Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Draft

Draft – 2nd tour : un quarterback pour les Buccaneers et tous les choix détaillés

Tous les choix et échanges du second tour de la draft 2021.

33 – Jacksonville Jaguars : Tyson Campbell, CB, Georgia

Après avoir considéré l’attaque avec deux sélections au 1er tour, les Jaguars passent de l’autre côté du ballon, et c’est pour sélectionner une surprise au poste de cornerback, Tyson Campbell. Le joueur de Georgia était attendu plutôt en fin de second tour. Il rejoint une escouade composée de Shaquill Griffin, arrivé à l’intersaison, et C.J Henderson drafté en 9e position en 2020.

34 – New York Jets : Elijah Moore, WR, Ole Miss

Une cible pour Zach Wilson drafté hier soir. Le receveur de poche des Rebels Elijah Moore rejoint les Jets. Electrique, le joueur donnera une option dans le slot dans un premier temps. Il s’agit du 3e pick offensif en 3 choix pour les new yorkais. Moore rejoint Corey Davis signé durant la free agency.

35 – Denver Broncos (via Falcons) : Javonte Williams, RB, North Carolina

Le premier échange de la soirée est pour un coureur. Les Broncos montent de 5 choix pour sélectionner le polyvalent et très productif Javonte Williams. Avec 19 touchdowns en 2020, il a ébloui par son aptitude à casser les plaquages et à apporter des solutions en sortie de backfield. Il formera un duo explosif avec Melvin Gordon.

36 – Miami Dolphins : Javon Holland, S, Oregon

Nouvelle surprise chez les defensives back. Alors que Trevon Moerhig est toujours disponible, la franchise floridienne choissit Javon Holland. Capable de jouer aussi bien dans le fond du terrain en couverture que pour défendre le slot, il renforce un backfield riche en talent avec Xavien Howard et Byron Jones notamment.

37 – Philadelphia Eagles : Landon Dickerson, C, Alabama

Les Eagles préparent ils la succession de Jason Kelce ? Les champions 2017 sélectionnent un joueur évoluant au centre chez les champions universitaires. Monstre physique, Dickerson peut également évoluer au poste de guard. Après avoir encaissé 50 sacks en 2020, Philly fait donc le choix d’offrir de la protection à Jalen Hurst.

38 – New England Patriots (via Bengals) : Christian Barmore, DL, Alabama

Bill Belichick monte dans la draft. Les Patriots ont récupéré le 38e choix des Bengals pour récupérer le meilleur et premier defensive tackle de la draft, Christian Barmore. Valeur sûre, c’est un joueur complet et puissant, qui va apporter au centre de la ligne défensive de New England sur trois tentatives

39 – Chicago Bears (via Panthers) : Teven Jenkins, OT, Oklahoma State

Nouvel échange dans un début de soirée agité. Chicago monte une deuxième fois en deux tours. Après avoir sélectionné leur quarterback du futur, les Bears cherchent désormais à le protéger en sélectionnant un tackle solide capable d’évoluer aussi bien à droite qu’à gauche.

40 – Atlanta Falcons (via Broncos) : Richie Grant, S, UCF

Après avoir perdu leurs deux titulaires durant la free agency, les Falcons renforcent leur dernier rideau avec Richie Grant. Polyvalent et précieux en couverture, il renforce une défense en souffrance notamment dans les airs depuis plusieurs saisons.

41 – Detroit Lions : Levi Onwuzurike, DL, Washington

Les Lions continuent de renforcer leurs lignes, après l’offensive au 1er, c’est la défensive qui est considérée par la franchise du Michigan avec Levi Onwuzurike.

42 – Dolphins (via Giants) : Liam Eichenberg, OT, Notre Dame

Les Dolphins montent dans ce 2e tour. Avec le départ d’Ereck Flowers et le passage de Robert Hunt au poste de guard, Miami avait besoin d’un nouveau tackle. Et c’est Liam Eichenberg qui va venir jouer à droite, le côté aveugle de Tua Tagovailoa.

43 – Las Vegas Raiders (via 49ers) : Trevon Moerhig, S, TCU

Les échanges pleuvent dans ce second tour. Et la chute est en fin terminée pour Trevon Moerhig. Le meilleur safety de la cuvée renforce une défense en manque de playmaker. Capable de jouer dans le fond du terrain et également en nickel back, le joueur va apporter son énorme QI football aux hommes de Jon Gruden.

44 – Dallas Cowboys : Kelvin Joseph, CB, Kentucky

Les Cowboys continuent de renforcer leur défense. Kelvin Joseph, cornerback de Kentucky, débarque à Dallas. Joueur indéniablement talentueux, il est connu également pour ses frasques hors terrain. Après Micah Parsons, Mike McCarthy et Dan Quinn vont devoir canaliser un autre de leur rookie.

45 – Jacksonville Jaguars : Walker Little, OT, Stanford

De la protection pour Trevor Lawrence. Les Jags’ sélectionnent l’immense tackle de Stanford. Ancienne recrue 5 étoiles, le joueur ne manque pas de talent mais souffre d’un historique de blessure chargé. Le joueur pourrait être couvé une année derrière Cam Robinson taggé durant l’intersaison.

46 – Cincinnati Bengals (via Patriots) : Jackson Carman, OT, Clemson

Le renfort tant attendu pour Joe Burrow n’est pas celui qu’on attendait. Alors que Sam Cosmi est toujours disponible les Bengals font le choix du joueur des champions universitaire 2018. Carman pourrait également jouer au poste de guard.

47 – Los Angeles Chargers : Asante Samuel, CB, Florida State

Les Chargers renforcent leur backfield défensif avec Asante Samuel Jr. Fils de, il va apporter sa vitesse et sa vision du jeu. Certes limité par son petit gabarit, il est tout de même capable de jouer physique, et à un grand apport sur le jeu au sol pour un joueur de sa taille. Après le départ de Casey Hayward, du renfort au poste était attendu.

48 – San Francisco 49ers : Aaron Banks, OL, Notre Dame

Surprise chez les linemen offensif. Pas le plus connu des guards encore disponible, Aaron Banks est un monstre physique. Formé à l’excellente école de Notre Dame habitué à sortir des joueurs de talents sur la position, le joueur est choisi pour protéger le nouveau quarterback de la franchise Trey Lance et participer au jeu de course si cher à Kyle Shanahan.

49 – Arizona Cardinals : Rondale Moore, WR, Purdue

La draft spécial receveurs se poursuit. Le second Moore, Rondale, atterrit chez les Cardinals. Utilisé principalement dans le slot à Purdue, il rejoint DeAndre Hopkins, Christian Kirk et A.J. Green dans un groupe de receveurs qui s’annonce complémentaire et explosif.

50 – New York Giants (via Dolphins) : Azeez Ojulari, Edge, Georgia

Bonne pioche pour les G-Men. Attendu en fin de 1er tour, le pass rusher de Georgia a glissé jusqu’à New York malgré un trade back réalisé par la franchise en début de soirée. Ojulari va apporter la pression sur les extérieurs qu’il manque aux joueurs de Joe Judge. Gros potentiel et en gros progrès en 2020, le joueur est explosif et complet.

51 – Washington Football Team : Sam Cosmi, OT, Texas

Fin de la chute pour le tackle des Longhorns. La franchise de la capitale profite de l’aubaine pour mettre la main sur le tackle côté aveugle tant attendu. Doté de mains violentes et très bon dans ses déplacements latéraux, il aura la charge de protéger Ryan Fitzmagic.

52 – Cleveland Browns (via Panthers, Bears) : Jeremiah Owosu-Koramoah, LB, Notre Dame

Attendu dans la plupart des prévisions au 1e tour, Jeremiah Owosu-Koramoah débarque à Cleveland. Les Browns récupèrent un linebacker très polyvalent, capable d’évoluer contre la course, ou se muer en slot cornerback ou safety pour défendre la passe. « Jok », en plus d’être un excellent joueur, remplit un vide dans l’effectif.

53 – Tennessee Titans : Dillon Radunz, OT, North Dakota State

Après l’énorme flop de la sélection d’Isaiah Wilson au 1er tour l’an dernier, les Titans se devaient de se renforcer. Leur choix se porte vers le joueur de 2nd division ancien garde du corps de Trey Lance, Dillon Radunz. Athlétique et polyvalent, il apportera beaucoup sur le jeu de course, pour la plus grande joie de Derrick Henry.

54 – Indianapolis Colts : Dayo Odeyingbo, Edge, Vanderbilt

Joueur très polyvalent, Dayo Odeyingbo arrive du côté d’Indianapolis. Après Kwity Paye, les Colts récupèrent un deuxième edge. Athlétique, solide, capable de jouer contre la course et la passe, sa sélection permet à Matt Eberflus de blinder sa ligne défensive.

55 – Pittsburgh Steelers : Pat Freiermuth, TE, Penn State

Alors qu’on attendait plutôt de la protection pour Big Ben, c’est finalement une cible qui est choisi avec le second tight end de cette draft. Pat Freiermuth surnommé « baby Gronk » apportera malgré tout ses qualités de bloqueur pour aider la ligne.

56 – Seattle Seahawks : Dwayne Eskridge, WR, Western Michigan

On attendait un cornerback ou un tackle, donc Seattle a évidemment drafté… un receveur. D’Wayne Eskridge, wide receiver dynamique et explosif, arrive chez les Seahawks. Menace et profondeur avec des mains fiables, il rejoint DK Metcalf et Tyler Lockett comme cible de Russell Wilson.

57 – Los Angeles Rams : Tutu Atwell, WR, Louisville

Privé de 1er tour, il s’agit de la première sélection de la draft pour la franchise de Los Angeles. Et malgré les besoins sur les lignes, c’est une nouvelle cible pour leur nouveau quarterback Matt Stafford. Receveur de poche, le joueur de Louisville va apporter son explosivité et sa capacité à avaler les espaces.

58 – Kansas City Chiefs : Nick Bolton, LB, Missouri

La ligne offensive ayant été renforcée lors de la free agency, les Chiefs décident de blinder leur escouade de linebacker avec Nick Bolton. Véritable machine à plaquer, c’est un joueur polyvalent, avec une grosse qualité de leadership, ce qui ne sera pas de trop pour reconquérir le titre perdu l’an dernier.

59 – Carolina Panthers (via Browns) : Terrace Marshall, WR, LSU

Après une draft 2020 entièrement défensive et un premier pick 2021 également en défense, Matt Rhule et Carolina décide enfin de considérer l’attaque en offrant une cible à Sam Darnold. Le receveur de LSU Terrace Marshall renforce une escouade qui a perdu Curtis Samuel à l’intersaison. Polyvalent et rapide, il dispose également de mains très fiables. Il retrouve en Caroline son ancien coordinateur offensif en Louisiane Joe Brady.

60 – New Orleans Saints : Pete Werner, LB, Ohio State

Les Saints continuent de drafté des joueurs attendus plus bas. Grand, puissant et athlétique, Pete Werner arrive à la Nouvelle-Orléans. Avec le départ de Kwon Alexander et la place à prendre, ce recrutement a du sens.

61 – Buffalo Bills : Carlos Basham, Edge, Wake Forest

Surprise à Buffalo, malgré la sélection de Gregory Rousseau au 1er tour, les Bills repartent sur un pass rusher avec leur second choix.

62 – Green Bay Packers : Josh Myers, OL, Ohio State

Les Packers ont perdu Corey Linsley. Ils avaient donc besoin d’un centre. Incroyablement, Creed Humphrey était toujours disponible. Mais Green Bay a choisi Josh Myers, de Ohio State. Myers est un bon joueur, solide et régulier, mais pas forcément le meilleur joueur disponible.

63 – Kansas City Chiefs : Creed Humphrey, OL, Oklahoma

Et comme les Packers ne l’ont pas pris, les Chiefs en profite. Ils veulent protéger Patrick Mahomes à tout prix, et le prouvent avec ce choix.

64 – Tampa Bay Buccaneers : Kyle Trask, QB, Florida

Il est là le remplaçant de Tom Brady. Kyle Trask va pouvoir se former derrière le meilleur, dans une équipe plus que complète. Tom Brady a 43 ans et a déclaré jouer jusqu’à ses 45 ans. 2 ans d’attente avant de prendre les rênes pour le quarterback de Florida.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR