Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Draft Fiches Draft 2021 NCAA

[Fiches Draft] Andre Cisco (S), l’aimant à ballon

Redoutable en couverture, le safety reste un pari compte tenu d’une santé problématique.

Andre Cisco – Safety – 21 ans – Syracuse

Taille : 1m83

Poids : 92 kilos

Position estimée dans la draft : 2e-3e tour

Stats 2020 : 2 matchs joués, 11 plaquages, 1 interception.

Comparaison NFL : Eddie Jackson (Chicago Bears)

Points forts

– Capacité athlétique (taille)
– Instinct/Anticipation
– Lecture du jeu

Athlétique et longiligne, Andre Cisco possède de bonnes aptitudes pour chasser le ballon, meilleur atout de son jeu. Au cours de son cursus à Syracuse, le safety a réalisé 13 interceptions et 14 passes défendues en 24 rencontres. Bon en couverture et discipliné, il possède un flair naturel pour couper les trajectoires. Il est d’ailleurs bien meilleur lorsque le jeu est face à lui. Joueur explosif avec une bonne vitesse, il peut réduire rapidement les distances avec un temps de réaction au-dessus de la moyenne. Il poursuit le ballon de manière agressive, souvent capable de forcer le jeu décisif et de se projeter au cœur de l’action.

Bien sûr, cette vitesse d’exécution est inutile sans les instincts appropriés. Et par chance, Cisco excelle dans ce domaine. Près de la ligne, il a une capacité impressionnante pour reconnaitre les tracés. Il est capable de repérer les failles dans le parcours des receveurs et de s’approcher avec une rapidité incroyable, se mettant ainsi en position pour casser l’action. On peut lui faire confiance pour protéger le dernier rideau. Qu’il soit en single high, cover 2* ou toute autre schéma qui le place en profondeur, il a la vitesse nécessaire pour tenir son rang. Il est surtout doté d’un sens de l’anticipation redoutable. Il reste aux aguets et suit les yeux du quarterback pour détecter ses intentions afin de se projeter instantanément vers le ballon.

* Dans une single-high (ou couverture 1), le free safety défend en couverture de zone, gardant la zone profonde pour lui tout seul. Il est responsable de tout receveur qui entre dans cette partie et doit attaquer le ballon lorsqu’il arrive dans sa direction. Dans une Cover 2, deux joueurs sont présents dans la zone profonde et chacun se partage une moitié de terrain.

Points faibles

– Couverture individuelle
– Technique de plaquage
– Défense contre le jeu au sol
– Blessures

Problème, Cisco est bien trop souvent sujet aux blessures. En 3 saisons universitaire, il n’a joué qu’une année complète. Malheureusement, c’était en 2018. Une blessure au bas du corps l’a contraint à manquer 3 matches en 2019. L’an dernier, il n’a pu prendre part qu’à deux rencontres avant de subir une déchirure du ligament croisé antérieur du genou durant l’échauffement du 3e match. Difficile dans ce cas-là de faire confiance à un safety quand il ne peut pas rester en bonne santé. Surtout dans la NFL moderne où ils devront savoir tout faire : présence dans la boite, couverture individuelle, arrêter le jeu au sol adverse.

Un secteur dans lequel il éprouve quelques difficultés. S’il jouait aussi agressivement contre la course qu’il ne le fait en couverture, il serait un safety beaucoup plus complet. En particulier à cause d’une mauvaise technique de plaquage. Son sens du jeu le mène généralement dans la bonne direction, mais il n’est pas souvent capable de finir les actions et en manque trop. Malgré son gabarit, il ne dégage pas de confiance pour stopper son vis-à-vis. Il ralentit et fuit le contact. D’autres fois, il attaque avec le mauvais angle et n’enroule pas suffisamment son adversaire pour l’arrêter. Un manque de technique qui freine sa progression et qui pourrait être dû à son faible temps de jeu ces deux dernières années.

Son style de jeu agressif est généralement une bonne chose, mais cela peut lui causer des problèmes en couverture individuelle. Il perd de son influence à vouloir à tout prix couper les trajectoires pour réaliser l’action d’éclat. Cisco tombe aussi trop souvent dans le piège des doubles mouvements, concédant ainsi beaucoup de yards. En NFL, il devra prendre des risques plus mesurés pour ne pas se faire punir.

Destinations possibles

San Francisco 49ers, Houston Texans, Dallas Cowboys, Minnesota Vikings, Las Vegas Raiders

Beaucoup d’interrogations persistent encore. Andre Cisco est sans aucun doute l’un des meilleurs safeties de cette cuvée s’il peut récupérer la plénitude de ses capacités physiques. Reste à voir comment il va se remettre de cette blessure au ligament croisé antérieur. La bonne nouvelle est qu’il n’a que 21 ans et qu’il a suffisamment de temps devant lui pour revenir à son niveau et s’acclimater aux exigences du monde professionnel.

Dans une NFL moderne portée vers le jeu aérien, obtenir ce type de joueur qui peut générer des pertes de balle est une chose précieuse. S’il retrouve une grande partie de ses capacités, il est incontestablement ce type de playmaker que les recruteurs recherchent, potentiellement sélectionnable au deuxième jour de la draft.

Ses instincts et qualités athlétiques en font un candidat au poste de free safety à l’échelon supérieur. Sa capacité à être un joueur à tout faire est pour le moment discutable, mais s’il peut entrer dans le bon système et se développer correctement, il pourrait être l’un des meilleurs à son poste dans les années à venir.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR