Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Baltimore Ravens War Room

[Intersaison] War Room – Baltimore Ravens, l’attaque à tout prix ?

Une attaque à repenser pour passer un cap.

La saison 2020 vient de se terminer, et dès le 17 février prochain, la campagne 2021 ouvrira ses portes. Touchdown Actu en profite donc pour vous proposer un tour d’horizon des différentes franchises pendant l’intersaison. Quels joueurs garder et couper ? Quel agent libre prolonger ? Quelles recrues observer ? Voici quelques idées, franchise par franchise. A l’honneur, aujourd’hui, les Baltimore Ravens

Plus en difficulté en saison régulière en 2020 qu’en 2019, les Baltimore Ravens ont arraché leur qualification en playoff à la dernière journée en ne finissant que 3e de l’AFC Nord. Pourtant, Baltimore a fait mieux avec une victoire en playoff, leur première depuis de 2014 !

Seulement, les Ravens ont encore calé offensivement face aux Bills au 2e tour. Abandonné par sa ligne offensive, Lamar Jackson a eu beaucoup de mal pour trouver ses coéquipiers et faire avancer son attaque. Une nouvelle défaite en playoff qui a donné du grain à moudre à ses détracteurs.

L’attaque est donc le chantier qui devrait être à l’ordre du jour de l’intersaison de Baltimore.

Les tauliers

1. Lamar Jackson (QB)
2. Ronnie Stanley (LT)
3. Marlon Humphrey (CB)

A seulement 24 ans, deux saisons de titulaire et un trophée de MVP dans la poche, Lamar Jackson est assurément le leader et le visage de la franchise. Si le quarterback n’a pas fait le saut qualitatif espéré dans son jeu de passe, il a néanmoins continué à être une arme offensive létale et a su remobiliser son équipe et son attaque quand la franchise en avait besoin.

Pour l’aider, Jackson peut compter sur l’un des tous meilleurs tackle gauche de la ligue : Ronnie Stanley. Efficace dans tous les domaines de jeu, il est un « roc » sur lequel peut s’appuyer son quarterback. All-pro en 2019, son absence en 2020 s’est largement fait ressentir. Son retour ne pourra être qu’un plus pour toute l’attaque de Baltimore.

Dans une défense avec de nombreux joueurs de talents et caractères, les « piliers » ne manquent pas. Néanmoins, Marlon Humphrey semble avoir ce petit « plus » en termes de niveau de jeu qui donne souvent le « la » de l’ensemble de la prestation défensive de Baltimore. D’ailleurs sa récente prolongation de contrat pour cinq saisons de plus ne trompe pas sur l’importance du joueur pour la franchise.

photo

Les indésirables

Pas d’économie massive à gagner en se séparant d’un joueur sous contrat du côté de Baltimore. Côté rendement, « ennui » dans le vestiaire, là non plus aucun nom ne se dégage.

L’homme de l’été

Greg Roman – Coordinateur offensif

Après une saison 2019 où les Ravens avaient roulé sur de nombreuses défenses grâce à leur attaque, la cote de Greg Roman n’avait cessé de monter en flèche pour en faire un candidat au poste de coach. Malheureusement pour lui, la défaite sans solution en playoff et une attaque bien moins séduisante en 2020 semble avoir eu raison de lui et ses espoirs de devenir entraîneur principal (du moins cette intersaison).

Mais il va falloir que Roman se remette vite de sa possible déception car son attaque est le principal chantier de la saison pour Baltimore. Le coach a deux grands axes de travail pour 2021 : faire passer un cap à la passe à Lamar Jackson et rendre son playbook plus variés (moins de rpo, plus de jeu avec deux tight end, …), notamment dans le jeu aérien. Les deux axes sont liés et seront essentiels pour que Baltimore puisse espérer mieux en playoff. Les Ravens ont confié leur avenir à Lamar Jackson, à son coordinateur offensif de l’aider du mieux possible.

Le top 5 des free agents

Yannick Ngakoue (DE)
Matthew Judon (OLB)
Tyus Bowser (DE),
Pernell McPhee (OLB),
Matt Skura (C )

Les autres : Dereck Wolfe (DE), Willie Snead (WR), Jihad Ward (OLB/DE), …

Eric DeCosta aura beaucoup de travail en défense et du côté de son escouade d’edge rusher. L’équipe ne compte pas moins de 4 joueurs free agent dans ce groupe avec en tête de proue Yannick Ngakoue et Matthew Judon. Il est peu probable que Baltimore puisse signer les deux et le fasse. D’autant plus qu’avec Tyus Bowser (également FA), les Ravens ont peut-être déjà la relève en interne et surtout moins cher. Ces dernières années, la franchise n’a jamais hésité à laisser partir des joueurs à ce poste en misant plus sur ses schémas et coaching pour faire émerger de nouveau talent et en faisant venir quelques vétérans. C’est pourquoi les Ravens pourraient faire l’impasse sur Ngakoue/Judon et garder Bowser/McPhee.

Un des autres noms à suivre sera celui de Matt Skura. Depuis sa blessure, le centre semble être en difficulté et sort d’une mauvaise saison en 2020. Avec des besoins sur l’intérieur de la ligne, DeCosta devra faire le choix entre garder Skura et se concentrer sur le poste de guard ou chercher des solutions à la draft sur l’ensemble de la ligne.

Le top des besoins

1 – lineman offensif
2 – receveur
3 – edge rusher
4 – safety

Comme évoqué plus haut, Baltimore a souffert sur sa ligne offensive l’an dernier. Clé de voute du système offensif de Greg Roman, la ligne offensive a besoin de renfort pour revenir au haut niveau. Si le retour de Ronnie Stanley permettra de stabiliser le côté gauche de la ligne, le probable départ de Matt Skura et la demande d’échange faite par Orlando Brown force l’équipe à travailler sur cette escouade lors de l’intersaison. Guard, centre et donc tackle droit seront recherchés par les Ravens dans les mois à venir.

Autre besoin important, celui au poste de receveur. A l’heure actuelle, Baltimore manque d’un vrai receveur numéro 1 pour aider Lamar Jackson. Compte tenu des profils de Marquise Brown et Myles Boykin, Baltimore semble avoir besoin d’un receveur plus physique sur l’extérieur notamment.

En défense, on l’a déjà souligné avec les joueurs libres, mais la question du edge rusher va rapidement se poser. Baltimore ne pourra pas retenir tout le monde et devra donc chercher des solutions peu couteuses à la free agency ou « jeune » via la draft.

Corey Davis peut-il devenir le receveur numéro 1 qu’il manque aux Ravens ?

La cible

Corey Davis – WR

Dans un monde idéal, la cible des Ravens ne serait autre qu’Allen Robinson. Néanmoins entre le possible franchise tag et le prix de son contrat, il y a peu de chance que Baltimore obtienne le receveur. A partir de là, le profil de Corey Davis pourrait intéresser la franchise.

Le receveur des Titans sort de sa meilleure saison en carrière avec 65 réceptions pour 984 yards et 5 touchdowns en 14 matchs en 2020. Si son irrégularité peut laisser perplexe, le receveur a de quoi plaire aux Ravens. Sur le papier, il semble être un complément idéal à Marquise Brown en proposant des qualités autre, dont notamment le physique. Par ailleurs, et cela peut être utile à Baltimore, Corey Davis est également un bon bloqueur et pourra donc être utile sur les courses appelées par Greg Roman.

Le sang neuf

Alijah Vera-Tucker – IOL

Difficile de savoir si le lineman de USC sera encore disponible au moment du choix des Ravens, sa « popularité » étant assez mouvante au sein de la ligue. Alors qu’il a joué tackle en 2020, de nombreux spécialistes le voient évoluer à l’intérieur de la ligne en NFL.

Cette polyvalence peut séduire Baltimore qui cherche du renfort sur plusieurs postes de la ligne offensive. Très efficace sur les jeux de course et solide en protection de passe, Vera-Tucker viendrait donc renforcer directement la ligne offensive de Baltimore. Un choix logique quand on voit comment la baisse de régime de la ligne offensive a mis à mal l’attaque des Ravens l’an dernier.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une