Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

New Orleans Saints War Room

[Intersaison] War Room – New Orleans Saints : un nouveau cycle

C’est l’intersaison de tous les dangers pour la Nouvelle-Orléans mais aussi de tous les espoirs.

La saison 2020 vient de se terminer, et dès le 17 mars prochain, la campagne 2021 ouvrira ses portes. Touchdown Actu en profite donc pour vous proposer un tour d’horizon des différentes franchises pendant l’intersaison. Quels joueurs garder et couper ? Quel agent libre prolonger ? Quelles recrues observer ? Voici quelques idées, franchise par franchise. A l’honneur aujourd’hui, les New Orleans Saints.

Les saisons se suivent et se ressemblent en Louisiane. De nouveau, l’équipe doit se relever d’un échec en playoffs, de nouveau, elle doit faire sans des cadres pendant plusieurs semaines, de nouveau, elle remporte la division Sud, de nouveau, elle se fait éliminer en playoffs. Un cycle sans fin pour les Saints.

Mais désormais, l’intersaison qui a déjà commencé va être bien différente et elle sera inédite depuis 15 ans. Le capitaine du navire va changer et la calculette du comptable va chauffer pendant quelques semaines.

Les tauliers

1 – Demario Davis (LB)
2 – Alvin Kamara (RB)
3 – Michael Thomas (WR)

Il était venu pour aider Brees à remporter une deuxième bague de champion. Malheureusement, Demario Davis n’a pas réussi à accomplir sa promesse. Mais le défenseur s’est très rapidement imposé comme un leader sur et en dehors du terrain. Une des meilleures acquisitions depuis de nombreuses années. Davis doit montrer la voie au reste de l’équipe.

Alvin Kamara a retrouvé la plénitude de ses moyens après une saison ralentie par une blessure au genou. De nouveau à 100%, Kamara a été un cauchemar pour toutes les défenses tout au long de la saison, compilant 932 yards et 16 touchdowns au sol ainsi que 756 yards et 5 touchdowns à la réception. Le chef d’œuvre reste ses 6 touchdowns marqués face aux Vikings.

En un an, Michael Thomas a tout connu : il est passé de joueur offensif de l’année 2019 à patient numéro 1 de l’infirmerie. Sa blessure à la cheville en toute fin de match face à Tampa Bay lors de l’ouverture de la saison a gâché l’ensemble de sa saison. Il n’a pu aider l’équipe à atteindre ses objectifs. Le rebond est attendu et même si le quarterback sera différent, cela ne devrait pas lui poser de soucis comme cela avait été le cas lors de l’intérim de Bridgewater en 2019.

Les indésirables

1 – Kwon Alexander (LB)
2 – Janoris Jenkins (CB)
3 – Malcolm Brown (DT)

Compte tenu d’une situation financière plus que délicate, plusieurs joueurs des Saints risquent de se retrouver dans cette liste. Il faut faire de grosses économies et certains joueurs vont être coupés. Nick Easton aurait été là mais il a déjà été coupé. Avec l’émergence d’Eric McCoy et la polyvalence de César Ruiz, la présence d’Easton devenait superflue (et l’équipe économise 5 millions de dollars).

Kwon Alexander est venu se relancer en Louisiane et son apport a été bénéfique pour l’équipe et sa défense. Malheureusement, il s’est blessé au tendon d’Achille. Avec un salaire de 13 millions de dollars, il est sur un siège éjectable surtout que les entraineurs apprécient beaucoup Zach Baun.

Depuis son arrivée de New York en décembre 2019, Janoris Jenkis s’est imposé comme le complément de Marshon Lattimore. En un peu plus d’une saison, il a compilé 62 plaquages, 14 passes contrées et 4 interceptions. Mais à 33 ans et une saison à 14 millions de dollars, cela risque d’être trop cher et la coupe est fort probable.

Malcolm Brown est dans la rotation au centre de la ligne défensive. Dans la rotation mais pas forcément indispensable surtout avec l’explosion de David Onyemata. Pour faire des économies, les Saints regardent tous les contrats et celui de Brown peut paraître onéreux.

L’homme de l’été

Mickey Loomis (GM)

Par le passé, Mickey Loomis en a fait des miracles pour faire venir certains joueurs (Brees, Vilma, Davis …) mais surtout pour s’extraire de situations financières compliquées. Mais là, le magicien va devoir utiliser tous ses tours de magie pour que la franchise, d’une part, rentre dans les clous du salary cap et d’autre part, obtienne une marge de manœuvre pour recruter et signer les joueurs de la draft. Les Saints sont habitués a flirté avec la limite du salary cap (et à repousser les problèmes pour plus tard) mais là, un virus est passé par là et a fait fondre les revenus de la ligue et donc le salary cap qui au lieu d’augmenter, a fortement chuté cette saison. Pour les Saints, on n’est pas loin de la catastrophe car on parlait il y a quelques semaines de près de 100 millions de dollars au dessus de la limite ! Après quelques semaines d’activité, le montant est passé à moins de 50 millions de dollars. Pour cela, il faut restructurer des contrats (Brees, Jordan, Lutz, Davis, Onyemata et d’autres vont arriver) et se séparer de plusieurs joueurs comme Nick Easton ou dernièrement Thomas Morstead (12 saisons aux Saints et champion en 2010). Loomis n’a de toute façon qu’un seul objectif : maintenir le niveau actuel de l’équipe pour continuer à lutter pour les playoffs et satisfaire son coach de toujours, Sean Payton en lui offrant le meilleur effectif possible.

Les 5 principaux agents libres

1 – Jameis Winston (QB)
2 – Trey Hendrickson (DE)
3 – Sheldon Rankins (DT)
4 – Marcus Williams (FS)
5 – Alex Anzalone (LB)

Quand Drew Brees se blesse et que son remplaçant est cherché, finalement, l’encadrement des Saints choisit Taysom Hill. Mais sur le moyen/long terme, c’est plus Jameis Winston qui semble avoir les faveurs. Ne reste plus qu’à le resigner sachant que les opportunités se réduisent d’aller voir ailleurs.

Jusque là discret en terme de production, Trey Hendrickson s’est brusquement réveillé tel un volcan endormi. Et sa saison est digne des meilleurs à son poste, comme son coéquipier Cameron Jordan est capable de réaliser : 13,5 sacks, 25 pressions sur le quarterback, 12 plaquages pour perte. De quoi espérer décrocher un beau contrat, sûrement ailleurs qu’en Louisiane.

Sélectionné au premier tour en 201, Sheldon Rankins a amené de la présence à l’intérieur de la ligne défensive. Il a connu aussi plusieurs blessures qui ont ralenti sa progression. Les Saints ne diraient pas non pour le garder mais pas à n’importe quel prix.

Williams est issu de la draft de 2017 et forcément, on commence à arriver au moment de la première négociation de contrat. Le safety s’est rapidement imposé à son poste et ses qualités défensives sont intactes malgré le Minnesota Miracle. Il semble être la priorité de recrutement devant un joueur comme Hendrickson.

Depuis son arrivée dans la ligue en 2017, Anzalone n’a pas été épargné par les blessures. Il alterne entre une saison pleine et une saison perturbée par une blessure. Demario Davis a un bon complément à côté de lui, solide au plaquage. Le linebacker pourrait revenir mais là encore, tout va dépendre du prix.

Les besoins

1 – Quarterback
2 – Ligne défensive
3 – Cornerbacks
4 – Tight end

Forcément, le départ probable de Brees va entrainer l’arrivée d’un nouveau quarterback. Taysom Hill n’apparait pas comme la solution durable à ce poste et Sean Payton veut le conserver comme un couteau suisse.

La ligne défensive risque d’être bien chamboulée à l’intersaison si des joueurs comme Hendrickson, Rankins, Brown et d’autres venaient à quitter le club. Certains comme Hendrickson ont pris une place très importante dans le dispositif et il va bien falloir les remplacer, la draft ne sera pas suffisante. Cameron Jordan n’étant plus tout jeune, il faut commencer à préparer l’avenir et former la relève.

Le poste de cornerback risque de voir de nouvelles têtes. Williams et Crawley sont en fin de contrat tandis que Jenkins et Robinson pourraient être coupé pour économiser de l’argent. Il va falloir réinjecter du sang neuf dans l’arrière garde des Saints qui a souffert sur plusieurs matchs la saison dernière.

Et si Jared Cook n’avait pas commis ce fumble en seconde période face à Tampa ? En tout cas, le tight end a été coupé, tout comme Josh Hill. Si Adam Trautman a montré de belles choses, du renfort est attendu à ce poste car mis à part Trautman, il ne reste plus personne à ce poste.

La cible

Jameis Winston (QB)

S’il ne l’a pas encore fait, Drew Brees devrait annoncer prochainement sa retraite. A partir de ce moment là, cela devrait bouger rapidement chez les Saints. Si Taysom Hill a été testé cette saison (lors de la blessure aux côtes de Brees) et si les noms de Teddy Bridgewater (s’il est libéré par Carolina) et Russell Wilson (s’il y a un échange avec les Seahawks) sont évoqués, celui qui semble avoir les faveurs du staff, c’est bien Jameis Winston. Présent depuis une saison à la Nouvelle-Orléans, l’ancien de Tampa pourrait avoir de nouveau les clés d’une attaque en tant que titulaire. Le potentiel est là, reste à gommer les défauts pour se réaffirmer comme un des très bons quarterback de cette ligue. On pourrait le voir accepter un contrat court pour montrer qu’à 27 ans, il est encore jeune et beaucoup d’avenir devant lui. Après avoir montré ses qualités et être revenu au top, Winston irait chercher alors le gros contrat juste avant ses 30 ans. A condition qu’il revienne au top (pour le moment, on touche du bois car les blessures ne font pas partie de son quotidien) et surtout qu’il ne commette pas 30 interceptions chaque saison.

Le sang neuf

Avec le 28e choix, les Saints ont l’habitude de drafter en fin de premier tour et les dirigeants nous ont habitué à déjouer tous les pronostics. Le marché des transferts dictera les orientations de la draft. La Nouvelle-Orléans peut partir sur différents scénarios : un quarterback, un linebacker, un receveur … Ne pas oublier le traditionnel choix de premier tour d’un joueur de ligne offensive (sur les six dernières drafts, 4 joueurs sont sortis lors des premiers choix effectués par l’équipe : Ruiz, McCoy, Ramczyk, Peat)

Possibles choix : Nick Bolton (LB, Missouri), Zaven Collins (LB, Tulsa), Rondale Moore (WR, Purdue), Trevon Moehrig-Woodard (S, TCU), Joe Tryon (DE, Washington)

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR