Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Signature

[Le bon numéro] #28 : Marshall Faulk, le monstre de Saint-Louis

Il était une fois, une ligue où les coureurs étaient rois.

Un joueur est reconnaissable à son style de jeu, sa personnalité, son physique… mais aussi son numéro. Signe d’un fort attachement, les joueurs gardent souvent le même numéro (si possible) lorsqu’ils changent d’équipe, et il devient parfois un outil de communication.

Durant 99 épisodes, nous allons parler des meilleurs joueurs par numéro en NFL. Avec à chaque fois un titulaire et un remplaçant.

Dans ce nouvel épisode, la place de titulaire est indiscutable, ce qui permet de mettre les coureurs à l’honneur.

Titulaire : Marshall Faulk (RB, Indianapolis Colts 1994-98, Saint Louis Rams 1999-2005)

Une anomalie de la nature. Voilà ce qu’était Marshall Faulk, en plus d’être une publicité magnifique pour le football. Visage du « Greatest Show on Turf », il s’était déjà montré aux Colts en devenant notamment rookie de l’année, mais c’est aux Rams qu’il est devenu légendaire.

De 1999 à 2001, il instaure une domination presque jamais vu, avec plus de 2 100 yards par saison, 3 titres de joueur offensif de l’année et un titre de MVP. Septuple Pro Bowler et sextuple All Star, il est le visage de la NFL pendant plusieurs années, devenant une icône de la ligue.

Ses campagnes de playoffs 1999 et 2001 sont impressionnantes, et bien que la première débouche sur un titre, c’est la seconde qui marque l’histoire. En trois matches, Faulk réussit 431 yards et 3 touchdowns, prouvant une fois encore sa polyvalence entre jeu de course et jeu de passe. Un coureur-receveur est courant aujourd’hui, cela ne l’était pas dans les années 90. Il est un pionnier, et les joueurs comme Alvin Kamara sont ses héritiers.

Remplaçant : Darrell Green (DB, Washington Redskins 1983-2002)

La fidélité est une notion relative, et pourtant il existe des exceptions. Durant 20 saisons et 295 matches, Green a été le titulaire de Washington de ses 23 ans à ses 39. Une durabilité absolument remarquable.

Et il n’est pas que fidèle, il est aussi terriblement talentueux. Quadruple All-Pro, il est membre de l’équipe type des années 90 et de l’équipe du centenaire. Auteur de 54 interceptions en carrière, il est un des joueurs les plus charismatiques d’une des plus grandes franchises de l’histoire de la ligue.

Et s’il a connu des traversées du désert avec sa franchise de cœur, il a également connu deux titres, dont le Super Bowl XXVI contre les Bills, durant lequel il réalise une interception. Sa place de remplaçant est une évidence.

Mentions : Curtis Martin (RB), Adrian Peterson (RB), Darren Woodson (DB), Warrick Dunn (RB), Fred Taylor (RB), Corey Dillon (RB)

tdabanniereunibet

S’inscrire à la Newsletter !

Sur le même thème Actu

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR