Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Draft

Le résumé du premier tour de la Draft NFL

Les 32 premiers noms de la Draft 2012 ont été appelés dans la nuit de jeudi à vendredi. Ces trois heures de trades et d’agitation ont commencé par les sélections attendues d’Andrew Luck et Robert Griffin. Ensuite, tout s’est mis en mouvement.

Les Browns se sont illustrés en reconstruisant leur attaque autour de Trent Richardson et Brandon Weeden. Bon coup aussi pour les Cowboys avec la sélection de Morris Claiborne que même le joueur n’avait pas vu venir puisqu’il a expliqué n’avoir jamais été en contact avec l’équipe avant la Draft.

Les Dolphins ont aussi leur quarterback du futur avec Ryan Tannehill. Forcément, quelques surprises ont aussi émaillé cette première soirée.

Les Browns ont parié gros sur Trent Richardson.

1. Indianapolis Colts – Andrew Luck, Quarterback
Sans surprise, les Colts ont sélectionné l’héritier de Peyton Manning. Une nouvelle ère commence à Indianapolis.

2. Washington Redskins (via St. Louis Rams) – Robert Griffin III, Quarterback
Pas de surprise non plus à Washington ou Robert Griffin III devient aussi le quarterback du futur.

3. Cleveland Browns (via Minnesota Vikings) – Trent Richardson, Coureur
Les dirigeants des Browns étaient tellement sous le charme du coureur d’Alabama qu’ils ont décidé de monter à la troisième place pour le sélectionner. Richardson est un coureur à tout faire capable de redynamiser l’attaque de Cleveland.

4. Minnesota Vikings (via Cleveland Browns) – Matt Kalil, Offensive tackle
La bonne affaire des Vikings. Le trade avec les Browns leur permet de récupérer des choix supplémentaires aux 4e, 5e et 7e tour en plus de récupérer le joueur qu’ils souhaitaient. Si tout se passe bien, Kalil sera l’ange gardien de Christian Ponder pour la décennie à venir.

5. Jacksonville Jaguars (via Tampa Bay Buccaneers) – Justin Blackmon, Receveur
Blaine Gabbert dispose désormais d’une cible de qualité. Encore une fois, une équipe a décidé de monter pour choisir le joueur qu’elle ciblait. Justin Blackmon pourrait souffrir de son manque de vitesse au plus haut niveau mais il a aussi les mains pour réussir.

6. Dallas Cowboys (via St. Louis Rams) – Morris Claiborne, Cornerback
Après la signature de Brandon Carr, les Cowboys continuent de renforcer leurs lignes arrières. Une excellente opération pour Dallas puisque Claiborne est le meilleur corner de cette Draft. Rapide et excellent en couverture tout en étant un plaqueur solide, il va combler un des gros points faibles de la saison dernière.

7. Tampa Bay Buccaners (via Jacksonville Jaguars) – Mark Barron, Safety
Très convoité depuis quelques jours, Mark Barron s’envole finalement pour la Floride. Un gros frappeur capable aussi de tenir son terrain en couverture. Un renfort immédiat pour les Buccaneers.

8. Miami Dolphins – Ryan Tannehill, Quarterback
Les Dolphins ont enfin leur franchise quarterback ! En tout cas c’est ce qu’ils espèrent. Tannehill a du potentiel même s’il a encore besoin d’un peu de travail après avoir alterné entre le poste de receveur et celui de quarterback à la fac. Le mental semble être là mais il va falloir peut-être un peu de patience.

9. Carolina Panthers – Luke Kuechly, Linebacker
Un choix sûr pour les Panthers qui décrochent une machine à plaquer pour compléter leur groupe de linebackers déjà intéressant.

10. Buffalo Bills – Stephon Gilmore, Cornerback
Un cornerback plein de qualités physiques et de potentiels. Pas toujours au niveau mentalement mais avec de sérieux atouts à apporter à une défense aérienne des Bills qui a souffert l’an dernier à cause de son inconsistance et de quelques blessures.

Les Chiefs ont parié sur l'énorme potentiel de puissant Dontari Poe.

11. Kansas City Chiefs – Dontari Poe, Defensive tackle
Un choix inhabituel pour les Chiefs peux habitués aux paris. Poe va apporter ses mensurations hors norme et son potentiel au centre de la ligne des Chiefs. S’il réussi à s’exprimer, la pass rusher derrière lui devraient en profiter.

12. Philadelphia Eagles (via Seattle Seahawks) – Fletcher Cox, Defensive tackle
Les Eagles renforcent aussi le milieu de leur ligne défensive avec un joueur capable de casser la poche mais aussi de s’aligner sur le côté de la ligne. La profondeur de l’effectif de l’effectif des Eagles sur la ligne défensive devrait en plus lui permettre de rentrer progressivement dans le bain.

13. Arizona Cardinals – Michael Floyd, Receveur
Larry Fitzgerald a le sourire, les Cardinals viennent de trouver quelqu’un qui lui retirera un peu de pression. Au passage, c’est aussi Kevin Kolb qui est heureux. Floyd est un receveur doté d’excellentes mains qui va apporter un sérieux mieux à la position de second receveur d’Arizona.

14. St. Louis Rams (via Dallas Cowboys) – Michael Brocks, Defensive tackle
Le troisième defensive tackle qui part en l’espace de quatre sélections. Brockers arrive dans une défense qui n’avait rien de sérieux au milieu. Il devrait donc s’imposer rapidement comme le « pénétrateur. »

15. Seattle Seahawks (via Philadelphia Eagles) – Bruce Irvin, Defensive end
La première grosse surprise de cette Draft. Bruce Irvin est un joueur qui n’était pas attendu au premier tour. Spécialiste du pass rush, il n’est pas censé apporter grand chose d’autre. Cepandant, il est un des plus explosifs pass rusher de cette année.

16. New York Jets – Quinton Coples, Defensive end
Quinton Coples a beaucoup de talent et est très polyvalent. Mais il y a aussi beaucoup d’interrogations autour de son éthique de travail et à sa capacité à trouver un vrai poste en NFL. Au spécialiste de la défense Rex Ryan de trouver comment l’utiliser.

17. Cincinnati Bengals (via Raiders) – Dre Kirkpatrick, Cornerback
Très physique, Kirkpatrick peut défendre avec efficacité et dureté contre la course. Il doit par contre encore montrer quelques progrès dans les airs.

18. San Diego Chargers – Melvin Ingram, Defensive end
Un grand talent, Ingram était attendu plus haut dans cette Draft. Les Chargers ont donc de quoi être heureux de le récupérer à ce niveau. Comme Coples, Ingram est un hybride defensive end/linebacker. Il excelle sur le pass rush mais peu aussi couvrir un peu. Il va apporter un peu d’aide à Shaun Phillips dans la poursuite des quarterbacks adverses.

19. Chicago Bears – Shea McClellin, Linebacker
Peut-être la sélection la plus surprenante de ce premier tour. Pas parce que McClellin est un mauvais joueur. Au contraire, il est capable de mettre la pression sur le quarterback adverse et il est un linebacker potentiellement solide. Mais d’excellents linemen comme Riley Reiff et David DeCastro étaient toujours disponibles alors qu’ils devaient être partis. Et Chicago avait bien besoin d’aide dans ce secteur et c’est passer sur des joueurs aussi attendu qui rend cette sélection surprenante.

Le dragster Kendall Wright va former un dangereux duo avec Kenny Britt.

20. Tennessee Titans – Kendall Wright, Receveur
Une menace en profondeur capable de filer au touchdown sur chaque action. Un excellent complément pour la grande cible qu’est Kenny Britt. Les quarterbacks de Tennessee se frottent les mains.

21. New England Patriots (via Cincinnati Bengals) – Chandler Jones, Defensive end
Petit événement puisque les Patriots ont monté un échange pour monter jusqu’à cette position. Jones n’était pas le joueur le plus attendu de la Draft mais il devrait apporter son sens du pass rush à la défense des Patriots. Il a encore une bonne marge de progression et sa capacité de jouer linebacker ou defensive end selon le système utilisé à très sûrement plu à Bill Belichick.

22. Cleveland Brows (via Falcons) – Brandon Weeden, Quarterback
Le rookie de 28 ans pose ses valises à Cleveland. Weeden devrait rapidement concurrencer et détroner Colt McCoy pour la place de titulaire. Précis, rapide et puissant, Weeden doit encore progresser dans sa lecture du blitz mais son association avec Trent Richardson a de quoi redonner un peu d’espoir aux fans de Cleveland.

23. Détroit Lions – Riley Reiff,Tackle
L’un des désirs des lions était de mieux protéger leur jeune et talentueux quarterback Matthew Stafford, avec Reiff ils obtiennent un de meilleurs linemen offensifs de cette draft. Bon dans la protection du passeur et dans la capacité à faire des trous pour son coureur. Il devrait en plus avoir le temps de se développer encore un peu derrière le tackle Jeff Backus. Un joli pick donc des Lions

24. Pittsburgh Steelers – David DeCastro, Guard
Une des chutes de la soirée pour le plus grand bonheur des Steelers. DeCastro devrait avoir un impact immédiat sur la ligne offensive des Steelers. Excellent en un contre un, c’est un joueur doté d’une forte intelligence de jeu et bon bloqueur pour la course. Les Steelers avec ce pick prennent le meilleur joueur disponible et comblent un de leur plus gros besoin.

25. New England Patriots (via Denver Broncos) – Dont’a Hightower, Linebacker
Deuxième surprise puisque les Patriots ont encore effectué un échange pour monter dans la draft et prendre le linebacker d’Alabama. Excellent contre la course au milieu, sa polyvalence devrait bénéficier à l’ensemble de l’escouade de linebacker des Patriots. Un des très jolis coups de cette draft.

26. Houston Texans – Whitney Mercilus, Defensive end
Mercilus est l’un des meilleurs pass rusher de cette draft. Mais doit encore s’améliorer contre la course. Il est un joueur idéal pour la défense 3-4 des Texans ou il va pouvoir attaquer le quarterback adverse depuis le poste de linebacker.

27. Cincinnati Bengals (via Patriots) – Kevin Zietler, Offensive Guard
Pick obtenu lors d’un échange avec les New England Patriots, les Bengals font le choix logique de vouloir apporter une protection à leur quarterback Andy Dalton. Zietler est un joueur physique, intelligent et mobile.

28. Nick Perry – Green Bay Packers, Defensive End
Après le succès de Clay Matthews comme defensive end venant de USC, les Packers retentent le coup avec Nick Perry. Perry est un joueur très athlétique et orienté sur le pass rush, il devrait donc être le pendant de Clay Matthews.

29. Minnesota Vikings (via Baltimore Ravens) – Harrison Smith, Safety
Grâce à un trade avec les Ravens, les Vikings reviennent dans ce premier tour pour choisir le safety Harrison Smith, considéré comme le deuxième safety de la draft. Bon en couverture en profondeur et en jeu contre la course. Il arrive dans une escouade de safety diminuée par les blessures.

30. San Francisco 49ers – A.J Jenkins, Receveur
Le pick surprise de cette draft, les 49ers sélectionnent un receveur attendu en 2eme voir 3eme tour. Jenkins est un bon route-runner qui va donc lutter pour une place dans un effectif qui s’est densifié en terme de receveur durant l’intersaison

31. Tampa Bay Buccaneers (via Broncos) – Doug Martin, Running back
Les Buccaneers grâce à un trade avec les Broncos reviennent dans ce premier tour pour sélectionner Doug Martin, considéré comme le deuxième meilleur coureur de la draft. Martin peut aussi être utilisé de temps en temps en receveur et apporte donc une dimension à l’attaque de Tampa Bay que n’avait pas Blount.

32. New York Giants – David Wilson, Running Back
Choix qui peut surprendre plus d’un fan des Giants qui s’attendaient à un homme de ligne offensive (Glenn, Adams…). Mais avec la perte de Brandon Jacobs, les Giants veulent un remplaçant à Ahamad Bradshaw. David Wilson est un coureur rapide qui devrait aider à contrôler la montre.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Signatures Free agency

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une