Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

New Orleans Saints

Analyse d’avant saison : New Orleans Saints

Suite de la présentation équipe par équipe de la saison 2012. Au programme aujourd’hui : les New Orleans Saints.

Le Bountygate presque totalement dans le rétro et le contrat de Drew Brees signé après plusieurs semaines de négociations serrées, les Saints peuvent enfin goûter à nouveau aux joies du football. Celui qui se joue sur le terrain. Ça tombe bien pour eux, c’est un exercice dans lequel il ne sont plutôt pas manchots.

Avec un effectif qui n’a subi que quelques retouches et malgré les troubles de l’été, New Orleans repart à l’assaut du Super Bowl. Mais ce sera sans leur coach et leader Sean Payton. Un sacré challenge.

Curtis Lofton va tenter de prendre la relève de Jonathan Vilma dans le rôle de leader de la défense.

La saison dernière : 13 victoires – 3 défaites (1er de la NFC Sud). Eliminés par les 49ers au second tour des playoffs.

Mouvements à l’intersaison : Si la continuité est de mise sur le plan offensif, les Saints ont amorcé un imposant chantier en défense. Steve Spagnuolo est le nouveau coordinateur défensif des Saints, qui ont investi dans ce secteur de jeu avec la venue de Brodrick Bunkley, Curtis Lofton et David Hawthorne. En attaque, Carl Nicks a quitté la Nouvelle-Orléans (aussitôt remplacé par Ben Grubbs) ainsi que Robert Meachem. Enfin, la Draft a permis d’ajouter un peu de profondeur et d’équilibrer l’effectif.

Draft : Akiem Hicks (DT), Nick Toon (WR), Corey White (CB), Andrew Tiller (G), Marcel Jones (OT).
Signatures : Ben Grubbs (G), Brodrick Bunkley (DT), Remi Ayodele (DT), David Hawthorne (OLB), Chris Chamberlain (OLB), Curtis Lofton (ILB), Steve Spagnuolo (coordinateur defensif).
Re-signatures : Drew Brees (QB), Chase Daniel (QB) 1 an, Marques Colston (WR) 5 ans, John Kasay (K) 1 an.
Pertes notables :  Robert Meachem (WR), Carl Nicks (G), Shaun Rogers (DT), Aubrayo Franklin (DT), Jo-Lonn Dunbar (OLB), Tracy Porter (CB), Greg Romeus (DE) sur blessure.

Les points forts : Le point fort des Saints, c’est l’attaque. Aucune équipe n’était en mesure rivaliser avec eux en 2011 à l’exception de Green Bay, et il y a fort à parier que le rouleau-compresseur de la saison dernière sera de retour en 2012. La ligne offensive a souffert de la perte du meilleur guard de la ligue, Carl Nicks, mais son remplaçant, Ben Grubbs, lui est de peu inférieur. Le comité de coureurs des Saints est intact ainsi que l’est le corps de receveurs à l’exception de Robert Meachem, qui n’a de toutes manières jamais figuré parmi les cibles favorites de Drew Brees.

Les équipes spéciales sont aussi devenues en 2011 un des atouts dominant des Saints. Sur coup de pied d’engagement, aucun botteur n’a inscrit autant de touchback que Thomas Morstead (68) et il s’inscrit en second de la statistique des meilleurs punters pour ce qui est de la distance net de dégagement (43,1 yards en moyenne). Pour compléter le tableau, Darren Sproles s’est classé dans le Top 3 des meilleurs retourneurs de la saison dernière avec une moyenne de 26,5 yards/tentative en situation de retour de coup de pied d’engagement.

Les points faibles : Si les Saints n’ont aucun défaut en attaque, la défense suscite de nombreuses interrogations. Ces deux dernières saisons, les Saints ont cumulé un (faible) total de 66 sacks dont une majeure partie est à mettre au crédit des linebackers et defensive backs. Le système de Steve Spagnuolo, pourtant, repose sur la capacité de la ligne défensive à presser le quarterback, laissant aux autres défenseurs le soin de tenir leur zone.

Le(s) facteur(s) X : Les Saints ont été au cœur de l’actualité tout au long de l’intersaison, malheureusement pas pour de bonnes raisons. Le Bountygate et le holdout de Drew Brees ont canalisé l’attention des médias, offrant une source de distraction malvenue alors que la défense apprend un nouveau schéma de jeu. Si les récents évènements « ont soudés le groupe comme jamais » selon certains médias, c’est maintenant sur le terrain que cet orgueil doit se manifester. En l’absence de Sean Payton et Jonathan Vilma, les Saints ont désespérément besoin de leadership. Si Brees est capable de porter l’attaque, la défense est à la recherche d’un nouveau capitaine (Curtis Lofton ?). Reste à palier à l’absence de Payton, un rôle qui semble revenir à Brees à défaut de disposer d’une figure dominante dans le coaching staff. Une chose est sûre, cette saison montrera quelle était la part de Payton dans les succès récents de son équipe.

Calendrier : Redskins, @Panthers, Chiefs, @Packers, Chargers, @Buccaneers, @Broncos, Eagles, Falcons, @Raiders, 49ers, @Falcons, @Giants, Buccaneers, @Cowboys, Panthers.

Conclusion : Les Saints seront parmi les favoris dans la course au titre en 2012. Même en l’absence de Sean Payton, Drew Brees et Pete Carmicheal Jr. (coordinateur offensif) sont capables de maintenir le rythme en attaque. En défense, si Steve Spagnuolo parvient à installer son schéma de jeu et insuffler une nouvelle philosophie, les Saints auront enrayé leur principal défaut. Mais il faudra négocier avec un calendrier difficile (Packers, Broncos, 49ers, Giants) et une division qui n’a jusqu’à aujourd’hui jamais couronné la même équipe deux années de suite.

Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
16-Nov à 3:20 SEA 1.55 pariez 2.1 GB
18-Nov à 20:00 ATL 1.48 pariez 2.25 DAL
18-Nov à 20:00 DET 2.4 pariez 1.42 CAR
18-Nov à 20:00 IND 1.65 pariez 1.95 TEN

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une