Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Kansas City Chiefs

Analyse d’avant saison : Kansas City Chiefs

Suite de la présentation équipe par équipe de la saison 2012. Au programme aujourd’hui : les Kansas City Chiefs.

Décimés par les blessures la saison dernière, les Chiefs n’ont pas pu défendre leur titre dans l’AFC Ouest avec toutes leurs chances.

Avec des troupes enfin sur pied et Romeo Crennel aux commandes pour de bon, Kansas City va tenter de récupérer son bien. Une mission tout sauf impossible.

Jamaal Charles est de retour. Pour l’attaque, ça change tout.

La saison dernière : 7 victoires – 9 défaites. Pas de playoffs.

Mouvements à l’intersaison : On a joué placé du côté de Kansas City. Les vétérans Peyton Hillis et Eric Winston viennent renforcer un peu plus l’attaque. En défense, le départ de Brandon Carr laisse un gros vide que Stanford Routt va tenter de combler un peu. La Draft a permis de faire venir Dontari Poe, un monstre physique qui doit encore apprendre beaucoup s’il veut atteindre tout son potentiel. Les principaux retours sont en fait ceux des blessés Jamaal Charles, Tony Moeaki et Eric Berry.

Arrivées notables : Peyton Hillis (RB), Kevin Boss (TE), Brady Quinn (QB), Eric Winston (OT), Stanford Routt (CB).
Draft : Dontari Poe (DT), Jeff Allen (OG), Donald Stephenson (OT), Devon Wylie (WR), DeQuan Menzie (CB/S), Cyrus Gray (RB).
Départs notables : Kyle Orton (QB), Jackie Battle (RB), Le’Ron McClain (FB), Leonard Pope (TE), Casey Wiegmann (C ), Kelly Gregg (DT), Brandon Carr (CB).

Les points forts : Il y a deux ans, c’est en s’appuyant sur un fort jeu au sol que les Chiefs avaient atteint les playoffs. Le plan d’attaque sera le même cette saison avec le retour de la menace constante qu’est Jamaal Charles. Le coureur a tout bien faire sera désormais épaulé par Peyton Hillis qui va prendre le rôle de bulldozer jusque là tenu par Thomas Jones. Le résultat devrait encore placer Kansas City parmi les meilleurs équipes au sol de la ligue. Car les deux hommes disposeront en plus d’une bonne ligne offensive pour leur ouvrir le chemin. L’arrivée de Winston fait encore progresser un ensemble très solide.

Dans l’autre sens, les quarterbacks adverses vont devoir se méfier du pass rush des Chiefs. Pas forcément le point fort des rouges et jaunes jusque là, la poursuite du lanceur adverse devrait s’intensifier grâce aux progrès de Justin Houston (5,5 sacks sur les 5 derniers matches de 2011) et le toujours excellent Tamba Hali (12 sacks en 2011). Cela devrait aider les corners et maintenir le niveau de ce qui était la sixième protection aérienne de la ligue l’an dernier (201,3 yards encaissés/match). Malgré le départ de Carr, Brandon Flowers et Eric Berry devraient maintenir la ligne arrière à un très bon niveau.

Les points faibles : L’avenir des Chiefs dépend en grande partie de la capacité de Matt Cassel à se sublimer dans les grands moments. Quoi qu’il arrive, il ne faudra pas trop en demander à ce quarterback qui aura besoin d’un bon jeu au sol pour lui donner de l’air, comme c’était le cas en 2010. Clairement, l’ancien Patriot n’est pas le genre de quarterback qui va prendre régulièrement le match à son compte. C’est bien dommage, car cette attaque aurait été difficile à arrêter avec un lanceur d’élite à sa tête.

Facteur(s) X : Pour que Cassel lance bien, il faut qu’il ait des cibles. Ce serait donc bien que Dwayne Bowe finisse par montrer le bout de son nez. Le receveur numéro 1 des Chiefs boude car il n’a pas eu de gros contrat. Il va revenir car il n’a pas le choix, mais il faut espérer qu’il ne peine pas trop à apprendre l’attaque du nouveau coordinateur offensif Brian Daboll. Pour le début de sa seconde année, Jonathan Baldwin serait en train de faire des étincelles au camp d’entrainement. Reste à confirmer ça sur le terrain. Bowe qui boude, Baldwin qui est toujours jeune et Tony Moeaki qui revient de blessure, ça fait beaucoup d’incertitudes chez les cibles du jeu de passe.

En défense, c’est la ligne qui fait office de point d’interrogation. Dontari Poe avoue lui-même être à la peine pour le moment alors que les Chiefs espéraient en faire leur point d’encrage au milieu de la ligne. Tyson Jackson et Glenn Dorsey, également des anciens choix du premier tour, continuent de décevoir dans la poursuite du quarterback même s’ils restent solides contre la course. Ce serait bien qu’un des deux ait enfin une révélation.

Calendrier : Falcons, @Bills, @Saints, Chargers, Ravens, @Buccaneers, Raiders, @Chargers, @Steelers, Bengals, Broncos, Panthers, @Browns, @Raiders, Colts, @Broncos.

En résumé : Les Chiefs ont un effectif complet avec quasiment pas de trous. Romeo Crennel est un maitre de la défense et le nouveau coordinateur offensif a déjà travaillé avec Matt Cassel lorsqu’il était à New England. Si les blessures laissent cette équipe tranquille, les Chiefs devraient bien être là pour jouer une place en playoffs avec la recette classique mais efficace défense+jeu au sol. Le tout sera de survivre à un début de calendrier très difficile.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

Parier en ligne avec
18 Oct à 2:20 DEN 2.25 pariez 1.48 KC
20 Oct à 19:00 ATL 2.1 pariez 1.55 LAR
20 Oct à 19:00 BUF 1.04 pariez 6.2 MIA
20 Oct à 19:00 CIN 2.3 pariez 1.45 JAX

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Sur Fanatics FR
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR