Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Draft Fiches Draft 2021

[Fiches Draft] Azeez Ojulari (EDGE), l’affûté

Le pass rusher des Bulldogs n’en finit plus d’étonner par sa maturité.

Azeez Ojulari – Edge rusher – 20 ans – Sophomore – Georgia

Taille : 1m89

Poids : 113 kilos

Position estimée dans la draft : 1er tour

Comparaison NFL : Yannick Ngakoue

Points forts

– Physique et rapide
– Actif et agressif au contact
– Mobilité
– Finition

Une trajectoire fulgurante ! S’il n’est plus nécessaire de présenter les pass rushers sortis de Georgia (Charles Johnson, Justin Houston ou Leonard Floyd pour ne citer qu’eux) ou de préciser qu’il restait une recrue phare du programme d’Athens à sa sortie du lycée, Azeez Ojulari a été une belle voire une excellente surprise de par son acclimatation chez les Bulldogs. Capitaine défensif dès son année freshman, le local de Marietta s’est vite, très vite affirmé comme le principal rusher de ce qui est considéré pour beaucoup comme la meilleure défense universitaire du pays. Il faut dire que l’intéressé compose avec des attributs physiques idéaux. Longiligne tout en étant agressif, Ojulari s’appuie sur un bon premier pas et surtout sur une activité constante lorsque le duel se présente à lui. Son explosivité lui permet de contourner les tackles les moins rapides, son sens de l’équilibre et ses mains puissantes mettent elles sur le reculoir les adversaires les moins solides. Volontaire, le numéro 13 est aussi fluide dans ses déplacements et peut facilement prendre son vis-à-vis à défaut par l’extérieur ou l’intérieur. Et quand il parvient à pénétrer dans la poche, il manque rarement sa cible pour conclure l’action, comme cela a pu être vu en 2020 contre Alabama, Tennessee et Cincinnati, soient contre trois des lignes offensives les plus performantes du dernier exercice.

Points faibles

– Panoplie de moves
– Technique à perfectionner

Concrètement, les acquis sont déjà nombreux. Mais de par sa jeunesse, Ojulari reste encore un joueur brut, à polir dans certains secteurs. Sur le pass rush, sa technique et sa réactivité sont notamment perfectibles. D’autant que sa panoplie de moves n’est pas des plus élaborées. Face à un tackle complet, le Géorgien a parfois eu du mal à contrer et s’est retrouvé du même coup éliminé de l’équation. La problématique est la même sur le run stop, où son déficit de puissance conjugué à son excès d’enthousiasme peuvent en faire un fardeau dans un premier temps sur certains jeux de ce genre.

Destinations possibles

New York Jets, Baltimore Ravens, Indianapolis Colts, Los Angeles Chargers, Atlanta Falcons

Des qualités athlétiques indéniables, un moteur permanent, une bonne base d’un point de vue technique, un leadership rapidement démontré au sein d’un des meilleurs programmes de première division universitaire … le CV d’Azeez Ojulari parle de lui-même et en fait un solide candidat au premier tour de la prochaine draft. D’autant que son plafond semble clairement élevé. Son gabarit atypique ainsi que les difficultés à évaluer son meilleur placement chez les pros, pour ne pas exposer son envie d’être partout sur chaque action, pourrait lui fermer certaines portes. Mais le défenseur des Bulldogs a tout d’un pari possiblement concluant, d’un joueur plein d’énergie à couver une année avant de le voir éclore et atteindre un niveau Pro Bowler à moyen terme …

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR