Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Le bon numéro

[Le bon numéro] #30 : Terrell Davis, l’étoile filante

4 ans, suffisant pour intégrer le Hall of Fame.

Un joueur est reconnaissable à son style de jeu, sa personnalité, son physique… mais aussi son numéro. Signe d’un fort attachement, les joueurs gardent souvent le même numéro (si possible) lorsqu’ils changent d’équipe, et il devient parfois un outil de communication.

Durant 99 épisodes, nous allons parler des meilleurs joueurs par numéro en NFL. Avec à chaque fois un titulaire et un remplaçant.

Dans ce nouvel épisode, le titulaire est un joueur dont la carrière n’a duré que 4 ans au haut niveau. Quatre années légendaires.

Titulaire : Terrell Davis (RB, Denver Broncos, 1995-2001)

De 1995 à 1999, la NFL n’avait qu’un nom à la bouche : Terrell Davis. En quatre saisons, Davis va réaliser 7 594 yards et 61 touchdowns, et va remporter un titre de MVP, deux titres de joueurs offensif de l’année et 3 sélections All-Pro.

Comme si cela n’était pas suffisant, c’est en playoffs que l’ancien de Georgia va forger sa légende. Par ses performances, il va permettre à John Elway de remporter enfin une bague de champion, puis une deuxième. Entre 1997 et 1998, il va disputer 7 matches de playoffs pour 1 156 yards et 12 touchdowns. LEGENDAIRE.

MVP du Super Bowl XXXII, il est en quatre ans un Hall of Famer indiscutable. Malheureusement, sa carrière s’arrêtera peu après. Après une grave blessure au début de la saison 1999, il tentera de revenir en 2000 et en 2001, sans jamais retrouver son explosivité. La carrière fut courte, mais elle fût éblouissante, et sa place de titulaire est indiscutable.

Remplaçant : Ahman Green (RB, Seattle Seahawks 1998-99, Green Bay 2000-06 & 09, Houston Texans 2007-08)

Choisi au 3e tour de la draft 1998, mais dans l’ombre de Ricky Watters à Seattle, c’est à Green Bay qu’Ahman Green va se faire un nom. Durant ses cinq premières saisons, il dépasse régulièrement les 1 400 yards, en jouant sur sa polyvalence au sol et dans les airs.

Quatre fois Pro Bowler et deux fois All Pro, l’ancien de Nebraska va surtout éblouir la saison 2003, avec un titre de joueur offensif de l’année. Cette année-là, il porte son équipe sur ses épaules, mais les Packers s’inclineront contre les Eagles en playoffs malgré 172 yards de Green !

Malheureusement pour lui, il ne connaîtra jamais le Super Bowl ni même les finales de conférences. Comme pour la plupart des coureurs, le sommet de la carrière ne dépasse pas les cinq saisons, mais c’est largement suffisant pour être le remplaçant de cet article. Surtout pour un joueur faisant parti du Hall of Fame des Packers.

Mentions : Bill Brown (RB), Lawrence McCutcheon (RB), Mike Brown (DB), Mark van Eeghen (RB), Mike Minter (DB), Ron Johnson (RB)

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR