Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Fiches Draft 2021

[Fiches Draft] Jaycee Horn (CB) le pot de colle

Les trompettes de la renommée annoncent l’arrivée du cornerback Jaycee Horn.

Jaycee Horn – Cornerback – South Carolina

Taille : 1m86

Poids : 93 kilos

Position estimée dans la draft : 1e tour (10-20)

Stats 2020 : 16 plaquages, 6 passes défendues dont 2 interceptions (7 matchs)

Comparaison NFL : CJ Henderson (Jaguars)

Points forts

– Physique
– Athlétique
– Lecture
– Compétiteur

Jaycee Horn a les attributs d’un spécialiste de la couverture en homme à homme. Il utilise ses mains dès la ligne d’engagement pour contrarier le départ du receveur, et tout au long du tracé de celui-ci, Jaycee Horn lui fait sentir sa présence. Il est ce type de joueur agressif qui aime aller au contact. S’il était un animal alors il serait un chien de race Pittbull.

Devant défendre des joueurs rapides et bondissants, un cornerback numéro 1 en NFL se doit d’être un athlète. Lors du Pro Day de South Carolina, Jaycee Horn a couru en 4,39 secondes sur le sprint, même temps que CJ Henderson (Jaguars) au NFL Combine 2020. Seul un cornerback avait couru plus vite, Javelin Guidry (Jets). Sa détente verticale a été mesurée à 1m05, aucun joueur de sa position n’avait fait mieux. Courir puis sauter, voila deux attributs utiles pour défendre les passes. Ses qualités athlétiques lui ont été transmises par son père, joueur en NFL pendant 12 saisons (4 fois élu au Pro Bowl), et Jaycee les a cultivées notamment en jouant au basketball au lycée, où il n’a pratiqué que les parquets lors de ses deux premières années (sur 4).

Les routes ne sont étrangères pour lui : peut-être est-ce le fait d’être le fils d’un ancien receveur NFL ? Aussi, parce que lors de sa troisième année de lycée, il y jouait cornerback et receveur. Toujours est-il qu’il choisit le plus souvent le bon angle pour contester la passe. En 7 matchs 2020, il a concédé 8 réceptions sur 24 ballons lancés sur son receveur ! Il a ainsi seulement autorisé un « passer rating » de 55 en moyenne.

Si dans ce sport, toutes les positions sont sujettes aux duels en un contre un, le paroxysme est sans doute atteint entre receveurs et cornerbacks. Ces duels comportent un aspect mental primordial et si en NFL les mots impressionnent peu des joueurs aguerris, l’attitude de Jaycee Horn est celle d’un combattant. Selon Josh Palmer, receveur avec l’université de Tennessee, Jaycee Horn est le cornerback utilisant le plus le « trash talk » qu’il ait eu a affronter en 4 saisons universitaires. Ses qualités sportives couplées à son état d’esprit font qu’il a été adoubé par un joueur NFL réputé.

« Le gars que j’aime le plus est Jaycee Horn, c’est un chien ! », dit Richard Sherman pour le Chris Collinsworth Podcast

Points faibles

– Trop physique ?
– Finir le travail

Son marquage individuel est quelque fois à la limite de l’interférence : en 2020, il a été pénalisé 5 fois en seulement 7 matchs. Or, en NFL les arbitres sont bien plus prompt au jeter de flag qu’au niveau universitaire. Face à des receveurs de meilleurs niveaux, il devra contenir sa fougue pour éviter de trop pénaliser son équipe.

Ombre des receveurs à la mentalité de pittbull, Jaycee Horn est excellent pour contrarier les passes lancées en sa direction. Cela en fait déjà un cornerback de premier plan mais pour être parmi le haut du panier alors, il va devoir se montrer capable de capter le ballon pour provoquer les si précieux turnovers. Son expérience en tant que receveur plaide pour cette capacité mais il ne l’a encore montré que trop peu au niveau universitaire. Jaycee Horn possède des qualités rappelant un joueur du calibre de Aqib Talib (ex Patriots et Broncos), le genre à être en marquage individuel avec le meilleur receveur adverse tout le match et lui pourrir la vie pendant 60 minutes.

Destinations possibles

Cowboys, Eagles, Cardinals, Jets, Steelers, Packers

Si Patrick Surtain semble le joueur le plus sur à cette position, les évaluations diffèrent d’une équipe à l’autre alors les Cowboys ou les Eagles pourraient préférer Jaycee Horn au joueur d’Alabama. Les Cardinals ont certes signé Malcolm Butler pour remplacer Patrick Peterson mais le besoin est toujours présent. Les Jets ont grandement besoin d’un numéro 1 à cette position si importante alors que les Steelers pourraient préparer l’après Joe Haden (32 ans au moment de la draft, dernière année de contrat). Enfin, les Packers ont montré lors des playoffs 2020 qu’avoir un cornerback de qualité (Jaire Alexander) pouvait exposer les autres à cette position. Malheureusement pour les « têtes de fromage », voir Jaycee Horn disponible au choix 29 serait une énorme surprise.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR