Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Résumés

NFL Semaine 2 (22h) : première pour Russell Wilson, les Jets cloués au sol, les Chargers confirment

Les Cowboys continuent de souffrir de ce mal étrange qui ronge certaines équipes à fort potentiel : l’irrégularité. Étincelants en première semaine, Tony Romo et ses coéquipiers n’ont pas réussi à confirmer face à une solide équipe des Seahawks.

Pas de confirmation non plus pour les Jets, défaits par une solide équipe de Pittsburgh. Les Redskins non plus n’arrivent pas à enchainer et s’inclinent à Saint Louis à cause notamment d’une pénalité idiote. Le seul deux à la suite de cette série de matches est pour les Chargers, victorieux des Titans.

Marshawn Lynch et les Seahawks ont marché sur de biens décevants Cowboys

Seattle Seahawks (1-1) – Dallas Cowboys (1-1) : 27-7
Belle surprise du côté du Qwest Field où les Seahawks ont sorti un beau match de football en dominant de bout en bout les Cowboys.

Les Seahawks prennent un excellent départ avec un field goal sur leur premier drive et un punt bloqué puis retourné en touchdown sur la première attaque de Dallas. 10-0 en faveur de Seattle.

Ce sont surtout les défenses qui prennent le pas sur les attaques en première mi-temps. Dallas marque tout de même un touchdown avec Romo (23/40, 251yards, 1TD et 1 INT) à la passe pour Milles Austin (5rec, 63yards, 1TD). Seattle répond par un field goal de Steven Hauschka (2/2). Mi-temps et 13 à 7 pour de surprenants Seahawks.

Au retour des vestiaires Dallas disparait complétement. Murray le coureur des Cowboys est plus que discret (44 yards en 12 portées) à l’image de toute l’attaque de Dallas.
Du coup les Seahawks terminent roue libre ce match avec deux touchdowns : une passe de Russell Wilson (15/20, 151yards et 1TD) pour Anthony McCoy et un touchdown au sol de Marshawn Lynch encore en forme ce soir (122yards en 26 portées et 1 TD).
Le score passe alors de 20 à 7 puis 27 à 7, Dallas est humilié et Wilson fête sa première victoire en NFL.

Pittsburgh Steelers (1-1) – New York Jets (1-1) : 27-10
Match annoncé serré par certain, il n’en fut rien, tant les Steelers ont dominé la rencontre en se basant sur leurs fondamentaux : grosse défense et Ben Roethlisberger (24/31, 275yards et 2TD) au top.

L’embellie Mark Sanchez (10/27,138yards et 1TD) n’aura pas duré bien longtemps. Juste le temps pour le quarterback de lancer une passe convertie en touchdown par Santonio Holmes dans le premier quart-temps. Ensuite Sanchez et son attaque ont subi la défense des Steelers. Sanchez n’a pas réussi à compléter une seule passe dans le deuxième quart-temps et Shon Greene a été limité à 23 yards en 11 portées.

A la mi-temps, les Steelers sont déjà en tête après deux field goals et un touchdown réceptionné par le tight end Heath Miller. 13-10.

La deuxième mi temps est à sens unique. Même si la défense des Jets se comporte bien, elle encaisse un touchdown aérien sur une 3ème&16 et une splendide réception de Mike Wallace (5rec, 74yards et 1TD) dans la end zone. 20-10 pour les locaux.
Enfin les Steelers concluent par un touchdown au sol d’Isaac Redman et remportent ce match 27-10 sans grande difficulté.

Josh Morgan a commis la bourde de l’année en se faisant pénaliser de 15 yards alors que son équipe était à distance pour égaliser en fin de match.

Saint Louis Rams (1-1) – Washington Redskins (1-1) : 31-28
Quelle fin de match à suspense du côté de Saint-Louis. Alors que les Rams mènent 31-28 après une superbe remontée, le coureur de Saint-Louis Daryl Richardson lâche un fumble et permet aux Redskins d’avoir une dernière possession pour égaliser.

Les Redskins sont en bonne voie pour obtenir un field goal bien placé après que Josh Morgan (5rec,50yards) capte une passe sur une 3ème tentative de Robert Griffin III (20/29, 206yards, 1TD,  1INT, 82yards au sol et 2TD) sur les 29 yards adverses. Sauf que, titillé par Cortland Finnegan, le receveur lance la balle sur un adversaire et écope d’une pénalité de 15 yards ! La 4e&1 se transforme en 4e&16 et les Redskins choisissent de tenter un coup de pied de 62 yards… raté, les Rams gagnent leur premier match de la saison et première défaite pour le quarterback rookie des Redksins.

Les deux équipes se sont livrées une belle opposition : les Redskins commencent tambour battants la rencontre avec un touchdown de la défense sur un fumble des Rams. Ils ajoutent un touchdown au sol de RGIII. Le rookie lance même une bombe de 68 yards pour Leonard Hankerson, touchdown et 21-6 pour les Skins.

C’est alors que les Rams vont mettre la machine en route. Sur ce qu’ils pensent être leur dernier drive avant la mi-temps, Sam Bradford (26/35, 310yards, 3TD et 1INT), auteur d’une excellente prestation,marque un touchown aérien avec Danny Amendola (15rec, 160yards et 1TD) à la réception et auteur d’un match énorme. A 45 secondes de la mi-temps, Cortland Finnegan intercepte RGIII et donne le temps à son équipe de mettre un ultime field goal. A la mi-temps les Rams reviennent à 16-21.

Au retour des vestiaires le match voit pour la première fois les Rams prendre l’avantage après une passe convertie en touchdown par Daniel Gibson. Les Redskins répondent directement par un nouveau touchdown au sol de leur quarterback vedette, 28-23 pour Washington. Le score évoluera une dernière fois avec un touchdown de Matthew Mulligan à la réception d’une passe de Braford, 31-28 pour les Rams. La fin, c’est donc cette pénalité bête et cette prolongation qui tendait les bras à Washington mais qui n’a pas eu lieu.

Le point noir de la soirée pour les Rams c’est la blessure de Steven Jackson. Le coureur s’est tiré sur les adducteurs et il n’a pas joué les trois derniers quart temps.

San Diego Chargers (2-0) – Tennessee Titans (0-2): 38-10
C’était le match des inconnus à San Diego. Alors que les Chargers ont déroulé tout le match, ceux sont deux joueurs « inconnus » qui se sont le plus illustrés : le tight end Dante Rosario – auteur de 3 touchdowns – et le coureur Jackie Battle, auteur de 68 yards à la course pour 2 touchdowns.

Les Chargers ont vite pris le match en main avec deux touchdowns sur leurs deux premiers drives. Les Titans sont inexistants en première mi-temps et se contentent d’un field goal. Le score est de 17-3 pour les Chargers à la pause.

La balle du 24-3 est lancée par Philip Rivers (24/32, 284yards, 3TD et 1INT) pour l’homme de la soirée : Rosario. Il faut attendre ce troisième quart pour voir les joueurs des Titans réagir et marquer un touchdown avec Kendall Wright à la réception d’une passe de Jacke Locker. Le score est de 24-10.

Mais les Chargers ne relâchent pas la pression et rajoutent deux touchdown à la course dans le dernier quart-temps pour gagner ce match 31-10. Belle victoire des Chargers sur des Titans bien limités.
On nous signale la disparition du petit Chris Johnson (17 yards en 8 portées), ses fans et son staff sont à sa recherche, si vous le voyez, appelez à Tennessee.

Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
15-Déc à 23:30 NYJ 3 pariez 1.27 HOU
16-Déc à 3:20 DEN 1.6 pariez 2 CLE
16-Déc à 20:00 ATL 1.17 pariez 3.75 ARI
16-Déc à 20:00 BAL 1.23 pariez 3.25 TB

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une