Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Dallas Cowboys

Analyse d’avant saison : Dallas Cowboys

Suite de la présentation équipe par équipe de la saison 2012. Au programme aujourd’hui : les Dallas Cowboys.

Après une énième saison à émotion façon montagnes russes, les Cowboys ont manqué les playoffs en s’inclinant lors de leurs deux dernières rencontres.

Renforcée, l’équipe de Dallas va tenter de ne pas manquer le coche en 2012. Pour ça, il faudra éviter les petits drames et polémiques qui font historiquement le quotidien des Cowboys.

À 32 ans, Tony Romo sera encore au cœur de toutes les discussions à Dallas. Il doit absolument montrer qu’il peut être un leader pour que cette équipe aille loin.

La saison dernière : 8 victoires – 8 défaites. Pas de playoffs.

Mouvements à l’intersaison : Jerry Jones a frappé fort pour renforcer la couverture aérienne, point faible des Cowboys l’an dernier. Brandon Carr a été signé à grand renfort de dollars et l’équipe est monté dans la Draft pour récupérer le très attendu Morris Claiborne. Kyle Orton va apporter une deuxième option solide et expérimentée au poste de quarterback. Très efficace l’an dernier, Laurent Robinson est parti pour d’autres aventures, tout comme Tony Fiammetta, qui ouvrait le chemin aux coureurs. Pour le reste, pas de changements en profondeur au Texas.

Arrivées notables : Kyle Orton (QB), Brandon Carr (CB), Lawrence Vickers (FB), Mackenzy Bernadeau (OL), Brodney Pool (S), Dan Connor (LB), Nate Livings (OL)
Draft : Morris Claiborne (CB), Tyrone Crawford (DE/DT), Kyle Wilber (LB), Matt Johnson (S), Danny Coale (WR/P).
Départs notables : Terrence Newman (CB), David Buelher (K), Kyle Kosier (OL), Tony Fiammetta (FB), Laurent Robinson (WR), Martellus Bennett (TE), Montrae Holland (OG), Derrick Dockery (OG), Bradie James (ILB), Alan Ball (CB), Abram Elam (S), Mat McBriar (P).

Les points forts : Tony Romo n’est peut être pas toujours clutch, mais il a lancé 31 touchdowns pour 10 interceptions l’an dernier. De quoi afficher une évaluation de 102,5, la quatrième de la ligue. La saison dernière, le quarterback a même montré de la détermination en jouant malgré une douleur aux côtes et en gardant un excellent niveau (au moins statistique) en décembre. Romo reste donc un des points forts des Cowboys. S’ils sont en bonne santé, ses receveurs sont aussi parmi le meilleur groupe de la ligue. Jason Witten est un des meilleurs tight end de la ligue et Miles Austin un excellent receveur. Dez Bryant pourrait carrément être un des meilleurs de la ligue s’il en avait plus dans le crane.

En défense, DeMarcus Ware (19,5 sacks en 2011) va continuer de terroriser les quarterbacks adverses. Rien que sa présence permet à un groupe de linebackers plutôt moyen en dehors de lui de figurer parmi les points forts de cette équipe.

Les points faibles : Tony Romo va devoir avoir la cage thoracique solide. Sa ligne offensive est très faible. Tyron Smith est excellent mais le milieu de la ligne est ravagé. Dès le premier match de présaison, Romo s’est retrouvé constamment sous pression. Dallas doit affronter deux fois les Giants et les Eagles cette saison. Romo pourrait donc passer une partie de l’année enterré sous Justin Tuck, Jason Pierre-Paul, Osi Umenyiora, Jason Babin ou Trent Cole. Aucune assurance n’acceptera de l’assurer contre les blessures…

Facteur(s) X : Pendant quatre semaines, DeMarco Murray a fait rêver les supporters des Cowboys l’an dernier. Le rookie a signé un match monstrueux à 253 yards et deux autres à 139 et 135 longueurs. Mais, après un ralentissement notable, une blessure a mis fin à sa saison. Si lui et Felix Jones jouent à leur meilleur niveau, les Cowboys auront un duo de coureur explosif et capable de changer la vie de cette équipe.

En défense, la ligne est composé de joueurs solides mais pas exceptionnels. Le front seven est bon contre la course (7e en 2011) mais, en dehors de Ware, il a du mal à mettre la pression sur le quarterback adverse. Mais le plus gros point d’interrogation défensif concerne la couverture aérienne toute neuve composée par Brandon Carr et Morris Claiborne. Le premier enthousiasme Rob Ryan et devrait apporter mais Claiborne est un rookie. De plus, les safeties sont moyens, Carr et Claiborne devront donc être au point.

Calendrier : Giants, @Seahawks, Buccaneers, Bears, @Ravens, @Panthers, Giants, @Falcons, @Eagles, Browns, Redskins, Eagles, @Bengals, Steelers, Saints, @Redskins.

En résumé : Comme tous les ans, les Cowboys ont beaucoup d’atouts. Tout devrait encore être une question d’ambiance et d’alchimie. Dallas a les moyens de jouer les playoffs, même dans une division aussi compliquée que la NFC Est. Ce sera dur, mais faisable. Il faudra notamment que Tony Romo prenne les choses en main. Sinon, Jerry Jones pourrait finir par avoir envie de faire exploser cet effectif.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

Parier en ligne avec
15 Oct à 2:15 GB 1.42 pariez 2.4 DET
18 Oct à 2:20 DEN 2.3 pariez 1.45 KC
20 Oct à 19:00 ATL 2.1 pariez 1.55 LAR
20 Oct à 19:00 BUF 1.04 pariez 6.2 MIA

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Sur Fanatics FR
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR