montre également sa valeur pour bloquer (7 blocs ratés sur 396, aucune pénalité et 2 sacks concédés). En 2021, il sera à nouveau l’option principale de son quarterback.

Derek Carr est un joueur majeur des Raiders. Si la majorité de ses lancers le sont pour 20 yards ou moins, et au centre du terrain (Darren Waller), il a complété 67% de ses passes (9e NFL). Ses détracteurs lui reprochent de ne pas être ce quarterback pouvant porter une équipe jusqu’au titre mais, combien d’équipes peuvent se targuer d’en avoir un ? Derek Carr, si mieux entouré, peut apporter des victoires. Il est le quarterback des Raiders, en attendant mieux ?

Mieux que Rodney Hudson, difficile à trouver. 93% des snaps joués en 2020 soit 1014 jeux où il ne commet aucune pénalité et un seul sack concédé. Et cette excellence, Rodney Hudson l’affiche depuis plusieurs années tout en ne ratant qu’un seul match en 5 saisons. Il est le roc de la ligne offensive.

Les indésirables

1. Trent Brown (OT)
2. Tyrell Williams (WR)
3. Gabe Jackson (OG)

Après le QB Derek Carr, ils sont dans cet ordre les joueurs les mieux payés de l’effectif. Trent Brown est certainement un très bon tackle offensif. Quand il joue. 5 matchs ratés en 2019, 11 en 2020. Lui qui en avait déjà manqué 6 avec les 49ers en 2017. La marge salariale des Raiders étant très réduite (pour l’instant), se séparer de Trent Brown permettrait d’économiser 14 millions de dollars dès 2021. 11 millions d’économie si coupe de Tyrell Williams, qui sur blessure a raté toute la saison 2020 : 25 millions, de quoi réinjecter la somme sur les besoins défensifs.

Gabe Jackson a lui joué en 2020 et même beaucoup : 16 matchs et un total de 91% des snaps offensifs (2e derrière Rodney Hudson). Mais l’argent est le nerf de la guerre en NFL, d’après le site overthecap.com, rompre le contrat de Gabe Jackson donnerait 9,6 millions de plus aux Raiders. Aucun des trois joueurs ne susciterait de dead money (argent encore du au joueur et comptant dans le plafond salarial global). L’escouade de receveurs s’étant étoffée l’an passé, elle peut sans doute se priver de Tyrell Williams mais, perdre deux titulaires sur la ligne offensive serait un pari risqué. C’est bien là l’enjeu des intersaisons : trouver le juste équilibre entre sportif et économie.

Il y a d’autres questions pour le manager Mike Mayock, comme conserver (ou pas) un quarterback remplaçant coûtant 11 millions ? Marcus Mariota est le 6e mieux payé dans l’effectif, et il est sur le banc ! Parfois, une équipe a besoin d’un remplaçant de qualité au poste le plus décisif mais, l’assurance à 11 millions semble tout de même chère. Osons un scénario : les Raiders ont peu de choix de draft (six) et les Dolphins en ont 350. Qui aurait le profil parfait pour être une doublure bienveillante, et avec une certaine expérience, pour Tua Tagovailoa ? Les deux compatriotes pourraient former un duo quasi idéal en Floride. Les Raiders pourraient récupérer un choix de fin de draft et économiser le salaire de Marcus Mariota.

Mise à jour : le receveur Tyrell Williams a été coupé ce 24 fevrier.

L’homme de l’été

Henry Ruggs (WR)

Le joueur supersonique a été présent en 2020 : 452 yards dont une performance à 118, lors de la victoire sensation, sur le terrain de Kansas City. Jon Gruden voulait plus de vitesse, inspiré par le rival de division du midwest, il l’a. Oui mais. Henry Ruggs a été le premier receveur choisi à la draft 2020, à quelle place le situeriez vous après la saison 2020, face à ceux sélectionnés après lui ? Jerry Jeudy (Broncos), CeeDee Lamb (Cowboys), Justin Jefferson (Vikings) ou Chase Claypool (Steelers) ont été tous meilleurs pour leurs saisons de rookie. Si l’intersaison n’est pas trop perturbée, Henry Ruggs va devoir travailler pour peser davantage dans le playbook offensif.

Les 5 principaux agents libres

1. Nicholas Morrow (LB)
2. Nelson Agholor (WR)
3. Nevin Lawson (CB)
4. Erik Harris (S)
5. Maliek Collins (DT)

Nicholas Morrow est avec les Raiders depuis 2017. Pas toujours titulaire, il est ce genre de joueur précieux par séquences. En 2020, les Raiders ont signé Cory Littleton pour devenir le patron du second rideau. Raté. Cory Littleton plaque 82 fois un adversaire mais peine à afficher le niveau qui était le sien avec les Rams. Pendant ce temps, Morrow défend les tight-end adverses (9 PDs dont 1 INT) et fait sa part de plaquages : 78 dont l’impressionnant total de 8 derrière la ligne d’engagement ! Vu la faiblesse de l’unité de linebackers, conserver un tel joueur de seulement 25 ans, devrait être une priorité.

Qui aurait cru que Nelson Agholor avait des mains ? Pas les fans des Eagles en tout cas. En 2020, il aura pourtant été le receveur numéro 1 des Raiders avec 896 yards, avec une moyenne de 18 par réception. Huit touchdowns. Les ballons relachés ? Oui, cinq en tout, sur 48 réceptions. La vitesse, et la production, espérées de Henry Ruggs est venue en 2020 de Nelson Agholor.

Dans une unité très jeune (Mullen, Arnette, Abram, Johnson), Nevin Lawson pourrait être prolongé pour apporter son expérience. Le safety Erik Harris a lui déçu après une saison 2019 remarquable. Le besoin de mieux accompagner Johnathan Abram semble criant. Comme celui d’améliorer l’intérieur de la ligne défensive. Maliek Collins et Johnathan Hankins sont en fin de contrat : Hankins est un peu meilleur mais plus vieux de trois années, un seul devrait être prolongé. Mais un doit l’être pour entourer un Maurice Hurst qui peine à trouver sa vitesse de croisière.

Le top 5 des besoins

1. Ligne défensive
2. Cornerback/Safety
3. Ligne offensive
4. Receveur
5. Linebacker

La défense. Les trois niveaux de la défense. Tous doivent être améliorés. En attaque, la saison 2020 peut être qualifiée de réussite mais la défense a tiré le niveau vers le bas, vers des défaites. Mettre plus de pression, mieux couvrir et mieux défendre la course. Tout. Le nouveau coordinateur, Gus Bradley, a du pain sur la planche.

En fonction des mouvements pour libérer de la masse salariale, la ligne offensive pourrait être remaniée. Prévoyant, Mike Mayock avait sélectionné en 2020 le guard John Simpson. Si Trent Brown et/ou Gabe Jackson venaient à être libérés de leurs contrats, un ou des renforts deviendraient important, pour une des forces de l’équipe (seulement 28 sacks concédés et un jeu de course relativement performant). Sans parler de Richie Incognito : reviendra/reviendra pas ? Si Tyrell Williams venait à être coupé, le besoin d’un receveur se ferait sentir. Le tight-end Darren Waller est dans les faits le receveur numéro 1. Nelson Agholor et Henry Ruggs apportent de la vitesse, Hunter Renfrow de la qualité dans le slot mais aucun ne peut être considéré comme un WR1 de NFL. Le rookie Bryan Edwards a les qualités pour le devenir mais à ce stade, cela reste incertain.

Le besoin au poste de linebacker est largement surévalué. S’il a digéré une saison dans un nouvel environnement et avec de nouvelles responsabilités liés à son contrat important, Cory Littleton peut redevenir le joueur qu’il était avec les Rams. Nick Kwiatkoski apporte contre la course alors que Nicholas Morrow est précieux mais sous-coté. Cependant, si Mike Mayock a fait venir Raekwon McMillan en cours de saison, cela n’est sans doute pas pour rien.

La cible

Anthony Harris (S)

Avec 263 yards aériens encaissés en moyenne par match, les arrières défensifs ont été en difficulté en 2020. Trois titulaires ont 24 ans ou moins : Johnathan Abram, Damon Arnette et Trayvon Mullen. Il serait malin de signer un joueur aguerri sur le dernier rideau. En plus d’être un bon plaqueur, Anthony Harris a fait valoir ses compétences en couverture depuis 6 saisons avec les Vikings (28 passes défendues dont 9 interceptions). Sa qualité et son expérience seraient précieuses.

Le sang neuf

Christian Barmore (DT)

Les Raiders se doivent de mettre davantage de pression sur les quarterbacks adverses. Maxx Crosby le fait bien sur un extérieur mais personne depuis l’intérieur. Christian Barmore est ce type de joueur qui peut faire imploser la poche par son centre. Athlétique et puissant, son bagage technique semble paré pour jouer dès le 1e jour chez les grands. Les Bucs ont montré que pour battre les Chiefs, avoir un front 4 dominant, permettant d’aligner plus de joueurs en couverture, était une bonne idée. Les Raiders se doivent de renforcer leur Dline.

Autres choix crédibles : Kwity Paye (DE/Michigan), Zaven Collins (LB/Tulsa), Wyatt Davis (OG/Ohio State), Trevon Moehrig (S/TCU).

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR