Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Transformers

Transformers : Justin Simmons, le free safety moderne

Son nom n’est pas le plus glamour, mais son potentiel est dans les étoiles.

Rapides, agiles, vifs, et plus ou moins puissants selon les profils, les safeties sont des morphotypes à part dans le monde NFL. Leur gabarit varie largement selon qu’ils jouent Free ou Strong. Dans les 2 cas, leur éventail de possibilités athlétiques doit être large, et leur lecture des jeux offensifs adverses forcément bonne, sous peine de sanction.

Justin Simmons est un profil de free safety qui interpelle. Outre le fait que le joueur des Broncos est désormais une référence à son poste, ce dernier est doté de possibilités physiques insoupçonnées. Ses résultats chiffrés au Combine ne laissaient planer aucun doute, Simmons est un illustre représentant de cette caste d’athlètes hors-norme que compte la NFL.

Avec une taille d’1,88m pour 92 kilos, il possède un coffre supérieur à de nombreux free safeties comme Tyrann Mathieu (79kilos), ce qui en fait un joueur suffisamment robuste pour contester et plaquer les gabarits qu’il retrouve face à lui.

Une vitesse de haut-niveau, mais surtout une agilité incroyable

Avec un temps de 4’61 secondes sur 40yards, sa vitesse est plus que correcte compte tenu de son gabarit lourd et puissant. Sans détenir le record de vitesse sur l’exercice, c’est surtout la mesure de sa vitesse lancée qui a de quoi impressionner. Sur certains Pro Day, elle a été mesurée jusqu’à 28,96 km/h, ce qui lui confère une capacité à couvrir une très large parcelle du terrain.

À cette vitesse, encaisser un choc de Simmons sans résistance libère une énergie de quasiment 3000 joules. A titre de comparaison, étant donné leurs poids respectifs, Tyrann Mathieu devrait courir 2,3km/h plus vite que Simmons pour impacter avec la même énergie. Ceci n’est pas négligeable quand on sait qu’un tel choc équivaut à la chute d’un Tristan Wirfs (145 kilos) d’une hauteur de 2,10m.

La vitesse “seule” s’avère insuffisante pour un free safety en charge de couvrir le fond du backfield et de « récupérer » les erreurs de marquage des cornerbacks. Simmons a prouvé lors des exercices comme le 3-cone drill et le 20 yards shuttle qu’il était tout à fait capable de maîtriser son corps à pleine vitesse. Ses changements de direction, un temps de 6,58 secondes au 3 cone-drill, et sa capacité à rester disponible et réactif latéralement au 20 yards shuttle avec un temps de 3,85 secondes, sont des valeurs hallucinantes. Elles sont nettement supérieures à un crack comme Jalen Ramsey et constituent deux marques parmi les trois meilleures performances de tout les temps pour la position.

Sans oublier sa force brute

Avec 16 répétitions de développé couché à 102 kilos, niveau force, Simmons est un free safety qui peut jouer physique et apporter une puissance comparable aux strong safeties…

Il peut soulever 16 fois une barre supérieure à son propre poids, ce qui parlera aux pratiquants de musculation, et donne un maxi autour des 160 kilos selon sa typologie musculaire. De quoi contester les raffuts un peu trop appuyés si jamais il est en charge de tight-ends plus lourds et puissants.

Un rayon d’action sensationnel

Imposant pour le commun des mortels, outre sa taille et son poids, ce sont surtout ses bras longs de 81 centimètres, ses mains de 23 centimètres, et son envergure d’1,95m, qui renforcent sa saisie. Cette dernière est incroyable étant donné ses longs segments.

Car en effet, d’un point de vue de la physique, plus l’on s’éloigne de l’axe, plus le moment de force (levier) devient facilitant. Les longs segments de Simmons deviennent dès lors des armes pour plaquer dans un large champ d’action, et couvrir davantage de surface.

Pour appréhender la surface qu’il peut couvrir efficacement, il convient de se référer aux ateliers de sauts. Simmons a une détente avec élan de 1 mètre 01. Il élève donc sa tête à 2 mètres 89 du sol, et doit à priori atteindre une cible à plus de 3 mètres 40.

Selon des estimations où le ballon, une fois lancé, resterait en l’air environ 1,6 seconde, alors Simmons a la capacité à intervenir sur 10 yards, qu’il convient d’associer à sa capacité à changer vite de direction. Il peut intervenir à 3 mètres 40 du sol, et peut sauter horizontalement 3 mètres 20 sans élan (mesuré au Combine – valeur à laquelle il faut ajouter la longueur de son corps). Cela aboutit à une demi-sphère au volume démentiel de 165m3 dans laquelle il peut intervenir et contester une réception… Une zone de turbulences qu’il vaut mieux éviter pour tout lancer qui manquerait de précisions.

C’est en cela que Simmons représente une valeur sûre aux yeux des Broncos. Taggé pour la seconde année consécutive, c’est sans nul doute une action rentable pour la franchise de Denver tellement Simmons apporte des garanties solides, et une fiabilité à toute épreuve pour les tâches dévolues aux safeties.

Simmons est devenu l’un des safeties les plus craints de la ligue, et pour peu que son travail lui permette de progresser comme il le fait d’année en année depuis sa draft, il pourrait bien atteindre un niveau qui ferait de lui un joueur référence, facon Tyrann Matthieu, ou même un Earl Thomas de la grande époque.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR