Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Les perfs’ de la semaine 4

Le mois de septembre est fini et nous avons donc atteint le premier quart de la saison régulière. Aucun enseignement à tirer bien sûr mais quelques tendances cependant. Les 2 plus surprenantes étant le niveau élevé du jeu de Chiefs toujours invaincus et celui bien bas des 49ers que tous voyaient déjà en playoffs. Le reste se lit ici et maintenant :

LE QB DE LA SEMAINE
Partons du côté du Colorado, de Denver et du Mile High Stadium (si tel est toujours son nom). Kyle Orton commencerait-il à faire oublier Jay Cutler ? Dans une belle victoire aux dépends des Titans du Tennessee 26-20, il a complété 35 de ses 50 passes lancées pour 341 yards couverts et 2 TDs. 1 interception, on est d’accord, mais rien de bien méchant. Tous les QBs seraient surement d’accord pour se faire intercepter à chaque match si ça leur assurait la victoire ! S’il évolue à ce niveau de jeu pendant toute la saison, il y a fort à parier que le très médiatique Tim Tebow pourra faire ses valises pour une autre franchise dès l’intersaison. Et si c’était ça le vrai plan du GM des Broncos ? Drafter Tebow pour vexer et pousser Orton à se dépasser afin de trader le rookie pour un ou plusieurs joueurs confirmés et bien encrés dans la ligue ? A vérifier lors des prochaines sorties d’Orton…

LE WR DE LA SEMAINE

Au vu du match mammouthesque des Chargers, on ne peut que se rendre en Californie. Lors de l’écrasante victoire des siens face à de modestes Cardinals 41-10, Antonio Gates a capté 7 passes qu’il a converties en 144 yards (soit 20,6 yards de moyenne tout de même) et inscrit 2 TDs. Soit plus de points à lui tout seul que toute l’équipe de l’Arizona au grand complet !

LE RB DE LA SEMAINE
On reparle de San Diego. Mais pas forcément forcément en bien pour une fois. Le galopeur de la semaine n’est en effet nul autre que LaDainian Tomlinson. Mais comme vous devez le savoir à présent, il ne porte plus le casque bleu (ou blanc suivant les matchs et les saisons) frappé d’un éclair mais bien celui vert du Gang Green, les ultra fameux Jets de New York. 19 courses, 133 yards et 2 TDs dans la victoire des siens face aux inénarrables…. Buffalo Bills ! D’aucuns diront « oui, c’est trop facile face aux Bills, leurs linebackers ressemblent plus à des plots qu’à des humains, leurs cornerbacks savent même pas dans quel sens ils doivent courir etc etc ». Mais le fait est que les chiffres sont là, que les Jets ont engrangés une victoire de plus et qu’ils sont premiers de l’AFC East au bout de 4 matchs en ayant vaincu les 3 autres équipes de leur division.

Shaun Philipps et les Chargers ont tout cassé cette semaine.

LE SACKEUR DE LA SEMAINE
Un p’tit tour par San Diego, ça vous dit ? Et oui, la défense a fait des siennes, notamment le petit Shaun Phillips qui a jugé utile de sacker 4 fois le QB adverse en le faisant au total reculer de 25 yards. Ca et bien sûr 4 QB hits et 5 plaquages. En voilà un qui n’aura pas vraiment perdu sa journée et sûrement touché quelques menus dollars de plus au vu de ses bons chiffres.

LE CHOC ELECTRIQUE DE LA SEMAINE

Vous a-t-on déjà parlé de San Diego dans cette chronique de la 4° semaine du championnat NFL ? Parce que là ça va être le cas : Les Chargers ont abattu, plumé, embroché, dévoré et digéré nos pauvres Cardinals de l’Arizona qui auraient été bien inspirés de remporter le Superbowl en janvier 2009 parce que là il va leur falloir un certain temps et un temps certain pour y retourner. 41-10. Aïe. Les Chargers ont parcouru 419 yards dont 180 à la course. Et ont inscrit 5 TDs dont 1 en défense. Rivers, leur aimable QB, a complété 15 de ses 20 passes (soit une belle moyenne de 3 / 4) pour 2 TDs. Aahh les Chargers… le rêve de tout chroniqueur ! On peut tout écrire sur eux. A un moment de la saison, ils sont injouables, imbattables, inarrêtables. Un peu plus tard, ils sont tous simplement trop mauvais. Tellement que même les Bills pourraient les battre. De justesse, certes, mais les battre quand même. Puis arrivent les playoffs dans lesquels s’ils sont en position d’ « underdog » ils vont sortir l’artillerie lourde (notamment face aux Colts) et faire un malheur ; mais s’ils arrivent en favoris avec une semaine de repos et un match à domicile, ils se rétament comme de vieilles crêpes. Comment ne pas aimer une telle équipe ?

LE « TU VEUX QUAND MEME PAS ME METTRE UN TD, QUAND MEME ?» DE LA SEMAINE

Les Giants ! Et ben on pourrait les décrire en gros de la même manière que les Chargers ! Si  ce n’est qu’ils ont réussi à gagner LE match décisif il y a quelques années. Mais eux aussi sont sur courant alternatif quoi qu’il arrive. Notamment cette saison avec 2 matchs trop pourris pas beaux et 2 matchs absolument impeccables. Et celui qu’ils viennent de disputer face aux Bears de Chicago est à classer dans la seconde colonne. 17-3. Avec seulement 6 first downs alloués aux oursons pour 110 yards cumulés. Statistiquement parlant, les passeurs de Windy City n’ont pas été forcément mauvais (14 passes sur 26) mais c’était seulement trop peu. Et la défense est quand même la meilleure arme de Big Blue ; pour s’en persuader, il n’ya qu’à regarder les fiches de Justin Tuck et Osi Umenyora qui combinent 6 sacks, 3 QB hits, 10 plaquages et forcent 3 fumbles. S’ils jouent comme ça chaque semaine… Mais là on en revient au chapitre précédent sur San Diego…

Randy Moss est de retour dans le Minnesota.

LE TRADE DE LA SEMAINE, VOIR DE L’ANNEE
Depuis combien de temps répète-t-on ici que Randy Moss a le mauvais œil sur lui et qu’il ne gagnera jamais le Superbowl malgré toutes ses évidentes et incroyables qualités de receveur ? Et bien il semble que Bill Bellichick nous ait enfin lus ! Il a envoyé le chat noir aux Vikings pour un simple tour de draft, lassé de ses déclarations, ses atermoiements, du sort qui a été jeté sur lui. Et d’un coup d’un seul, les Patriots redeviennent de VRAIS et sérieux candidats au titre et Minnesota ne reverra pas le trophée Vince Lombardi de si tôt ! Pauvre Brett Favre qui repart pour une saison de plus à 40 piges passées dans l’espoir de gagner un ultime titre (et par la même effacer son incroyable bourde lors de la dernière finale NFC) et on lui met la malédiction vivante dans les pattes ! Les dirigeants de Minnesota se consoleront avec les ventes de maillot ! En même temps, comme il a déjà joué pour les Vikings, les fans vont peut-être tout simplement ressortir leurs vieux jerseys…

Et même si ça n’a rien à faire sur un site de football américain, vous pouvez vous réjouir : les Yankees viennent de sweeper les Twins du Minnesota pour la seconde année consécutive et de se qualifier pour la finale de Ligue Américaine. Oui c’est du baseball. Mais les Yankees jouent à New York et New York c’est le Bien…

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
15-Déc à 3:25IND2pariez1.55DEN
16-Déc à 23:30DET1.33pariez2.6CHI
17-Déc à 3:25KC1.8pariez1.7
17-Déc à 20:00CAR1.6pariez1.92GB
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une