Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Résumés

Semaine 9 (19h) : Vikings et Jets in extremis, les Browns tapent les Pats’, Rivers porte les Chargers

Les Jets et les Vikings sont passé tout proches de la défaite mais ils s’en sont sortis. Favre et ses coéquipiers ont même compté jusqu’à 14 points de retard dans le dernier quart temps mais le numéro 4 et ses coéquipiers ont su retrouver la magie de leurs succès de l’an passé. Les Jets, eux, ont surtout profité de la énième blessure de Matt Stafford.

La grosse surprise de la soirée c’est la large défaite des Patriots contre les Browns. Tom Brady et ses coéquipiers n’ont jamais inquiété Cleveland. Les Saints aussi n’ont jamais été inquiétés. Les champions en titre continuent de remonter le classement avec une victoire facile sur les Panthers.

Philip Rivers à quant à lui décroché le prix Peyton Manning de celui qui fait beaucoup avec pas grand chose. Le quarterback des Chargers a mené son équipe à la victoire en s’appuyant principalement sur… Seyi Ajirotutu.

Quasiment inconnu avant le match Ajirotutu a su aider Philip Rivers à faire gagner les Chargers.

Houston Texans (4-4) – San Diego Chargers (4-5) : 23-29
Il est peut-être un de ceux dont on parle le moin parmi les quarterbacks de haut niveau, mais Philip Rivers a une nouvelle fois montré qu’il est peut-être en ce moment, avec Peyton Manning, le meilleur quarterback de la ligue. Privé de quasiment tout ses receveurs titulaires et d’Antonio Gates, Rivers (17/23, 295 yards, 4 TDs, 1 int) a réussi à trouver des solutions et à faire briller des parfaits inconnus. Seyi Ajirotutu, un rookie non drafté, a notamment capté 4 passes pour 111 yards et 2 touchdowns. Les Texans avaient réussi à prendre 9 points d’avance au milieu du 3e quart grâce notamment à un très bon Arian Foster (27 courses, 127 yards, 2 TDs) mais San Diego a resserré les boulons en défense en fin de match en stoppant Matt Schaub sur ses deux derniers drive. La première fois sur un QB sneak sur une 4e et 2 puis en l’interceptant à 1mn34 de la fin sur le drive de la dernière chance. Les Chargers sont relancés dans la course aux playoffs.

Atlanta Falcons (6-2) – Tampa Bay Buccaneers (5-3) : 27-21
Mal partis après deux touchdowns de Michael Turner (24 courses, 107 yards, 2 TDs) d’entrée de match, les Buccaneers ont semblé en mesure de réaliser un beau hold-up en fin de match. Arrivés dans la zone rouge à 5 minutes de la fin, les joueurs de Tampa ont buté sur la défense des Falcons jusqu’à une quatrième tentative et 1 yard sur la ligne des 2 yards adverse manquée par LeGarrette Blount. Atlanta n’a ensuite plus eu qu’à manger l’horloge. Les Bucs’ auront été trop court notamment à cause du match solide de Matt Ryan (24/36, 235 yards, 1 TD) mais aussi aux deux interceptions de Josh Freeman (11/22, 189 yards, 2 TDs, 2int)

Detroit Lions (2-6) – New York Jets (6-2) : 20-23 (après prolongation)
Matt Stafford n’arrive visiblement à rester en bonne santé très longtemps. Et c’est dommage pour les Lions. Car en présence de leur titulaire, ils avaient réussi à prendre les devants pour mener de 10 points au milieu du dernier quart temps. Mais après la sortie de Stafford (20/36, 240 yards, 2 TDs) pour une blessure à l’épaule, les Jets sont revenus grâce à un touchdown au sol de Mark Sanchez (22/39, 323 yards, 1 TD, 1 int) et un field goal de Nick Folk à la dernière seconde du temps réglementaire. La tendance avait alors clairement basculé côté New Yorkais et, presque sans surprise, c’est pour les Jets que la pièce de la prolongation a choisi de tomber. Et dès leur premier drive, Sanchez a trouvé Santonio Holmes (6 rec, 114 yards) pour un gros gain qui a mis Folk en position de conclure. Avec cette victoire, les Jets reprennent la tête de l’AFC Est.

Baltimore Ravens (6-2) – Miami Dolphins (4-4) : 26-10
Les Dolphins ont bien tenu le rythme pendant une mi-temps mais au retour des vestiaires, les Ravens se sont montrés inspirés en défense en interceptant notamment Chad Henne (22/34, 231 yards, 3 ints) sur ses deux derniers drives de la journée pour que le quarterback de Miami termine avec 3 interceptions. En parallèle de leur bonne défense, Baltimore a su faire la différence grâce à une attaque toujours aussi complète portée par un Joe Flacco (20/27, 266 yards, 2 TDs) très en réussite.

Colt McCoy a été solide dans la surprenante victoire des Browns face aux Patriots.

Cleveland Browns (3-5) – New England Patriots (6-2) : 34-14
Bill Belichick n’avait pas vraiment le sourire au moment de serrer la main d’Eric Mangini, un de ses anciens élèves. Sûrement parce que les Patriots n’ont jamais vraiment eu leur chance dans ce match. A la surprise général, les Browns menaient déjà 10-0 à la fin du 1er quart. L’écart n’a ensuite fait qu’augmenter car la défense des Browns a largement mis en échec Tom Brady (19-36, 224 yards, 2 TDs) et son escouade offensive. Colt McCoy (14/19, 174 yards) a signé un match solide et c’est lui qui a inscrit le touchdown du 24-7 dans le 3e quart temps sur une course de 16 yards. Un écart insurmontable pour New England, surtout face à un Peyton Hillis (29 courses, 184 yards, 2 TDs) complètement inarretable.

Buffalo Bills (0-8) – Chicago Bears (5-3) : 19-22
Encore une fois, les Bills sont passés proches de la victoire sans réussir à conclure. Alors que les deux équipes se sont répondues touchdowns pour touchdown, c’est sur les extra point que la différence s’est faite. Ryan Lindell a vu un de ses coups de pied bloqué.  Les Bills ont ensuite manqué une transformation à deux points qui aurait pu compenser. Un peu plus tard, Jay Cutler (17/30, 188 yards, 2 TDs) et Matt Forte (14 crouses, 49 yards)ont réussi une conversion à deux points pour porter l’avance de leur équipe à 3 points. Les Bills ont eu plusieurs drives pour égaliser ou repasser devant dans le dernier quart temps mais c’est dans cette période que Ryan Fitzpatrick (31/51, 299 yards, 1 TD, 2 int) a malheureusement pour eux lancé ses deux interceptions. Steven Johnson aura été le receveur le plus en vue du côté de Buffalo avec 145 yards cumulés en 11 réceptions. Mais il n’aura pas réussi à aider son équipe à enfin l’emporter.

Minnesota Vikings (3-5) – Arizona Cardinals (3-5) : 27-24 (après prolongation)
Les Vikings ont ils retrouvé la magie de leur saison 2009 ? Ce match y ressemblait beaucoup. Menés de 14 points dans le dernier quart-temps, les violets sont remontés grâce à un touchdown au sol d’Adrian Peterson (15 courses, 81 yards, 1 TD) puis à un autre de Visante Shiancoe (4 rec, 66 yards, 1 TD) sur une passe de Brett Favre (36/47, 446 yards, 2 TDs, 2 int) à 34 secondes de la fin. Egalité à la fin du temps réglementaire. En prolongation, les Vikings ont vite stoppé un Derek Anderson (15/26, 179 yards, 1 TD) encore une fois souvent perdu avant de construire au sol le drive offrant les trois points de la victoire à Ryan Longwell. Si les Cardinals avaient réussi à prendre le large, c’est surtout grâce à leurs équipes spéciales. LaRod Stephens-Howling a retourné un kickoff pour un touchdown et Michael Adams a ensuite retourné un fumble de Percy Harvin sur kickoff pour un touchdown. Cette victoire est d’une importance capitale pour les Vikings qui peuvent continuer à rêver de playoffs.

Carolina Panthers (1-7) – New Orleans Saints (6-3) : 3-34
En attaque comme en défense, la soirée a été belle pour les Saints. Malgré une interception précoce de Drew Brees (27/43, 253 yards, 2 TDs, 1 int) et l’ouverture du score par les Panthers, les choses sont vite rentrées dans l’ordre et les champions en titre se sont joué de Carolina. En pratiquant une attaque équilibrée entre le sol et la passe, les Saints ont dominé la défense adverse. La défense s’est aussi offert quelques points sur une interception de Jabari Greer retournée pour un touchdown. Pour les Panthers, la débandade continue. Trois quarterbacks ont pris des snaps lors de ce match. Jimmy Clausen (8/18, 47 yards, 1 int) a pris le relai de Matt Moore (3/6, 13 yards) après sa blessure. Tony Pike (6/12, 47 yards) a ensuite été testé en fin de match.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
26-Nov à 20:00ATL1.16pariez3.55TB
26-Nov à 20:00CIN1.18pariez3.35CLE
26-Nov à 20:00IND2.2pariez1.45TEN
26-Nov à 20:00KC1.15pariez3.65BUF
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une