Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Tampa Bay Buccaneers

Analyse d’avant saison : Tampa Bay Buccaneers

Suite de la présentation équipe par équipe de la saison 2012. Au programme aujourd’hui : les Tampa Bay Buccaneers.

Il y a un nouveau shérif en ville ! Raheem Morris avait complètement perdu son vestiaire, les dirigeants des Buccaneers ont donc répondu avec l’embauche de l’autoritaire Greg Schiano.

Quelques forts caractères (Kellen Winslow, Tanard Jackson) ont déjà été prié d’aller voir ailleurs afin que les jeunes joueurs de l’équipe puissent reprendre leur développement sans mauvaises influences. En espérant que la difficile saison 2011 n’était qu’une petite panne sur la route de la reconstruction.

Doug Martin fait partie de ceux qui vont devoir donner un nouvel élan à l’attaque.

La saison dernière : 4 victoires – 12 défaites. Pas de playoffs.

Mouvements à l’intersaison : Les Buccaneers ont été parmi les grands acteurs de la free agency. La franchise a frappé fort avec l’arrivée de Carl Nicks, un des meilleurs guards de la ligue. Vincent Jackson va devenir le receveur numéro un de Josh Freeman tout en libérant de l’espace pour Mike Williams de l’autre côté du terrain. La Draft a aussi permis de faire venir des renforts immédiats. Doug Martin va apporter une nouvelle dimension au jeu au sol tandis que Mark Barron pourrait rapidement s’imposer comme le nouveau leader de la défense. Du côté des départs, on l’a dit, le nouveau coach Greg Schiano a poussé Kellen Winslow dehors. Le tight end avait peut-peut-être du talent, mais Schiano veut que ça file droit.

Arrivées notables : Vincent Jackson (WR), Carl Nicks (OL), Eric Wright (CB), Dan Orlovsky (QB), Jamon Meredith (OL), Amobi Okoye (DT), Dallas Clark (TE).
Draft : Mark Barron (S), Doug Martin (RB), Lavonte David (LB), Najee Goode (LB), Keith Tandy (CB).
Départs notables : Jeff Faine (C), Tim Crowder (DE), Nick Reed (DE), Dezmon Briscoe (WR), Kellen Winslow (TE), Albert Haynesworth (DT), Tanard Jackson (S), Sean Jones (S).

Les points forts : Derniers la saison dernière au nombre de sacks (23 sur la saison), les Buccaneers devraient progresser dans ce domaine grâce à une belle brochette de jeunes talents. Gerald McCoy est fragile mais il est un bon point d’appui central pour la ligne défensive lorsqu’il est présent. Sur les côtés, les jeunes Adrian Claybon et Michael Bennett, âgés de 24 et 26 ans, ont respectivement enregistré 7,5 et 4 sacks l’an dernier. Si tout va bien, ce trio va constituer le socle de la défense de Tampa pour les années à venir. Ils font déjà de la ligne défensive le point fort de cette équipe.

Les points faibles : Tampa avait la plus mauvaise défense de la ligue contre la course l’an dernier. Ce n’est pas une surprise, car Mason Foster a galéré au poste de middle linebacker et que ses collègues n’ont pas fait mieux. Cela devrait encore être un problème cette saison même si le rookie LaVonte David devrait aider un peu.

Derrière, ce ne sera pas la fête non plus contre la passe. Aqib Talib est un bon cornerback mais il réussi toujours à s’attirer des ennuis et pourrait être suspendu une partie de l’année pour ses problèmes pendant l’intersaison. Derrière lui, Eric Wright peut-être un numéro deux correct mais Tampa sera mal logé s’il doit longtemps jouer numéro un. Sur les postes de safety, le problème sera de voir si Ronde Barber (37 ans) n’est pas trop vieux et Mark Barron pas encore trop jeune.

Facteur(s) X : C’est toute l’attaque de cette équipe qui est un gros point d’interrogation. Il y a du potentiel, mais aussi beaucoup de questions. Josh Freeman a perdu une dizaine de kilos et a réglé des problèmes personnels qui l’ont embêté l’an dernier. Il faudra bien ça pour rebondir après une saison terne au cours de laquelle il a beaucoup forcé (16 touchdowns, 22 interceptions). Vincent Jackson a du talent mais il va devoir prouver qu’il peut être productif après avoir signé un gros contrat et sans un quarterback comme Drew Brees ou Philip Rivers. Au sol, Doug Martin est un rookie. Même si son association avec LeGarette Blount a du potentiel, cela doit être prouvé sur le terrain. Enfin, la ligne sera largement renforcée par l’arrivée de Nicks mais le côté droit reste friable. Normalement, cette ligne doit tenir. C’est forcément essentiel pour le succès de cette équipe.

Calendrier : Panthers, @Giants, @Cowboys, Redskins, bye, Chiefs, Saints, @Raiders, Chargers, @Panthers, Falcons, @Broncos, Eagles, @Saints, Rams, @Falcons.

En résumé : Tampa est un peu de retour à la situation d’il y à deux saisons. Un effectif jeune, un coach peu expérimenté et des attentes faibles. En 2010, cette configuration avait permis aux Bucs’ de frôler les playoffs en gagnant 10 rencontres. Tout est possible en NFL, mais dans une division si relevée, il paraît peu probable de voir l’équipe de Greg Schiano rééditer une telle performance. L’important va être de bien jouer et de progresser.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

Parier en ligne avec
18 Oct à 2:20 DEN 2.3 pariez 1.45 KC
20 Oct à 19:00 ATL 2.1 pariez 1.55 LAR
20 Oct à 19:00 BUF 1.04 pariez 6.2 MIA
20 Oct à 19:00 CIN 2.25 pariez 1.48 JAX

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Sur Fanatics FR
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR