Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Avant match

NFL Semaine 4 : ce qu’il faudra surveiller ce week-end

À peine remis d’une semaine complètement folle, nous voilà déjà à l’aube du quatrième week-end de la saison régulière. Encore une fois, pas mal de surprises sont possibles.

Les Patriots de Tom Brady et les Broncos de Peyton Manning vont tenter d’éviter de démarrer la saison par une troisième défaite en quatre matches. Une situation encore inimaginable récemment pour les deux stars. Drew Brees et les Saints, eux, vont carrément lutter pour éviter un bilan à quatre défaites et zéro victoires. La tâche de New Orleans sera compliquée chez des Packers revanchards après le cauchemar de Seattle.

Horizon plus tranquille pour les Texans, Cardinals et Falcons. Les trois dernières équipes invaincues ont des matches largement à leur portée. Mais attention aux surprises !

La soirée de dimanche sera marquée par le choc entre les rivaux Eagles et Giants.

Tout ça et le reste, voici tout ce qu’il faudra surveiller ce week-end.

Une ligne offensive affaiblie à souvent laissé des défenseurs se glisser dans les pieds de Tom Brady.

Coup d’envoi dimanche à 19 heures
Bufallo Bills (2-1) – New England Patriots (1-2)
Pour la première fois depuis 2003, les Patriots sont en dessous des 50% de victoire. La semaine dernière, ils ont laissé filer une avance de 9 points dans le dernier quart temps. C’est un euphémisme de dire que Tom Brady et son attaque vont arriver déterminés. Surtout qu’il y a de la vengeance dans l’air. L’an dernier, le numéro 12 a lancé 4 interceptions à Buffalo lors d’une défaite des Patriots.
Mais attention, les Bills ont de quoi répondre. Mario Williams va tenter de profiter de la baisse de niveau de la ligne offensive de New England pour mettre la pression sur Brady. En attaque, les Bills espèrent avoir un de leurs deux excellents coureur, tous les deux gênés par des blessures. C’est quasiment un impératif pour ne pas mettre trop de pression sur Ryan Fitzpatrick face à une défense plus solide que l’an dernier. Les hommes de Bill Belichick sont 10e en terme de points autorisés, un énorme progrès. Les Patriots sont favoris, mais ils doivent se méfier.

New York Jets (2-1) – San Francisco 49ers (2-1)
Même si les 49ers ne sont pas une équipe tournée vers la passe, l’absence de Darrelle Revis risque de faire du mal à la défense des Jets. Les adversaires des New Yorkais complètent plus de 74% de leurs passes quand Revis n’est pas sur le terrain contre 54% lorsqu’il est là. Ouch ! Pour ne rien arranger, les Jets ne sont que 28emes contre la course cette année. Pas une bonne nouvelle avant d’accueillir Frank Gore.
Toujours au rayon des mauvaises nouvelles pour les verts, le fait que la défense californienne n’ait pas réussi le moindre sack la semaine dernière contre les Vikings. Aldon et Justin Smith ont des choses à se faire pardonner. Ils pourraient bien se défouler sur Mark Sanchez. Tout ça sent très mauvais pour les Jets…

Saint Louis Rams (1-2) – Seattle Seahawks (2-1)
Un conseil pour Sam Bradford ? La fuite ! Debout derrière un ligne solide comme un barrage de feuilles mortes, le quarterback des Rams va voir Chris Clemons et Bruce Irvin lui foncer dessus toute la soirée. S’il se débarrasse trop vite du ballon, les corners de Seattle seront là pour l’intercepter. Dans ces conditions, Russell Wilson ne devrait pas avoir beaucoup de points à marquer pour faire gagner son équipe.

Atlanta Falcons (3-0) – Carolina Panthers (1-2)
Les Falcons ont déjà intercepté 7 passes depuis le début de la saison, plus que n’importe quelle autre équipe. Cam Newton est prévenu. Comme d’habitude, les Panthers seraient bien inspirés d’insérer une dose massive de jeu au sol dans leur plan de jeu pour ouvrir le terrain à Newton. L’autre bénéfice d’un jeu au sol efficace serait d’éloigner le ballon des mains de Matt Ryan le plus longtemps possible. Le quarterback d’Atlanta joue comme un MVP en puissance et toute son attaque carbure. Carolina n’a aucun intérêt a tenter de suivre le rythme. Il faut contrôler le tempo au sol, sinon, la sanction sera inévitable.

Kansas City Chiefs (1-2) – San Diego Chargers (2-1)
Jamaal Charles est de retour ! La nouvelle est énorme pour les Chiefs car cela permet de ne pas mettre un poids sur les épaules de Matt Cassel que le quarterback ne peut pas porter. Quand Charles roule, tout roule pour KC. À l’inverse, les Chargers se sont remis sur la pente descendante la semaine dernière. Transparents contre les Falcons, Philip Rivers et les siens ont beaucoup à se faire pardonner. Ryan Mathews a aussi beaucoup de choses à prouver. La défense de San Diego a stoppé d’excellents coureurs lors des deux premières semaines. Il faudra remettre ça pour gagner. Un match très incertain.

Mikel Leshoure est-il enfin le renfort au sol qu’attendait Detroit ?

Detroit Lions (1-2) – Minnesota Vikings (2-1)
Open bar pour les quarterbacks ! Avec deux escouades d’arrières défensifs très faibles, ce match pourrait être un festival de passe. Même si Matt Stafford n’est pas totalement remis de sa blessure à la jambe, Shaun Hill a montré dimanche dernier qu’il est un des meilleurs remplaçants de la ligue. Christian Ponder, lui, distribue à merveille depuis trois semaines et il va en plus récupérer une cible supplémentaire avec le retour de suspension de Jerome Simpson. Mais il y aussi du monde au sol. Pas besoin de parler d’Adrian Peterson. Mais Mikel Leshoure pourrait enfin être le coureur que les Lions attendaient. S’il confirme ses 100 yards de la semaine 3, l’attaque de Detroit va devenir injouable.

Houston Texans (3-0) – Tennessee Titans (1-2)
Jake Locker sort de son premier gros match mais la défense des Texans va être une toute autre affaire que celle des Lions. Les Texans sont plus complets et expérimentés dans tous les secteurs du jeu. Ils peuvent stopper Locker et empiler un camion de points. Une des grosses côtes de la semaine.

Coup d’envoi dimanche à 22h05
Jacksonville Jaguars (1-2) – Cincinnati Bengals (2-1)
Les Bengals autorisent 5,8 yards par course, la plus mauvaise moyenne de la ligue. Hello Maurice Jones-Drew ! Le coureur des Jaguars va devoir sortir un nouveau match énorme pour donner une chance à son équipe. Blaine Gabbert est sur courant alternatif depuis le début de la saison, tout comme Justin Blackmon (4 rec, 31 yards). S’ils aident MJD, il y a danger pour Cincinnati.
Reste que les Bengals ont toujours la plus grosse puissance de feu avec Andy Dalton et A.J. Green. Les Jaguars n’ont enregistré que deux sacks en trois matches, le quarterback rouquin devrait donc pouvoir prendre son temps pour lancer.

Denver Broncos (1-2) – Oakland Raiders (1-2)
Comme d’habitude, la clé pour contenir les Raiders est de contenir Darren McFadden. Faisable. Du côté de l’attaque de Denver, Peyton Manning et son escouade doivent se mettre en marche dès le début du match. Le quarterback n’a pas encore convaincu. Après deux défaites, on en est pas à dire qu’il aurait mieux fait de rester à la retraite, mais ce n’est plus le même numéro 18 dominant que celui qui jouait avec les Colts. À lui de prouver qu’il ne s’agit que d’une phase d’apprentissage de son nouvel environnement.

Arizona Cardinals (3-0) – Miami Dolphins (1-2)
Les Dolphins se déplacent dans l’Arizona pour affronter une des meilleures défense de la ligue avec un quarterback rookie clairement pas prêt à être un titulaire et peut-être sans Reggie Bush. Non, leurs chances de l’emporter ne sont pas vraiment élevées. Avec un Kevin Kolb enfin presque au niveau de son salaire (ou au niveau d’un salaire… tout court), les Cardinals se présentent en favoris de cette rencontre. Ça ne leur est pas encore arrivé cette année mais il semblent armés pour tenir ce statut.

Il y aura comme un air de revanche ce dimanche au Lambeau Field.

Coup d’envoi dimanche à 22h25
Green Bay Packers (1-2) – New Orleans Saints (0-3)
Les problèmes des Saints sont toujours les mêmes : il manque à l’attaque l’étincelle qu’apportait Sean Payton et la défense est une passoire. Mais le talent est là. La réaction est possible. Elle est surtout impérative. En défense, il faut resserrer les boulons sous peine de voir Aaron Rodgers en profiter pour redonner de l’élan à une escouade poussive depuis le début de la saison. En attaque, Drew Brees doit retrouver le rythme de sa saison record pour échapper au pass rush de Clay Mathews et aux mains des excellents corners du Wisconsin. L’intrigue sera aussi de savoir dans quel état d’esprit se trouvent les Packers après s’être fait voler un match. Ils auront leur public derrière eux, ce qui va aider. Ces deux équipes excellentes équipes luttent pour rester dans la course au titre de leur divisions. Il y aura énormément de talent sur le terrain. Une rencontre à ne pas manquer.

Tampa Bay Buccaneers (1-2) – Washington Redskins (1-2)
C’est quoi l’effet Greg Schiano ? Les Buccaneers avaient la plus mauvaise défense au sol l’an dernier, ils sont maintenant numéros un dans ce secteur après trois semaines de compétition. Robert Griffin III pourrait donc avoir à lancer pas mal de ballons. Tant mieux, il le fait plutôt bien. Le rookie n’a lancé qu’une interception pour le moment et il peut mener son attaque régulièrement vers la end zone. Pour une fois, sa défense affaiblie pourrait suffire. Les Buccaneers vont s’appuyer sur leur bon jeu au sol mais Josh Freeman ne montre pas énormément de signes de progrès pour le moment.

Coup d’envoi dimanche à 02h20
Philadelphia Eagles (2-1) – New York Giants (2-1)
Les Eagles sont les champions des balles perdues depuis le début de la saison. Leur ligne étant faible, Michael Vick va encore être très exposé s’il Andy Reid décide une nouvelle fois d’oublier qu’il a LeSean McCoy, un coureur d’exception, dans son attaque. La ligne défensive des Giants va se faire un plaisir d’aplatir Vick s’il recule trop souvent. Eli Manning devra aussi être sur ses gardes face à Jason Babin, Trent Cole et compagnie. Ces deux équipes sont excellentes en défense. Ce match pourrait donc être verrouillé et marqué par beaucoup de pertes de balles. Mais ces deux attaques ont aussi le potentiel de tout faire et de tout bien faire. En clair : tout peut arriver.

Coup d’envoi lundi à 02h30
Dallas Cowboys (2-1) – Chicago Bears (2-1)
Comme avec les Eagles et les Giants, tout peut arriver. Ligne offensive faible, quarterback talentueux mais contesté, receveurs capricieux, coureurs de talent, gros pass-rush… Ces deux équipes se ressemblent énormément. Elles sont aussi similaire sur leur capacité à parfois jouer bien en-dessous de leur potentiel. Mais si tout le monde est dans un bon jour, l’opposition peut être superbe.

Équipes au repos : Pittsburgh Steelers, Indianapolis Colts

Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
18-Déc à 3:15 CAR 2.85 pariez 1.3 NO
22-Déc à 23:30 TEN 1.15 pariez 4 WAS
23-Déc à 3:20 LAC 1.4 pariez 2.45 BAL
23-Déc à 20:00 CLE 1.3 pariez 2.85 CIN

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une