Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

New England Patriots

Analyse d’avant saison : New England Patriots

Suite de la présentation équipe par équipe de la saison 2012. Au programme aujourd’hui : les New England Patriots.

Pour la deuxième fois en quatre ans, les Patriots sont passés à un drive des Giants près du Super Bowl.

Si Eli Manning a pu aller marquer le touchdown décisif, c’est parce que la défense de New England était atroce. Il va falloir que ça change pour aller au bout. Quoi qu’il arrive, Tom Brady et ses coéquipiers ont toujours de gros objectifs.

Chandler Jones a la lourde tâche de mener le pass rush dès sa première année.

La saison dernière :13 victoires – 3 défaites. Battus par les Giants lors du Super Bowl.

Mouvements à l’intersaison : La défense était le chantier prioritaire de la Draft. Chandler Jones a été sélectionné pour combler les départs de Mark Anderson et Andre Carter au niveau du pass rush. Dont’a Hightower va apporter du talent à une escouade de linebackers qui n’en manquait déjà pas. En mars, c’est surtout l’attaque qui a été soignée lors de la free agency. Brandon Lloyd arrive à prix réduit pour devenir le receveur numéro un que Chad Ochocinco n’a jamais réussi à être. Une excellente affaire. Jabar Gaffney va aussi apporter une cible de plus à Tom Brady qui se retrouve plus armé que jamais.

Arrivées notables : Jonathen Fanene (DT), Steve Gregory (S), Brandon Lloyd (WR), Daniel Fells (TE), Will Allen (CB), Spencer Larsen (FB/LB), Tony Fiammetta (FB).
Re-signatures: Dan Connolly (OL), Deion Branch (WR), Dan Koppen (C)
Draft : Chandler Jones (DE/OLB), Dont’a Hightower (ILB), Tavon Wilson (S), Jake Bequette (DE/OLB).
Départs notables : BenJarvus Green-Ellis (RB), Chad Ochocinco (WR), Matt Light (OT), Andre Carter (DE), Mark Anderson (DE), Gary Guyton (OLB), Antwaun Molden (CB), James Ihedigbo (S).

Les points forts : Les Patriots avaient la deuxième attaque aérienne de la NFL l’an dernier ils devraient encore être à ce niveau cette année. Tom Brady est un des meilleurs quarterbacks de l’histoire et il sort d’une nouvelle saison exceptionnelle (5235 yards, 39 touchdowns, 12 interceptions). Avec Lloyd, Wes Welker et les deux exceptionnels tight end Rob Gronkowski et Aaron Hernandez, il a dispose d’un groupe de cibles de rêve. Il y a un peu de changement sur la ligne avec Nate Solder qui devrait prendre définitivement le relais du retraité Matt Light sur le côté aveugle mais la protection du golden boy devrait encore être de bon niveau.

Les points faibles : Avec le départ de BenJarvus Green-Ellis, les Patriots ont perdu un coureur solide qui n’a jamais lâché un fumble de sa carrière. Tenir le ballon, c’est justement le problème de Stevan Ridley, qui est censé prendre la relève. S’il a encore les mains qui glissent, Shane Vereen et Danny Woodhead seront présents. Bill Belichick devrait encore trouver le moyen de tirer quelque chose de son groupe de coureurs pour équilibrer un peu l’attaque mais ce secteur restera quand même problématique si aucun coureur ne prend un peu les choses en main.

Facteur(s) X : Tout n’était pas sombre pour la défense de Bill Belichick la saison dernière. L’escouade a cumulé 51 sacks en saison régulière, le troisième total de la ligue. Elle n’a aussi autorisé que 17 points par rencontre en playoffs. À la base de tout, il y a Vince Wilfork. L’énorme nose tackle facilite le travail de tous ceux qui l’entourent car il prend énormément de place et peut tout faire, y compris changer le cours d’un match. Autour de lui, il va falloir que Jones en profite pour devenir le leader du pass rush. Le rookie a impressionné lors du camp, à lui de faire la même chose pendant la saison. Il y a aussi du potentiel chez les linebackers avec l’excellent Jerod Mayo et le solide Rob Ninkovich. New England a les moyens d’être plus solide à la fois contre la course et contre la passe.
Si le pass rush est là, le travail de la ligne arrière sera facilité. Devin McCourty doit montrer qu’il peut revenir au niveau de sa saison rookie après avoir été gêné par une blessure l’an dernier. Sterling Moore a été bon en playoffs mais lui doit prouver qu’il peut faire ça sur toute une année. Kyle Arrington a fait de bonnes choses (7 interceptions) mais aussi des mauvaises. Les safeties sont faibles en couverture. Là aussi, il y a du potentiel, mais il manque la régularité.

En clair, c’est toute la défense de New England qui est un grand facteur X. Les moyens de faire des progrès sont là. Il faut trouver l’étincelle. Avec une défense plus solide, les Patriots deviendraient terrifiants.

Calendrier : @Titans, Cardinals, @Ravens, @Bills, Broncos, @Seahawks, Jets, @Rams, Bills, Colts, @Jets, @Dolphins, Texans, 49ers, @Jaguars, Dolphins.

En résumé : L’attaque de New England devrait encore emmener l’équipe en playoffs. Le tout est de savoir si la défense peut faire gagner les Patriots en janvier. Si la défense est là, un quatrième titre est à portée de tir pour Tom Brady et Bill Belichick.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
[unibet_short]
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une