Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Tableau noir

Tableau noir : semaine 1

La chronique tactique est de retour sur Touchdown Actu ! Pour cette première, zoom sur trois quarterbacks : Michael Vick, Matthew Stafford et Jay Cutler. Victorieux cette semaine, ils ont néanmoins commis de sacrées boulettes. Analyses et commentaires traduits de Pro Football Focus.

Eagles @ Browns – 1er quart, 4:41 à jouer
Sur une 2ème et 21, Michael Vick déboule sur sa gauche pour échapper à la pression venant du milieu. Il tente une passe à contre-sens de sa course, interceptée à hauteur des 40 yards de Cleveland.

C’est le pêché capital d’un quarterback. Peu importe le niveau de jeu, il ne doit jamais lancer à l’envers du sens de sa course. S’il tente le coup, il aura du mal à bien identifier le positionnement de chaque joueur sur le terrain, et offrira beaucoup trop d’opportunités à la défense d’intercepter le ballon. Brett Favre n’a jamais retenu la leçon, et celui lui a joué des tours plus d’une fois. Des QB comme Favre ou Vick pensent que leur puissance les dispense de suivre cette règle. Mais comme bien souvent, ils sont punis.
Philadelphie envoie trois receveurs et le tight end Brent Celek sur différents tracés. Cleveland se contente d’une pression à quatre, qui fonctionne bien puisqu’elle évacue Vick de sa poche. Pour un gaucher, le QB des Eagles est à son avantage dans cette position, mais ses cibles potentielles de ce côté du terrain ne parviennent pas à se démarquer. Le plus sûr pour Vick, c’est encore de balancer en touche et de retourner dans son huddle réfléchir à un moyen de convertir une 3ème et 21.

A la place, Michael Vick regarde vers l’axe du terrain et tente de toucher une cible ouverte. Sa passe est tellement ratée qu’on se demande s’il visait son tight end ou son running back LeSean McCoy. Dans les deux cas, la mécanique du lancer – des pieds aux épaules – est si mauvaise, que le ballon passe bien au dessus de McCoy, est laisse au linebacker adverser tout le loisir de couper devant Celek pour intercepter.
Une erreur de débutant qui passe déjà mal avec un quarterback rookie, parce que chaque coach répète à l’envie qu’il ne faut pas la tenter. Michael Vick le savait, et a quand même pris sa chance. Il était au premières loges pour une belle piqûre de rappel.

Rams @ Lions – 2ème quart, 1:36 à jouer
Detroit ne mène que d’un point face à Saint-Louis. Matthew Stafford lance une interception retournée pour un TD juste avant la pause.

Stafford a lancé pour plus de 5.000 yards la saison dernière, et s’est posé comme un prétendant au statut de quarterback élite. Mais les interceptions balancées en semaine 1 l’ont fait passer pour un rookie, et la plus grave juste avant la mi-temps a donné aux Rams un avantage moral qui aurait pu coûter très cher à Detroit.
Peu importe ce que pensait voir Matthew Stafford dans la couverture préparée par les Rams. Il a tout simplement oublié de prendre garde à Cortland Finnegan, qui était au milieu de la ligne de passe. Stafford essaie de trouver Calvin Johnson sur un hook près de la touche. Saint-Louis roule avec une cover-2, et place un défenseur dans la zone basse extérieure, là où le quarterback veut viser en première intention. Stafford attend que le tracé du receveur intérieur attire la défense dans la longueur et libère la place pour Johnson. Mais rien ne se passe, et si le cornerback Bradley Fletcher se laisse prendre dans la profondeur, il est très bien suppléé par Cortland Finnegan, qui vient couper avec opportunisme la passe des Lions.

Au moment où Stafford arme son bras pour lâcher le ballon, Finnegan est déjà dans une position rendant impossible la passe. Stafford doit mieux savoir que s’il est intercepté dans cette position, c’est 6 points illico pour l’équipe adverse. Mais au lieu de s’avouer vaincu face au mur qui lui est opposé, il s’obstine et offre à Finnegan un touchdown cadeau.
Stafford voit clairement la situation, les Rams ne s’appuient sur aucun schéma exotique pour le piéger, et Finnegan ne réalise pas non plus le jeu de l’année sur cette action. Sur ce coup, il s’agit juste d’une terrible erreur de jugement de Matthew Stafford.

Colts @ Bears – 1er quart, 11:28 à jouer
Entame de match désastreuse pour Jay Cutler, qui lance une interception retournée pour 6 points sur un tracé simple.

C’est plus une mauvaise lecture qu’une mauvaise décision de Cutler sur ce jeu. L’avantage, c’est que l’on comprend mieux comment le quarterback a pensé ce coup là, plutôt que de rester pantois devant un tel raté.
Après une entame de match catastrophique, les Bears se retrouvent en début de drive à quelques yards de sa propre endzone. Ils écartent le terrain avec trois receveurs, un tight end à gauche, et Matt Forte aux côtés de Jay Cutler. Chicago essaie là de s’ouvrir une petite fenêtre pour avancer un peu et sortir de la zone rouge.
Sur le côté faible de la formation, à droite, la combinaison de tracés de Brandon Marshall et de Forte est assez simple. Marshall file intérieur vers l’axe, et Forte passe dans son dos vers la ligne de touche. Les Colts affichent clairement une couverture homme-à-homme, avec un safety seul en fond de formation. Jay Cutler lit pourtant une zone, comme s’il s’attendait à voir un linebacker reculer pour couper la trajectoire de Marshall, sa cible prioritaire. Logiquement, le QB se tourne donc vers Forte. Face à une couverture de zone, la passe aurait été facile.

Mais Jerrell Freeman, en position de linebacker, démarre pied au plancher et colle au train de Forte, dès le snap. Au moment où le ballon arrive, Freeman est lancé à fond, et se trouve au beau milieu de la trajectoire voulue par Cutler. Il peut marcher tranquillement jusque dans l’endzone, sans forcer. Si Jay Cutler avait mieux lu la couverture adverse, il aurait eu tout le loisir de laisse Forte filer en profondeur le long de la touche, et de lober sa passe au dessus de Freeman. Le running back des Bears serait encore en train de courrir…
La première semaine a vu pas mal d’erreurs de la part des quarterbacks de la ligue, comme s’ils semblaient rouiller, niveau habitude et lecture de jeu. Espérons qu’ils reprennent les rênes de leur jeu pour que le Tableau Noir se concentre sur leurs exploits, dès la semaine prochaine.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Signatures Free agency

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une