Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Draft

[Fiches Draft] Alim McNeil (DL), le déménageur de la meute

Le meilleur nose tackle de cette classe ?

Alim McNeil – Lineman défensif – 20 ans – Junior – NC State

Taille : 1m88

Poids : 145 kilos

Position estimée dans la draft : 3e tour

Comparaison NFL : Javon Hargrave

Points forts

– Force et étonnante explosivité
– Centre de gravité et mains violentes
– Actif en double-teams

Il existe souvent des reconversions étonnantes ! Celle d’Alim McNeil, passé successivement de linebacker à running back pour finalement atterrir en nose tackle, en fait partie. De par son passif hybride, le lineman défensif de NC State a développé des qualités complémentaires à même d’en faire un prospect très suivi dans ce cursus draft. Rapide dès le snap, le membre du Wolfpack compose avec une incroyable intensité au contact : une force brute, un centre de gravité bas pour être ancré sur les appuis et des mains aussi actives que violentes. Tant d’armes qui lui permettent d’être redoutable notamment sur les prises à deux dans le système défensif en 3-3 de NC State, où il était pourtant « isolé » plein centre. De par sa rapidité d’exécution et son sens de l’anticipation, McNeil est à même de pénétrer massivement dans la poche, surtout quand il s’agit de faire déjouer le jeu de course adverse. Titulaire sur le campus de Raleigh depuis sa campagne freshman, ses facultés et son caractère lui ont octroyé un rôle de cadre dans une défense pas mal renouvelée au cours des derniers mois.

Points faibles

– Impact sur le pass rush
– Réactivité
– Temps partiel ?

Son profil est donc séduisant, mais quand on est un nose tackle pur en NFL, les avantages semblent aussi importants que les inconvénients. Le premier est d’ailleurs un facteur qui risque de lui coûter des places à la draft : peut-il décemment jouer sur trois tentatives ? Surtout que l’intéressé n’a pas un répertoire de moves très varié, de par sa capacité à dominer naturellement par la force son vis-à-vis. Dans la même logique, sa vision du jeu interroge et l’a souvent amené à se retrouver souvent coincé sur des blocs inattendus de la ligne opposée. Avec des coordinateurs plus aguerris en NFL, cet élément a son importance, au moins dans un premier temps. Enfin, si sa rapidité étonne, son gabarit le dessert d’un point de vue mobilité latérale et il ne faudra sans doute pas s’attendre à le voir performer sur la poursuite comme d’autres big men ont pu le faire par le passé.

Destinations possibles

Buffalo Bills, New England Patriots, Tennessee Titans, Las Vegas Raiders, Atlanta Falcons, New Orleans Saints

Dans la NFL moderne, axée sur la vitesse et la prise d’espace, Alim McNeil a le profil pour être comme un poisson dans l’eau. Arme dissuasive sur les double teams, fort, technique et explosif, le lineman a largement de quoi intégrer une rotation dès sa saison rookie. Mais il faudra composer avec les aspects naturels de sa position : déjà utilisé dans une simple rotation à NC State, il est difficile de l’imaginer performer régulièrement sur trois tentatives. De plus, son système préférentiel est à déterminer. Un rôle de 1-technique dans une 3-4 a ses avantages mais avec le risque de rester englué plein centre, l’aide d’un partenaire plus mobile sur une 4-3 bonifierait sans doute son activité et lui permettrait d’être moins exposé pour perfectionner des défauts loin d’être rédhibitoires, comme l’aptitude sur le pass rush et la maîtrise de ses attaques.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR